Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Roger Milla : « Il faut mettre en place un championnat de jeunes »

Camfoot.com

L’ambassadeur itinérant nous a livré ses sentiments à
la fin du match contre la Zambie. Le vieux lion est
très remonté contre les joueurs et propose des
solutions pour le futur.

Le 26 janvier 2007
commentaires

Votre réaction à chaud après cette deuxième défaite
des lionceaux ?

C’est plutôt une réaction à froid (rires), puisque nous
venons de perdre notre deuxième match, bêtement
d’ailleurs. Je pense simplement qu’il y a beaucoup de
travail à faire avec cette équipe nationale junior,
parce que c’est inadmissible qu’on ait la chance d’égaliser à 30’
secondes de la fin, pour qu’on se retrouve dix secondes plus tard avec un "trois
contre un" pour encaisser un dernier but assassin.

Roger Milla et Iya Mohammed

Tactiquement,
c’est nul du point de vue l’organisation. Je ne sais
pas comment ces enfants s’entraînent, mais c’est
vraiment nul, je suis désolé de le dire, mais c’est
nul.

Vous parlez de tactique, est-ce à dire que
l’encadrement technique porte l’entière responsabilité
de cette contre-performance ?

Pour moi c’est la faute des joueurs ! L’encadrement technique
a pu leur donner des directives qu’ils n’ont
pas respectées . Vous venez d’égaliser, dix secondes
après trois attaquants Zambiens se retrouvent avec un
seul défenseur Camerounais. Est-ce normal ? Vous pensez
que ce sont les entraîneurs qui doivent dire aux joueurs
à ce moment de défendre ? Je pense que c’est un manque
de sérieux, et il faut remettre les choses en ordre.

L’encadrement technique et administratif

Vous ne pensez pas que la préparation de cette équipe
contre des équipes moyennes était légère ? On a vu la Zambie aller se préparer en Afrique du sud, et les autres livrer de vrais matchs amicaux...

Vous savez que la préparation est un problème de
moyens. Si dans les budgets on ne met pas les
préparation et qu’on ne parle que de la compétition seulement,
qu’est-ce que vous voulez ? Il faut absolument des
matchs amicaux sérieux avant chaque compétition. On
avait prévu aller au Burkina-Faso avant cette
compétition, mais le Congo a sollicité l’envie de jouer avec
nous, mais a malheureusement désisté à la dernière
minute et on était obligé de jouer avec les équipes
moyennes comme vous dites. Mais je crois que même en
se préparant au Cameroun, on pouvait battre la Zambie
qui c’est vrai, est tout de même une bonne équipe.

Les Lionceaux, cuvée 2007
Moukandjo s’est battu et a réussi un but en deux matches

Le fait que nous n’ayons pas de championnat
junior peut-il être l’une des causes de cette contre-performance de nos lionceaux ?

Ça peut être l’une des causes, mais je pense que
presque tous les pays en Afrique n’ont pas de
championnat de jeunes. Ces jeunes que nous voyons avec
les différents pays sortent des centres de formation.
Maintenant c’est le moment de mettre tout cela en
place. Il faut obliger toutes les équipes de première
division d’avoir des équipes juniors et cadettes. Et
si une équipe de première division n’a pas une section
de jeunes, elles doivent descendre en deuxième
division. Il faut absolument assurer la relève, c’est
le moment de mettre en place ces championnats juniors
et cadets.

Guy Nsigué à Pointe-Noire


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 26 janvier 2007 à 20:42, par Anselme En réponse à : Roger Milla : « Il faut mettre en place un championnat de jeunes »

    Je ne voulais pas répondre à cet article, mais puisqu’il des lecteurs très intéressants qui ont écrit des choses intéressantes, je profite pour vous dire MERCI. MM BENTIDEMANJO, DAMBA, DOCTEUR et HERVE KAZE. Je vous félicite tous parce que vous avez dit des choses auxquelles je pense. J’espère qu’un jour les dirigeants camerounais nous liront. L’attitude de Roger Milla me désole énormément, mais nous sommes au Cameroun. Un pays où l’intéreêt national n’existe plus. Un pays où chacun ne pense qu’à se remplir les poches. Je suis certain qu’un jour Dieu jugera tous ces escrocs qui nous dirigent.

    Répondre à ce message

  • Le 26 janvier 2007 à 15:56, par Bentidemanjo En réponse à : Roger Milla : « Il faut mettre en place un championnat de jeunes »

    Comment peut-on renouer avec des victoires futures comme le souhaite DAMBA si les dirigeants du Cameroun d’une part, et du sport d’autre part continuent à se moquer des camerounais ? Dans l’interview de notre ambassadeur Roger Milla ci-contre, j’y vois plutôt la langue de bois. Pourquoi c’est toujours après la mort qu’il vient jouer au medécin ? Son rang dans la société camerounaise ne lui permet-il pas de prendre position et de prévenir le danger, grand footballeur qu’il a été ? N’allez surtout pas comparer le bien qu’il ferait au football camerounais de par son expérience et le « Bagage » ! J’espère que vous me comprendrez ! Malheureusement, la loi du fifty fifty est institutionalisée dans ce pays de sorte que certaines personnes ne résistent au commerce de leur dignité pour des billets de banque craquants.

    Souvenez-vous-vous de ce qu’il avait dit après l’élimination du Cameroun de la coupe du monde 2006 par les pharaons d’Egypte le 8 octobre 2005 en terre camerounaise s’il vous plaît : « cette coupe du monde n’était pas la nôtre » et patati et patata. Après l’élimination du Cameroun en 1/4 de finale de la Can 2006 en Egypte, il disait ceci : « nous acceptons notre défaite, nous nous remettrons au travail pour que cela ne nous arrive plus ». La question qu’il faut lui poser aujourd’hui est celle de savoir le travail qui a été fait entre ces différentes déclarations et la double élimination des Lions indomptables cadets par les centrafricains pour la Can de la catégorie (Togo 2007 je crois) et celle des Lions indomptables juniors pour la Can qui se joue actuellement au Congo. A l’époque, le tout-puissant ministre des sports Philippe Mbarga Mboa, parlant de la défaite des camerounais à Yaoundé par nos voisions venus de Bangui déclarait que ’c’est une offense au drapeau national« . Que nous dira son successeur Augustin Edzoa cette fois-ci ? Surtout pas que »c’est une offense au RDPC national" ! Même si dans ce pays, des gens sont capables de tout, même de vendre leur cul et leur mère au diable.

    En amont, je regrette cette élimination de nos juniors, mais en aval je me frotte fortement les mains parce qu’il n’y aura pas eu de gain pour grossir le ventre de certains individus, et renforcer l’embonpoint des autres... Ceux qui ont juré de bâtir leur fortune grâce au travail des enfants autres. Ils avaient promis de nouvelles villas et voitures et des voyages internationaux à leurs petites suceuses de bites, comptant sur les retombées de la victoire des juinors à la Can. Le ciel en a voulu le contraire. Si vous n’y prenez pas garde, cette fois-ci encore, vous mangerez votre peau à la place du beefteck habituel.

    Répondre à ce message

  • Le 26 janvier 2007 à 09:02, par herve kaze En réponse à : Roger Milla : « Il faut mettre en place un championnat de jeunes »

    c’est assez regretable cette elimination mais monsieur MILLA avec tout le respect qu’on vous doit ce que vous racontez c’est de la foutaise c’est juste aujourd’hui que vous pensez à celà ?
    on y a pensé depuis plus de dix et quels sont les resultats bouffez votre part à votre poste et laissez les gens avec vos histoires les jeunes ont fait de leur mieux qu’est ce que vous faites pour le menager c’est désolant mais à quoi pouvait t’on s’attendre de mieux je vous dis à tous merde dirigents de pacotille.

    • Le 26 janvier 2007 à 12:54, par Néo de Lyon En réponse à : Roger Milla : « Il faut mettre en place un championnat de jeunes »

      Bonjour Hervé. Je ne suis pas d’accord avec vous lorsque vous jettez la pierre sur monsieur Roger MILLA, smplement à cause du fait que ce n’est pas la première fois qu’il prône la mise en place de compétitions de jeunes au Cameroun. Je suis certain que si vous jettiez un regard retrospectif dans les archives de Camfoot, vous dénicheriez au moins deux interviews dans lesquels il se penche sur ce problème. Ceci étant, je suis d’accord lorsque certains estiment que M. MILLA ne pèse pas de tout son poids pour influencer les décideurs. Comme vous, je pense que le principal mal du football camerounnais se situe au niveau de sa gestion, où les uns et les autres ne pensent qu’à se remplir les poches. En ce qui est de l’élimination des lionceaux, c’est déplorable mais le problème chez nous c’est qu’on ne tire pas toujours les leçons de nos débâcles. Le foot camerounais en général et de jeunes en particulier est malade et ce ne serait pas une lapalissade que d’affirmer que c’est par la racine qu’il faudra guerrir le mal.

    Répondre à ce message

  • Le 26 janvier 2007 à 11:03, par Damba En réponse à : Roger Milla : « Il faut mettre en place un championnat de jeunes »

    C’est dommage que Blacks Rogers ne soit plus dans son costume d’ambassadeur itinérant, le lion rugissant qu’il fût ! Avec son aura, il pourrait peser dans l’exigence de professionalisme autour des Lions mais il fait preuve de mollesse, ce qui me surprend tout de même pour quelqu’un qui a le passé guerrier que nous connaissons tous. Je me demande si les joueurs qui se sont affranchis et ont réussi dans leur carrière professionnelle ne sont pas à blamer autant que les amorphes qui se sucrent dans nos instances sportives ! Parce que s’ils ne faisaient pas preuve de laxisme, en n’étant pas regardant sur les conditions de travail merdiques qu’on leur impose, il y a longtemps qu’ils auraient gagné en respectablité pour le bien de tous. Si cela peut se comprendre pour de jeunes joueurs en quête de notoriété, comment expliquer qu’un Eto’o par exemple accepte de se faire humilier par ces gens qui les traitent comme des bêtes ? On me dira qu’ils ont le devoir de servir leur pays, mais dans ces conditions pourquoi exiger des joueurs un patriotisme que même les plus hauts représentants de l’Etat n’ont pas ? L’exemple ne doit-il pas venir d’en haut ?

    Pour renouer avec la victoire nous devons être intransigeants sur la qualité des hommes au service des institutions, sur leur moralité et sur leur sens du devoir.

    Malgré la douleur et la déception, il faut dire que ces défaites à répétition sont salutaires pour ce pays qui maintenant est forcé de renaître de ses cendres. Nos victoires si elles ne sont pas le reflet du dynamisme, de la vigueur de la jeunesse, du rayonnement de l’Etat et de sa prospérité, sont une insulte au travail acharné, à la rigueur, à l’impartialité, à la discipline, à l’humilité, au sens du devoir et de l’honneur.
    En adoptant des bases saines une fois pour toutes, les victoires à venir seront délicieuses parce que méritées et inspirées de vraies valeurs !!!

    Répondre à ce message

  • Le 26 janvier 2007 à 09:25, par Docteur En réponse à : Roger Milla : « Il faut mettre en place un championnat de jeunes »

    Monsieur l’ambassadeur, avec tout le respect que je vous dois, vos arguments ne semblent pas tenir. Il ne faut pas mettre la pression sur les équipes de D1 et les centres de formation. La débâcle du football camerounais ne provient pas seulement d’eux. Notre malheur provient plus de la haute hiérarchie : La fecafoot, le ministère des sports, le premier ministère, la présidence de la république. Notre football souffre de la même maladie que le Cameroun en entier.
    Moukandjo Bile n’a-t-il pas discuté tout le championnat D1 avec KSA ? Ce championnat serait-il moins compétitif que le championnat des jeunes que vous appelez de vive voix ? Song Bilong n’évolue-t-il pas à Arsenal ou il serait mieux suivi que les jeunes de Léopard Junior ?
    Nous connaissons, tous, les magouilles de nos équipes et de nos centres de formations dans notre D1 et nos interpoules mais à mon avis, elles sont moindres par rapport à celles qui freinent notre football, notre pays en entier.

    Répondre à ce message

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon