Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

CAN 2015. Poule D

Benjamin Moukandjo : « Une finale contre la Côte d’Ivoire »

Camfoot

L’attaquant des Lions indomptables, unique buteur dans le match de samedi contre la Guinée-Conakry (1-1), a accepté de revenir dans les détails sur le résultat obtenu dans cette rencontre, et surtout d’envisager leur dernière sortie mercredi prochain contre les Eléphants.

Le 25 janvier 2015
commentaires

Buteur camerounais dans le match nul (1-1) face à la Guinée, quelles sont vos impressions ?

On est frustrés par rapport au résultat. On aurait espérer mieux. Il y avait vraiment matière à prétendre à faire un résultat beaucoup plus positif que cela. C’est-à-dire avoir les trois points parce qu’on a vraiment dominés ce match et on a vraiment péchés au niveau de l’efficacité.

Qu’est ce qui n’a pas marché selon-vous dans ce match côté camerounais ?

Moi je pense qu’il y a matière à avoir de l’espoir parce que dans le football aujourd’hui, c’est tellement difficile de se procurer les occasions que quand on a une équipe qui réussi à en avoir cinq, six dans un match, ça veut dire que l’équipe marche bien. Et maintenant, il faut les mettre au fond parce que quand on ne parvient pas à s’en procurer, c’est sûr que c’est encore plus difficile. Il y a des leçons à tirer de ce match là, mais je pense qu’il y a plus du positif que du négatif.

En tant que buteur, s’il vous était donné de vous attribuer une note, laquelle vous donneriez-vous ?

Moi je n’ai pas souvent pour habitude de me donner des notes. Moi, c’est le collectif avant tout. Donc, je pense qu’on a fait un très bon match dans l’ensemble. On a des regrets par rapport au résultat, ça c’est sûr. Mais le contenu a été bon. Pour ceux qui connaissent le football, ils savent que ce que j’ai dit est logique. Malheureusement, aujourd’hui dans cette compétition ou dans d’autres, ce que les gens retiennent, c’est le résultat, et on ne l’a pas. On a pris un point, on est toujours là dans la compétition, on a envie de gagner le dernier match contre la Côte d’Ivoire qui va être très, très important.

Justement, comment appréhendez-vous cette ce Côte d’Ivoire-Cameroun aux allures d’une finale ?

Oui, c’est une finale. Il ne faut pas qu’on s’en dorme sur le fait qu’on a pu les battre 4-1 à Yaoundé et qu’on a fait match nul (0-0) chez-eux. ça n’a rien à voir. la compétition n’est pas la même. On était en qualification, maintenant on est dans une coupe d’Afrique. Les matchs sont différents, l’état d’esprit aussi. Forcément, ça va être un match très difficile, maintenant à nous de rehausser notre niveau de jeu et à réussir à être plus efficace.

Par S.S

Benjamin Moukandjo parle de la Côte d’Ivoire

REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 26 janvier 2015 à 10:20, par DannyDan En réponse à : Benjamin Moukandjo : « Une finale contre la Côte d’Ivoire »

    Ferme ta bouche Benjamin !! Tu viens faire ta Ronaldinho ici en oubliant que Ronaldinho etait est toujours 20 fois mieux que toi et lui, marquait quand il le fallait

    Répondre à ce message

  • Le 25 janvier 2015 à 18:12, par bamyaben En réponse à : Benjamin Moukandjo : « Une finale contre la Côte d’Ivoire »

    Où est Djonkep ? Que fait-il dans ce staff technique ? N’était-il pas nommé adjoint de Finke ? Lui qui était un joueur technique et intelligent, lui l’entraîneur et capitaine emblématique de l’Union.
    Où est Tchami ? Que fait-il dans ce staff technique ?
    Où est Alioum Boucar ?
    On ne voit et n’entend ni Djonkep ni Tchami ni Alioum Boucar.
    Rigobert Song lui avait au moins le mérite de donner le ton sur le banc de touche, de motiver les joueurs.

    Répondre à ce message

  • Le 25 janvier 2015 à 15:22, par bobolo En réponse à : Benjamin Moukandjo : « Une finale contre la Côte d’Ivoire »

    Mi-jambe MOUKANDJO BILE neça toi tu connais le football non ?
    Aucune intelligence dans le jeu ! :
    tu ne vois ou ne voyait pas souvent comment ETO’O et CHOUPO font des passes pour pouvoir tuer le match ???
    Sais tu faire une passe décisive toi qui connais le football ? ou tu attends seulement qu’on t’en fasse pour jouer la loterie face au but et lever les mains aux ciel quand tu rate ???
    ABOUBAKAR est encore PLUS PIRE que toi bandes d’égoïstes, SALLI suit votre voie, vous croyez que marquer but à une CAN est un palmarès ???
    « BANDES D’EGOISTES : ABOUBAKAR, MOUKANDJO, SALLI »
    Avec le maigre jeu offensif de la sélection vous vous permettez en plus d’être égoïstes !!!!
    Vous croyez que c’est seulement les autres qui doivent vous faire maquer ?

    • Le 25 janvier 2015 à 17:41, par Tedh En réponse à : Benjamin Moukandjo : « Une finale contre la Côte d’Ivoire »

      Objectifs de Aboubakar : marquer 1 but dans une CAN
      Objectifs de Moukandjo : être le joueur le plus en vue (la star) de l’équipe.
      Objectifs de Salli : pouvoir maîtriser 1 ballon devant le but et le cadrer.
      ...
      Pendant ce temps FINKE ne donne pas 15 minutes à NJIE qui nous a qualifié à cette CAN et se defed en nous rappelant que c’est lui qui a lance sa career. Mais franchement ou est le rapport ?

    Répondre à ce message

  • Le 25 janvier 2015 à 17:33, par Nkouville En réponse à : Benjamin Moukandjo : « Une finale contre la Côte d’Ivoire »

    Aboubakar et Salli : au banc jusqu’à la fin de la compétition ! Quant à ce Moukandjo...vraiment, je suis dépassé. Je ne comprend plus rien ; Kom joue dans les Lions et Mandjeck cire le banc ??? Wandafull !

    Répondre à ce message

  • Le 25 janvier 2015 à 17:22, par bamyaben En réponse à : Benjamin Moukandjo : « Une finale contre la Côte d’Ivoire »

    « Moi, c’est le collectif avant tout. »
    Je ne croyais que Moukandjo savait que le football est un sport collectif tellement il est individualiste.
    Joueur très médiocre, on comprend enfin pourquoi il avait préféré Nancy à Liverpool qui voulait de lui à l’époque : Choisir jouer avec des tocards, des bourrins à Nancy que de côtoyer, s’entraîner quotidiennement, voire même jouer avec les cracks comme Steven Gerrard et apprendre d’eux.
    Le Minkandjo est normalement un poisson dur à cuire, à mâcher et à avaler contrairement à Moukandjo qui est un footballeur mou et tendre.

    Répondre à ce message

  • Le 25 janvier 2015 à 17:15, par predator En réponse à : Benjamin Moukandjo : « Une finale contre la Côte d’Ivoire »

    @ bamado
    Merci de me rappeler que j’aurais du mettre ton nom a cote des deux autres. Surtout que tu es l’incarnation du camerounais type ! Tjrs à apprécier le résultat sans savoir comment il est arrive ! pas surprenant que bon nombres volent, détournent, escroquent car nul ne s’interesse a l’origine de ses biens… mais ce que je dis c’est que je vois a toutes les rencontres des LIC un fond de jeu (ou au moins la volonte) base sur des longues passes a terre vers le milieu qui écarte sur les cotes ou nous avons plus de force de percussion et d’ou le ballon peut revenir a la pointe soit par voies aériennes mais le plus souvent par succession de courtes passes. C’est un jeu qui ce veux alléchant et capable de faire mal que ce soit en contre ou en attaques placées. C’est l à dessus qu’on évalue le travail d’un coach. Et si un joueur décide d’avoir peur du ballon ou de faire des numéros de jonglage dans 5,50 alors qu’il est servi sur un plateau d’argent, c’est son problème… n’attendons pas quant même que le coach être au terrain pousser le cuir au fond parce que c’est sur les résultats que nous allons l’évaluer !?... ne soyons pas gourmant ! Avons-nous produit pareil football agréable sur les 10 dernières années ? Non avons-nous eu pareil série 11 matchs sans défaite sur la même période ? Non. Et cela avec des équipes plus expérimentées et des joueurs de classe mondiale ! Alors que voulons-nous à ce monsieur ?

    Répondre à ce message

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon