Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Ligue des champions : Ahmadou Ngomna incertain pour la finale

Camfoot.com

Inexorablement, l’on s’achemine vers la date fatidique du 2 novembre, arrêtée pour la finale aller de la ligue des champions de la Caf. Et pourtant, dans les rangs de Coton sport de Garoua, les dirigeants ne cachent plus leur inquiétude quant à la participation effective ou non, du capitaine de l’équipe, blessé au cours d’une séance d’entraînement jeudi.

Le 1er novembre 2008
commentaires

Le milieu de terrain de Coton sport de Garoua s’est exprimé vendredi 31 octobre 2008, au terme de la séance d’entraînement effectuée en nocturne par ses coéquipiers, et qu’il a vécu sur le banc de touche : « J’ai eu un petit choc au genou qui a par la suite enflé malgré les soins prodigués par le médecin. Raison pour laquelle le coach et tout le staff ont décidé de me laisser au repos pendant deux jours. Nous croyons que c’est une décision juste qui va me permettre de récupérer pour rebondir. Je serai fixé demain si je serai aligné ou pas », a laissé entendre le principal concerné.

Dans la foulée, Ahmadou Ngomna n’exclut pas l’éventualité de s’engager avec un grand club égyptien. Mais, précise-t-il, « il y a des contacts pas seulement en Egypte. On a des contacts un peu partout, même si pour le moment, ma principale préoccupation est de gagner la champions league ». C’est aussi l’objectif du groupe qui a pris ses quartiers généraux au « Ismailia sporting village », situé à 100 km du Caire, la capitale. C’est un cadre paradisiaque situé à quelques pas du

Alain Ouombléon

Canal de Suez, qui devrait permettre aux contonculteurs de peaufiner à l’abri des curieux et des médias, bref de toutes sortes de tracasseries, leur préparation avant le coup d’envoi prévu dimanche.

Après la séquestration jeudi matin, des 63 membres de la délégation officielle camerounaise par la police et le service de sécurité de l’aéroport international du Caire, pour des motifs fallacieux (appareil non conforme, violation de l’espace aérien, vol inattendu, défaut de présentation des carnets de vaccination par les passagers…), le principal souci du coach Franco-ivoirien, Alain Ouombléon semble être le cas Ahmadou Ngomna : « Pour le moment, je n’ai pas encore tranché. Il peut jouer. Nous pouvons aussi décider de ne pas l’aligner afin de ne pas aggraver son cas. Il reçoit des soins. Ce que nous avons à faire c’est d’attendre et prier pour que ça marche. Pour l’instant, je dirai que c’est du 50/50 ».

Opération 1000 supporters

La séance de training de ce vendredi a été ouverte à la presse. L’ambassadeur du Cameroun en Egypte, Mohamadou Labarang y a assisté, aux côtés de Hamad Kalkaba Malboum, le président du Comité national olympique et sportif du Cameroun, le chef de délégation, en attendant l’arrivée annoncée, dans les prochaines heures, du ministre des Sports et de l’éducation physique, Thierry Augustin Edjoa, Albert Roger Milla, l’ambassadeur itinérant sans oublier le président de la fédération camerounaise de football, Iya Mohammed

Les joueurs de Coton au Caire

La séance d’entraînement a été programmée en nocturne, heure à laquelle le match devrait se jouer au mythique stade international du Caire. Plus de 80.000 supporters survoltés vont, durant les 90 minutes, transformer cette arène en chaudron. Alain Oumbléon dit avoir la clé de l’énigme : « travailler tous les aspects : défense, récupération, relance, attaque… ». Il pourrait ainsi concrétiser ses pensées et plans dans « un système de 3 – 5 – 2 ».

La fédération camerounaise de football s’active pour apporter le soutien populaire nécessaire à Coton Sport. Abdouraman Hamadou, le chef du département de la Communication au sein de l’instance faîtière du football camerounais parle de « l’Opération 1000 supporters pour Coton sport. Il est question de mobiliser tous les étudiants camerounais, auxquels vont se joindre tous les ressortissants des pays africains au Sud du Sahara ». Une commande de 1000 T-shirts aux couleurs vert /blanc de Coton sport a été passée. Deux points de rassemblement ont été fixés : à la cité des étudiants et au Centre ville. L’ambiance est chaude. La tension monte d’un cran chaque jour. La mobilisation, de plus en plus générale.

Jean Robert Frédéric Fouda, envoyé spécial à Ismailia


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon