Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Benjamin Moukandjo Bilé : ‘’Il faut sauver l’honneur du Cameroun’’

Camfoot.com

L’attaquant de la Kadji Sports Academy parle des deux
sorties plutôt décevantes des lionceaux. Il tente d’apporter
les raisons de cet échec avant de d’exprimer toute sa
détermination à battre le Nigeria ce samedi.

Le 27 janvier 2007
commentaires

Vous êtes l’avant centre de cette équipe des
lionceaux, vous êtes le
meilleur buteur des éliminatoires (4 buts). En compétition, vous inscrivez un seul
but en deux sorties. Satisfait de votre prestation ?

Je ne suis pas satisfait de ma prestation parce que
dans mon esprit, il était question que j’inscrive un
but par match pour l’équipe ! Malheureusement la chose
n’a pas été faite. Collectivement nous ne sommes
pas satisfaits non plus. Nous sommes très déçus, mais on est obligé de faire avec, c’est aussi çà la compétition.

Benjamin Moukandjo en action contre l’Egypte

Pourquoi le Cameroun est passé à côté de cette
compétition, alors qu’on croyait que le groupe était
homogène et que vous étiez solidaires ?

C’est vrai que le groupe était homogène, que nous étions
solidaires, mais ce qui nous a vraiment manqué dans
cette compétition, c’est le manque d’expérience et
surtout cette déconcentration que les uns et les
autres éprouvaient toujours à la fin du match. Je
crois que c’est un peu çà qui est à l’origine de nos
deux défaites.

Quelle est l’ambiance dans le groupe depuis votre arrivée ici au Congo ?

Nous sommes arrivés dans un premier temps dans
l’esprit de gagner cette coupe d’Afrique des nations
juniors. Le premier objectif n’a pas été atteint :
maintenant il faut se fixer un autre objectif, celui de sauver l’honneur du Cameroun. Le Cameroun
n’est pas un petit pays dans le monde du football. En
Afrique, le Cameroun est respecté. Pour ce match samedi, il faudra donner le meilleur de soi. Malgré les deux défaites, l’ambiance est bonne, même si c’est vrai qu’il y a eu quelques énervements après la deuxième défaite. On peut comprendre la déception des uns et des
autres après ces défaites.

Comment comptez-vous aborder le match de samedi contre
le Nigeria ?

Nous comptons aborder ce match comme les autres
matchs. Quand vous voyez nos deux dernières sorties,
nous entamons les matchs dans de très bonnes
conditions. Samedi, nous allons
améliorer la fin du match en étant plus concentré.
Quand vous voyez le match qu’on perd contre la Zambie,
cette déconcentration à la fin du match nous coûte
très cher aujourd’hui.

Contre la Zambie, on n’a pas retrouvé la hargne du premier
match...

Je crois que ce qui nous est
arrivé est le manque d’expérience. Moi
particulièrement, je ne connaissais pas la compétition.
Je me suis dit que la première défaite était un faux
pas et que par la suite, on allait rectifier le tir. Vous
avez vu qu’au deuxième match, j’ai donné tout ce que
je pouvais, mais on n’a pas gagné.

Votre avenir après cette compétition c’est quoi, vous
allez continuer avec KSA où vous allez voir ailleurs ?

Pour ce qui est de mon avenir, j’avais décidé de jouer
d’abord cette coupe d’Afrique des Nations avant de
penser à la suite de ma carrière. Nous avons encore un
match important contre le Nigeria, je dois me
concentrer pour jouer ce match parce qu’on a l’honneur
de notre pays à sauvegarder. Jouons d’abord ce match,
et après on saura où je vais évoluer cette saison.

L’autre numéro 9...un futur Lion sénior ?

Plusieurs recruteurs sont présents à cette Can : vous ont ils
approché ?

C’est vrai, plusieurs recruteurs m’ont approché, mais
je travaille en ce moment avec quelqu’un. Lui et moi
allons nous entendre pour savoir ce qu’il y a
lieu de faire.

Vous êtes un avant-centre, qui avez vous comme modèle à ce poste ?

Mon modèle d’avant-centre est Samuel Eto’o. S’il y a un
joueur à qui je veux ressembler, c’est à Samuel Eto’o,
c’est notre modèle à tous.

Propos recueillis par Guy Nsigué à Pointe-Noire


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 27 janvier 2007 à 11:10, par Anselme En réponse à : Benjamin Moukandjo Bilé : ‘’Il faut sauver l’honneur du Cameroun’’

    Au départ les Lionceaux allaient pour ramener le trophée au Cameroun. Maintenant, les Lionceaux parlent de sauver l’honneur. C’est bien les gars. De ma part je pense plutôt que les Lionceaux doivent jouer pour être recrutés par les occidentaux. Arrêtons les gars, vous avez encore tout à prouver et les phrases grotesques n’ont plus lieu d’être.

    Répondre à ce message

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon