Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Mtn African champions league

320 supporters égyptiens attendus au Cameroun

Les joueurs de Al Ahly arrive à Garoua vendredi pour la finale retour contre Coton sport qui aura lieu dimanche.

Le Jour

L’entraîneur général de Al Ahly, Hossam El Badri, vient de séjourner à Garoua. En compagnie du chargé d’affaire de l’ambassade d’Egypte au Cameroun, Sherif Raafat, ils sont allés inspecter les lieux avant la finale retour de la Ligue africaine des champions de dimanche prochain à Garoua.

Le 11 novembre 2008
commentaires

Les deux hommes ont ainsi visité les hôtels, ainsi que le stade Roumdé Adjia de Garoua qui accueillira le match de dimanche. Sherif Raafat dit avoir bénéficié, pendant son séjour à Garoua, de tout le soutien du gouverneur, du secrétaire général de la province et du commissaire de l’aéroport pour la coordination des préparatifs de cette finale retour.
L’équipe de Al Ahly arrive à Garoua par un vol direct vendredi prochain, alors que 320 supporters et une vingtaine de journalistes égyptiens débarquent dans la capitale du Nord dimanche matin. En Egypte, confie le chargé d’affaires, l’on est convaincu que Al Ahly va remporter sa sixième finale de Ligue africaine des champions.

La chaleur du Nord que les supporters de Coton espèrent pouvoir handicaper Al Ahly ne devrait pas être un problème, selon le consul. Il affirme que Al Ahly est habitué à des climats plus chauds que cela. Il reconnaît toutefois que Coton sport est redouté au Caire. « Coton est une équipe jeune et c’est un atout. Nous savons aussi que Coton ne perd presque jamais sur son stade et c’est pour cette raison que nous devons faire très attention », a confié Shérif Raafat.

Interrogé par Le Jour sur les incidents du match aller au Caire qui ont révélé une inhospitalité des dirigeants d’Al Ahly et même des autorités égyptiennes, le chargé d’affaires de l’ambassade d’Egypte au Cameroun donne quelques explications, tout en calmant le jeu : « Les responsables de Al Ahly on réservé à Coton sport un hôtel cinq étoiles à 10 minutes du stade. Ce sont eux-mêmes qui ont voulu se retirer à Ismaïlia, à deux heures de routes du Caire », explique Sherif Raafat.

Quant à la « séquestration » de l’aéroport, Shérif Raafat affirme que «  le retard connu par la délégation camerounaise à l’aéroport est un manquement d’un employé de l’aéroport ». Pour tous ces désagréments, il confie que « le ministre égyptien des Affaires étrangères a appelé le ministre des Sports et le ministre camerounais des Relations extérieures pour présenter des excuses ». Très diplomate, il conclut : « Je vais rencontrer le ministre des Sports pour la suite des préparatifs. Notre objectif est que cette finale se joue dans l’amitié et la fraternité. L’Egypte et le Cameroun sont deux pays frères et un match de foot ne saurait mettre fin à ça. »

Jean Bruno Tagne


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon