Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

CAN 2015

Live Cameroun - Côte d’Ivoire : 0-1, les Lions sont éliminés

Camfoot

Les Camerounais n’ont jamais pu rentrer dans leur rencontre face à la Côte d’Ivoire et s’inclinent logiquement (0-1). Les Lions sont éliminés. A Mongomo, la Guinée et le Mali ont terminé à égalité (1-1). La Côte d’Ivoire est qualifiée en position de leader et un tirage au sort aura lieu demain entre Mali et Guinée pour la deuxième place du groupe. Revivez le match et la journée sur Camfoot.com !!!!!!!!

Le 28 janvier 2015

Multiplier les attaquants n’est pas forcément synonyme de victoire. C’est au moins une leçon qu’aura apprise Volker Finke aujourd’hui lors de ce match décisif contre la Côte d’Ivoire. Positionnés en 4-2-4, les Lions ont été dominés par le milieu de terrain renforcé mis par Hervé Renard. Que ce soit dans les duels, ou dans la largeur, les Eléphants ont été dominateurs.

Dans cette rencontre hâchée, ce sont les individualités qui ont fait la différence. Positionné devant la défense à trois, Yaya Touré a été dominant, Serey Dié a récupéré un nombre important de ballons, et Max-Alain Gradel a fait de grosses différences.

Pour avoir voulu absolument passer dans l’axe et s’imposer de longs ballons, les Lions indomptables rentrent à la maison.

C’est Terminééééééééééééééééé !!!!!! Le Cameroun perd la rencontre et est éliminé.

90e+3 : DEMI VOLÉE d’ABOUBAKAR. Sur un long ballon de Ondoa repoussé par la défense ivoirienne, l’attaquant camerounais ne cadre pas. Sa balle s’envole au-dessus des buts ivoiriens.

Carton jaune pour la Côte d’Ivoire !!!! Les Ivoiriens essaient de gagner du temps. Gbohouo est averti par l’arbitre pour avoir simulé une blessure au mollet.

4 minutes d’arrêts de jeu

88e : COUP FRANC !!!!! Aboubakar glisse au moment de la frappe, qui est repoussée par Gbohouo.

87e : Coup franc aux 30 mètres obtenu par Mbia, sur une faute de Gradel.

86e : Une mésentente ivoirienne aurait pu offrir une cahnce au Cameroun.

84e : FESTIVAL DE JUNIOR TALLO !!!! Dans la surface camerounais, le Bastiais jongle, se retourne et lobe Chedjou et Bédimo, mais son centre ne trouve personne

82e : Sortie de Yaya Touré, entrée de Cheikh Doukouré

81e : ABOUBAKAR !!!!!! Sur un centre de Kweuke, Aboubakar est gêné par le retour de Diarrassouba. Sa frappe, tres molle est bloquée. Sur l’actuon qui suit, Aurier se sacrifie.

79e : Clinton NJié obtient un coup franc à l’entrée de la surface. Le coup franc est inversé par l’arbitre alors qu’on entre dans les 10 dernières minutes.

75e : COOORNER camerounais !!!!! Faute sur Gbohouo et Touré. Les ivoiriens reprennent la balle.

70e : Clinton Njié chauffe le public. Prise de balle, une-deux avec Aboubakar et une frappe déviée en corner. Le corner est repoussé par Bony.

67e : Sortie de Moukandjo et entrée de Njié, sous les ovations du stade

65e : Gros contact entre Mbia et Yaya Touré. le capitaine ivoirien reste au sol.

64e : ONNNNNNNDOAAAAAA !!!! Le portier camerounais maintient ses partenaires dans la compétition. Après avoir dominé Nkoulou dans la puissance physique, Bony frappe coup de pied. Ondoa bloque le ballon

60e : Sortie de Doumbia, entrée de Tallo

Tentative de Moukandjo !!!! Après une belle action, Mokandjo frappe dans l’axe du gauche. Bloqué par la défense ivoirienne. Sur le contre, un bon centre en retrait de Bony fait passer un frisson dans l’arrière garde camerounaise.

A Mongomo, le Mali vient d’égaliser par Modibo Maïga. A cet instant, ce seraient le tirage au sort entre Mali et Guinée pour la première place

46e : Sortie de Salli, entrée de Aboubakar

Les deux équipes reviennent sur le terrain.
===

Mi-temps sur le score de 1 but à 0, pour la Côte d’Ivoire. Dominés dans l’entrejeu, peu justes sur le plan technique, les Lions indomptables rejoignent les vestiaires en étant menés au score. Volker Finke a perdu la bataille tactique pour le moment face à Hervé Renard.

45e+3 : OOOOOOOOOOOOOOOH SALLI !!!!!. Sur une des rares actions camerounaises de cette mi-temps, Salli fait le plus difficile en éliminant dans son contrôle la défense ivoirienne. Mais, devant le but, il frappe en force. AU DESSUS

3 minutes de temps additionnel

43e : Coup franc !!!!! Le coup franc est bloqué par Gbohouo. Sur le contre, Aurier se retrouve aux avant-postes, mais sa frappe est molle et bloquée par Ondoa.

43e : Faute sur Etoundi !!!!! Après une différence sur Kanon, celui-ci l’accoroche sur la gauche de la défense ivoirienne

40e : Sur une récupération face à Choupo, Grade se blesse. Le match est interrompu.

38e : SALLI !!!!!! Quel raté. Sur une passe lobbée de Mbia, Salli se retrouve seul face au portier ivoirien. mais il s’emmène mal le ballon et se bute sur Gbohouo

36e : BBBBBBBUUUUUUUTTTTTTTTTTT IVOIRIEN. Max-Alain Gradel d’une frappe à 25mètres des buts de Ondoa, ouvre le score premier poteau. A la suite d’une récupération de Tiéné au duel avec Guihiota, le lutin ivoirien fait la différence

Hors jeu de Choupo Moting !!!! Qui avait fait un enchaînement amorti poitrine - reprise de volée.

Ovation dans le stade !!!!!!!! Clinton Njié part à l’échauffement.

32e : Carton jaune pour Yaya Touré à la suite d’une faute sur Salli. Le lutin camerounais fait intervenir les soigneurs.

31e : Serge Aurier provoque Bédimo, et essaie de chercher Doumbia dans l’axe, mais sa passe est bien lue par l’arrière garde camerounaise.

Au bout d’une demi-heure, le jeu se hâche. beaucoup de fautes au milieu. Peu de phases de jeu construites.

Le coup franc de Moukandjo est bloqué par la défense ivoirienne.

28e : Sortie de Bailly, entrée de Diarrasouba

27e : Carton jaune pour Bailly

26e : Faute de Bailly sur Salli, dos au but, à 30 mètres du but. le défenseur se plain toujours du dos et demande à sortir.

Eric Bailly se plain du dos.Le match est arrêté pour le soigner.

Sur le corner tiré par Gradel, Ondoa dégage une nouvelle fois. le portier camerounais est serein en ce début de matc.

22e : Yaya Touré au duel avec Chedjou obtient un corner.

Après cinq bonnes minutes, les Camerounais semblent avoir perdu le fil de la rencontre, qui est dominée par les Eléphants.

20e : Sur le corner, le portier dégage du poing. Le contre ne donne rien.

19e : Belle horizontale de Ondoa !!!!!!!! Sur un bon coup franc de Gradel, le portier camerounais de couche bien et devie en corner

A Mongomo, Penalty pour le Mali. Seydou Keita échoue face à Yattara. La Guinée reste en tête du groupe

16e : Faute de Mbia dans l’axe du terrain, pour bloquer un contre ivoirien

A Mongomo, penalty pour la Guinée. Kevin Constant permet à la Guinée de mener 1 but à 0.

13e : COUP FRANC !!!! Moukandjo dépose le ballon pour Etoundi, qui est débordé. Corner.
Le corner ne donne rien.

12e : Sortie de Gbohouo, qui sous la pression de Moukandjo sort avec le ballon de sa surface. Coup franc à l’entrée de la surface ivoirienne, côté droit de l’attaque camerounaise.

10e : Longue touche de Bédimo qui met la défense ivoirienne en panique. Mais plus de peur que de mal

7e : Faute de yaya Touré sur Etoundi. Le coup franc tiré par Bédimo est bloqué par Gbohouo

Ce sont les Camerounais qui ont le ballon durant cette période d’observation.

2e : Montée de Guihiota qui tente un centre, mais le rate. Six mètres ivoirien

Les camerounais sont dans leurs couleurs habituelles, vert, rouge et jaune

C’est parti. Ce sont les Camerounais qui donnent le coupe d’envoi

Sylvain Gbohouo fait retarder le début de la rencontre, il devait changer ses chaussures

En cas d’égalité, le tirage au sort aura lieu demain à Malabo

Rappel des composition d’équipe :

Le onze camerounais

L’équipe camerounaise va jouer avec un seul attaquant de pointe. Volker Finke a opté pour un 4-2-3.-1

Ondoa - Guihoata,Nkoulou, Chedjou, Bedimo - Mandjeck, Mbia - Salli, Moukandjo,Choupo-Moting - Etoundi

Le onze ivoirien :

L’équipe ivoirienne s’alignera avec un système à 3 défenseurs. Ca pourrait être un 3-5-2 ou un 3-4-3 en fonction de la position occupée par Max-Alain Gradel.

Sylvain Gbohouo - Kolo Touré, Bertrand Bailly, Wilfried Kanon- Serge Aurier, Serey Dié, Yaya Touré (Cap), Max Gradel, Tiéné Siaka- Wilfried Bony, Seydou Doumbia

Les hymnes sont effectués. L’hymne camerounais est le premier à retentir dans le ciel de Malabo.

les deux équipes rentrent sur le terrain

==============================================================

L’absence de Njie Clinton dans le 11 que Volker Finke va utiliser pour le match couperet de ce soir contre la Côte d’Ivoire fait des heureux dans la presse ivoirienne. Le plaisir de ces derniers devrait être à son comble si le vice-capitaine des Lions Indomptables étaient également laissé sur le carreau. Adou Mel du journal ivoirien, Le Quotidien d’Abidjan ne boude pas son plaisir. « Ils n’ont pas aligné Njie même aujourd’hui ! Tchiééééééééééééé, le Njie que tous les camerounais réclame ? C’est bon ça. » L’homme de média a conclu son exaltation en regrettant la titularisation de Choupo-Moting, qu’il trouve dangereux : « Choupo-Moting, Choupo-Moting ! Ce gars est dangereux. Il a même quel âge ? C’est un bon joueur. Si on pouvait aussi le laisser sur le banc. En tout cas on va se battre. »
Il faut dire, que les ivoiriens ont certainements de bonnes raison de craindre le jeune attaquant lyonnais. Il leur a enfilé deux buts à Yaoundé pendant les qualifications de cette Can.
Comme Abou Mel, plusieurs autres confères ivoiriens se satisfont de la non titularisation de la pépite de l’école de football Brasseries du Cameroun

Après l’échauffement, les deux équipes ont regagné les vestiaires.

L’organisation procède aux répétitions avant l’arrivée des équipes. En ce moment, l’hymne national du Cameroun est exécuté

Le onze camerounais

L’équipe camerounaise va jouer avec un seul attaquant de pointe. Volker Finke a opté pour un 4-3-3.

Ondoa - Nkoulou, Chedjou, Guihoata, Bedimo - Mandjeck, Mbia, Choupo-Moting - Salli, Moukandjo, Etoundi

Le onze ivoirien :

L’équipe ivoirienne s’alignera avec un système à 3 défenseurs. Ca pourrait être un 3-5-2 ou un 3-4-3 en fonction de la position occupée par Max-Alain Gradel.

Sylvain Gbohouo - Kolo Touré, Bertrand Bailly, Wilfried Kanon- Serge Aurier, Serey Dié, Yaya Touré (Cap), Max Gradel, Tiéné Siaka- Wilfried Bony, Seydou Doumbia

La tension monte côté supporters. Dans les différents QG de la diaspora Camerounaise, le ton monte.

Cameroun - Côte d’Ivoire : hymne national
Ambiance d’avant match. Mobilisation de la diaspora
Cameroun - Côte d’Ivoire : on s’active côté fan

REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 29 janvier 2015 à 11:35, par soccerguru En réponse à : Live Cameroun - Côte d’Ivoire : 0-1, les Lions sont éliminés

    Merci Pierre pour ton analyse. Il y a na qui ne savent pas de quoi il raconte. Pourquoi a t’il veritablement jouer Njie ? N’est ce pas il etait total event en meforme ?

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier 2015 à 09:36, par Pierre En réponse à : Live Cameroun - Côte d’Ivoire : 0-1, les Lions sont éliminés

    J’étais de ceux qui pensaient que FINKE devait bénéficier d’un contrat de plus de 4 ans. Je pense aujourd’hui qu’il est incompétent car téméraire et incapable de lire un match. Il n’est ni stratège, ni tacticien. Le bon selectionneur est celui qui sait utiliser les joueurs formés en club à sa disposition.
    Ce n’est pas hier que le Cameroun a été éliminé mais depuis le match contre la Guinée. Je suis sûr qu’un bon classement aurait permis au Lions de se qualifier depuis. Et même contre la Cote d’Ivoir vous avez vu son SALLI mettre les balles à coté à plusieurs reprises. Un joueur un peu adroit aurait marquer. SALLI a le souffle mais mal adroit. L’on ne peut compter sur lui pour des buts.
    Et le fameux Etoundi comme avant- centre a tiré combien de fois au but ? Plus grave le « coach » pense qu’il suffit de mettre 4 avant-centres sur le terrain pour marquer des buts. Il a perdu le contrôle et a tout embrouillé.
    Pour mieux tirer profit d’un joueur, il faut le faire jouer à son registre. Je prend le cas de Tchoupo ; ou de Clinton qui ne sont pas bien exploités. Il a refuser de faire jouer NJIE depuis le début de la compétition. Lorsqu’il a tout perdu avec « ses meilleurs joueurs » il le fait entrer à gauche lorsqu’il est en détresse. Qu’attendait-il de celui qu’il dit être en méforme ?
    LE DEPART DE FINKE NE ME GENERAIT PAS

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier 2015 à 08:32, par soccerguru En réponse à : Live Cameroun - Côte d’Ivoire : 0-1, les Lions sont éliminés

    I’m surprised some of you actually think Finke finally has justification playing Njie Clinton to 20 mins. And you all think that was enough to do what ?

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier 2015 à 06:44, par predator En réponse à : Live Cameroun - Côte d’Ivoire : 0-1, les Lions sont éliminés

    27 min c’est peux au foot ! Je rêve !... Et les 90min contre FC MOUNANA alors… croyez moi bien que je l’aime autant que vous je me dois dire le fond de ma pensée « NJIE est l’un de ces joueurs (tel IBRA, PATO, ROBINHO…) que la compétition et les grands matchs crispent. Combien de dribbles a-t-il entrepris hier ? Et combien a-t-il réussi ? Et si le coach avait vu claire en le laissant au banc. Il entre poste pour poste a la place de MOUKANDJO et le journaliste écrit « …avec la consigne de ce cantonner sur le cote » (comme pour pointer un doigt accusateur sur le coach !) As-tu écoutée les consignes du genre « … ne repique jamais dans l’axe, ne prend jamais la profondeur reste sur le cote ; qu’il pleuve ou qu’il neige… ». Ah ! J’oubliais que le bon journaliste ce n’est plus celui qui diffuse ce qu’il a lu, vu ou entendu ! Mais plutôt celui qui use de sa position et de tous les moyens (comme la diffusion des suppositions personnelles sous l’étiquette de vérité établies) pour pousser ses lecteurs a partagé ses convictions. Sorry ! Ce type de journalisme est aussi responsable de la déchéance de notre football. Il est établi qu’un coach (même moyen) maintenu sur une longue période vaut mieux qu’une succession a haute fréquence de très grands coachs. Je vous en prie mes frères, je sais que ca fais mal d’être éliminé si tôt mais maintenons celui-ci et nous ne le regretterons jamais.

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier 2015 à 06:42, par predator En réponse à : Live Cameroun - Côte d’Ivoire : 0-1, les Lions sont éliminés

    @ Bamado
    Mon frère, je te comprends ! Même pierre a renié jésus... Et donc difficile de soutenir FINKE dans ce contexte ! Mais un prédateur ca reste lucide quelque soit la hauteur de l’adversité. C’est d’ailleurs cela qui a fait de moi un meilleur joueur de compétition et de grand match qu’un joueur de tout autre type de match dans mon sport... Et donc je maintiens mon soutient a FINKE tel que je l’avais annoncé hier matin. Soyons fans et honnêtes et non pas fanatiques MANDJECK a joué et peut on dire qu’on l’a autant vu que LOE les matchs précédents ? Le milieu manquait clairement de densité d’impacte physique et on n’a pas vu d’appel cote oppose justement parce que celui qui fait le plus souvent des transversales n’était pas la ! Et si en 23 +4 min sur le terrain le résumé du match d’un attaquant c’est un coup franc occasionné, deux passe bien loin d’être décisive comme quelqu’un veux me faire croire ici (aucune n’ouvre le chemin des buts a un coéquipier ou même ne commence ou termine sa course dans la surface de vérité) et une frape contrée a plus de 11,5 m du gardien, alors reconnaissons qu’il est loin d’avoir été le LEO MESSI que nous réclamions… mais puisqu’en omettant cela certain (soit disant) spécialistes son sur d’avoir le soutient populaire lorsqu’ils réclame la place (je voulais dire la tête), ils vont pas le dire. Préférant dire « il est entre tard… » !

    Répondre à ce message

  • Répondre à ce message

  • Le 29 janvier 2015 à 00:58, par Bamado En réponse à : Live Cameroun - Côte d’Ivoire : 0-1, les Lions sont éliminés

    @ Wahsih a Deng

    Cher grand frère, c’est u réel plaisir de te lire aussi sur ce site. Ce sont les contingences professionnelles qui nous éloignent parfois de Camfoot.

    Je suis d’accord avec toi sur le Normalisateur qui a a plutôt été une plaie pour notre foot. Par contre sur le cas Mandjeck et Njié, on est dans l’histoire du verre à moitié plein ou à moitié vide. Tu le vois à moitié plein et ne retiens que les quelques rares occasions créées, occasions bien brouillonnes de toutes les façons. Mais moi je vois le verre à moitié vide car on a pas marqué de but, on s’est fait bouger par les ivoiriens et au milieu on arrivait pas à aligner 3 passes. Je trouve qu’on met trop la pression sur ce jeune joueur et à la fin l’enjeu le tétanise. Même s’il avait eu 90 min ce soir il n’aurait pas forcément fait grand chose car on attendais trop de lui. Laissons le grandir et cessons de faire le travail du coach

    Pour parler de Finke, je suis bien déçu de lui, mais ce n’est pas moi qui lui jetterai la première pierre. Tout le monde est coupable. Les noms que vous citez ont très souvent été aux affaires pour des résultats médiocres. Notre foot est tellement tombé bas que même les meilleurs entraineurs du monde s y casseraient les dents

    Répondre à ce message

  • Le 28 janvier 2015 à 23:48, par Wahsih a Deng En réponse à : Live Cameroun - Côte d’Ivoire : 0-1, les Lions sont éliminés

    @ Bamado
    Ça fait un bail depuis que l’on s’est parlé de long en large sur le foot camerounais
    L’un des problèmes avec notre football c’est le rôle de nos dirigeants dans la gestion de nos équipes nationales. La FECAFOOT y est pour quelque chose. Le président du comité de normalisation de cette instance faîtière se croit au-dessus de tout le monde y compris les anciennes gloires de notre foot telles que Jojo Bell et Rodgers. Je me demande s’il est vraiment partisan du concept dit celui de l’honnêteté intellectuelle. Est-ce le professeur Owona peut un jour accepter que les profanes du droit constitutionnel lui prodiguent des conseils ?

    Là où je ne suis pas du tout d’accord avec toi c’est le jugement que t’as porté sur les prestations de Clinton Mua N’jie et Georges Mandjeck lors du match, CMR-RCI. Njie est entré sur le terrain à la 67e minute de jeu. Il a à lui seul créé trois occasions de buts – un tir bloqué par Serge Aurier et deux passes décisives qu’Aboubacar a vendangées. Et le coup franc que Vincent Aboubacar a tiré directement sur le gardien de buts ivoirien, qui l’occasionné ? Je pense de ma part que Volker Finke n’a pas le niveau d’entraîner les LIC. Martin NTOUNGHOU Mpile ou Marius Omog aurait fait mieux que lui. Il faut absolument en finir avec ces mercenaires blancs qui viennent faire fortune en Afrique.

    Répondre à ce message

  • Le 28 janvier 2015 à 23:36, par DannyDan En réponse à : Live Cameroun - Côte d’Ivoire : 0-1, les Lions sont éliminés

    Mince !!! Les lions etait meconnaisable en deuxieme mi-temps. Trop de ballon perdues au millieu de terrain et de gros problemes de positionnement en defense. Nous payons tout simplement nos occassions ratEs durant les premier matches. Quel gachis !

    Répondre à ce message

  • Le 28 janvier 2015 à 22:19, par small lion En réponse à : Live Cameroun - Côte d’Ivoire : 0-1, les Lions sont éliminés

    le nouveau mot a la mode au PAYS...reconstruction !!! ahahahaahaha Vous aviez deja construis quoi pour reconstruire ojourdhui ahahahah

    Le Rassemblement des pilleurs Camerounais et ses mots creux pour endormir le peuple. Tu veux reconstruire sans championnat de jeune, sans infrastructures, sans gestion transparente etc....pourquoi ne pas etre honnete et parler de chasse a lhomme tu dis yeuconsussion !!! N’importe koi !! Je dis hein tu avais deja construis quoi ???

    Répondre à ce message

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon