Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Coupe CEMAC : le Cameroun se qualifie de justesse

Camfoot.com

Les Lions A’ se sont qualifiés pour les demi-finales de la compétition aux forceps en dominant la Guinée équatoriale dans les ultimes instants de jeu. Le pays hôte affrontera au prochain stade la République centrafricaine, vainqueur du Congo tenant du titre. L’autre demi-finale opposera le Tchad au Congo.

Le 19 juin 2008
commentaires

Le « Nzalan nacional » de Guinée équatoriale s’y voyait déjà. Une fois de plus, l’équipe aurait pu se targuer d’avoir battu le Cameroun, cette fois à domicile, dans la compétition régionale qu’elle accueille. Mais, Eric Yopa est passé par là. D’une tête décroisée, l’attaquant camerounais a obligé le portier équato-guinéen Sylvestre Ekolo jusqu’ici impérial à aller chercher le cuir dans ses filets. Beaucoup n’y croyaient plus, pensant déjà à l’humiliation suprême, comme un remake de la dernière édition de la coupe Cemac : le Cameroun éliminé dès le premier tour !

Conscients de l’enjeu de la rencontre, les Camerounais se sont jetés très tôt à l’abordage des buts adverses. Pour eux, l’équation était simple : gagner pour accéder au second tour. Tout autre résultat qualifierait la Guinée équatoriale. Pour motiver les troupes camerounaises, le ministre des Sports et de l’Education physique Augustin Edjoa est descendu dans la tanière des Lions pour revaloriser les primes. Celles-ci passent de 500.000 F CFA à un million de F CFA. Marius Omog le sélectionneur des A’ de son coté a tiré les leçons de la première sortie ratée. Ainsi, Janvier Mbarga le gardien de Canon de Yaoundé coupable de plusieurs approximations face au Tchad est écarté de la liste des 18. Autre soutien de poids, les Lions indomptables seniors étaient présents au stade Omnisports afin d’encourager leurs cadets.

Coup de tête salvateur

Eric Yopa, l’homme providentiel

Le décor était planté. Pourtant au tableau d’affichage, toujours aucun effet. Les joueurs camerounais se distinguaient par leur manque de réalisme et leurs approximations devant le but. Esseulés à deux reprises au milieu de la défense adverse, Eric Yopa ne trouve pas le cadre dans le premier quart d’heure. Un tir lointain du capitaine Kingue Mpondo trouve le montant droit de Sylvestre Ekolo plus tard. En seconde période, les joueurs du « Nzalan » font bloc. Les vagues camerounaises se brisent l’une après l’autre sur la défense adverse. Le chrono tourne, le score est toujours vierge. Le coach Marius Omog procède à des réajustements. L’entrée de Kibong à la place d’Ambane apporte un souffle nouveau. Le joueur est percutant et provoque l’adversaire. Les coups francs se multiplient. Mais toujours rien. Le public continue à encourager les Lions à tue-tête. Six minutes d’arrêts de jeu. Sur le banc camerounais, les visages s’assombrissent. Les maigres supporters de la Guinée équatoriale donnent enfin de la voix en criant victoire. Pour eux le bout du tunnel est proche. Le portier Sylvestre Ekolo nargue les Camerounais en restant allonger sur chacune de ses prise de balle. Ultime centre, Yopa s’élève et domine la défense centrale adverse. But. Enfin il a cadré. La clameur s’élève de la foule, les Lions sont aussi debout et applaudissent. L’honneur est sauf. Le Cameroun jouera bien les demi-finales, où il affrontera la République centrafricaine, vainqueur du Congo tenant du titre dans le second match. Le Gabon et la Guinée équatoriale de leur coté sont éliminés. Ouf, il s’en est fallu de peu pour que le Cameroun y passe aussi.

Steve LIBAM

Fiche technique

Cameroun : Nyame, Ndzana Kana, Boumsong Hervé, Nguemaleu, Bebey Kingue, Kingue Mpondo©, Amadou Ngomna (Ngomo), Yopa Eric, Magadi Boukar, Franck Essomba, Ambane Francis (Kibong).

Remplaçants : Youte, Mbete, Nguimbous, Bikoko, Ousmaila baba, Kong nyuy

Coach : Marius Omog

Guinée équatoriale : Sylvestre Ekolo, Edmond Rui, Abbo Lache, José Bokeng, Martin Engonga, Ilendot Roland, Itundo Samuel, Justo Nguema, El Hadji Mbaye, Landri Mpondo, Jean Christophe Dogba

Remplaçants : Marcial Mpile, Simo Manuel, Angel Domingo, Ibrahim Malena, Alfonso Litogo, Eusebio Edjuto.

Coach : Castro Nopo


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon