Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Coupe de la Caf : La bonne option de Garoua

Après le réaménagement technique opéré dans l’équipe, Coton Sport a réussi la première manche des huitièmes de finale bis de la coupe de la confédération africaine de football.

Camfoot.com

Haman Gabriel a une fois encore arboré le tablier de patron de la sélection des joueurs de Coton Sport de Garoua, ce samedi. Une posture qu’il avait déjà adoptée au lendemain du départ de Lamine Diaye et à la veille de l’arrivée de Denis Lavagne. Aux termes d’une réunion entre Iya Mohamed, Alain Ouombléon et Haman Gabriel, les fonctions sportives du manager général ont été suspendues, le jeunot à la trentaine accomplie a pris le contrôle des troupes d’Alain Ouombléon qui étaient en panne de confiance, du fait d’une ambiance peu propice à la réalisation des résultats optimums.

Le 18 mai 2009
commentaires

C’était donc du bon Coton dans de vieilles outres qui a été servi au public du Stade Roumdé Adjia de Garoua. Un public assez particulier en raison de la présence à la tribune officielle d’Issa Hayatou le Président de la Caf, Iya Mohamed le Président de la Fecafoot, de nombreux membres du comité exécutif de la Fecafoot dont Alim Konaté, Harouna Nyako et des supporters invétérés du club de la rive droite de la Benoué. Des supporters surbookés et soucieux de voir leur club se redonner du cran pour cette fin de saison 2009.

À la tribune d’honneur... Hayatou et Iya

Une ambition que les joueurs semblent avoir intégré. Eux qui ont dès les premières minutes de jeu donné le ton de la rencontre avec une pugnacité hors pair. Momi Hilairea a ouvert les hostilités à la 3e minute, au moyen d’une séquence de jeu originale orchestrée par Oumarou Sanda et Njewel. La situation se corse lorsque Zoua Daogari entre en scène. Rien n’y fait, Coton déroule son jeu, les congolais subissent jusqu’à ce que des déchets s’invitent dans les remises en jeu de Coton Sport.

Mais la défense est suffisamment opaque pour inquiéter Nenba Golopo qui passe une partie de répit sans histoire. Quand le jeu s’emballe, le public réclame le but. Les maîtres à jouer de Coton Sport entendent le cri du public. 33e minute, Oumarou Sanda dans une sagacité exemplaire ajuste un tir tonitruant. Les congolais sont sans voix… 1-0.

A la reprise, les poulains de Christ O’Lounghli sont véloces. Ils donnent même des frayeurs à Coton Sport. Surtout lorsque N’Nouck Minka manque le contrôle de ballons somme toute dangereux. Zoua Daogari engage en tout cas son équipe vers la victoire en réussissant une prouesse à la 52e minute de jeu. L’international junior éclabousse en fait de tout son talent, une défense poreuse de As Vita, avant de confirmer à la 67e minute avec son deuxième but de la rencontre.

Cotonsport de Garoua
As Vita

Pour sauver la face et dans un pressing à faire pâlir d’envie, les congolais inscrivent l’unique but de leur séjour camerounais à la 75e minute sur une action menée tambours battants par Lufo Bongeli qui sert son coéquipier Ilonga Lufo. Ce dernier achève de la tête, la tâche si ardument menée. Trois buts à un, Coton est sur une option positive. Mais l’ambiance particulière de la Rdc ne réserve pas une partie de plaisir aux cotonculteurs.

Ousmaïla B. Garba à Garoua


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon