Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Lions indomptables : Otto Pfister accusé d’avoir roulé son « démarcheur »

Le Jour

Le coach n’aurait pas tenu à sa promesse de 20% des commissions sur son contrat.
Fernand Taninche, 32 ans, ancien footballeur et aujourd’hui agent de joueurs, affirme avoir servi d’intermédiaire lors du recrutement de Otto Pfister, contre la promesse de payement des commissions de 20% sur le montant de son contrat. Trois mois après la signature dudit contrat, il soutient n’avoir pas été désintéressé.

Le 22 février 2008
commentaires

« La preuve, fulmine-t-il, à son arrivée (Ndlr. Otto Pfister) au Cameroun, c’est moi qui l’ai reçu à l’aéroport. Les médias qui étaient présents ce jour m’ont vu l’accueillir et échanger environ 25 minutes avec lui, avant que les responsables du ministère des Sports commis pour l’attendre soient arrivés. Après son installation, je l’ai appelé plusieurs fois, il m’a renvoyé vers son répondeur. Je lui ai néanmoins rappelé que ce n’est pas comme cela la vie, et qu’il est un parent. Quand il m’envoie au répondeur alors que j’ai fini la mission qu’il m’avait assignée, cela veut dire qu’il veut me rouler et ce n’est pas normal ».

Nos tentatives pour joindre Otto Pfister, afin d’avoir sa version des faits ont été infructueuses. L’un de ses proches a promis que le coach nous rappellera, sans suite à ce jour. A la cellule de communication du ministère des Sports et de l’Education physique, on rejette fermement les déclarations de Fernand Taninche : « ce monsieur est un escroc qui est d’ailleurs recherché. Qu’il montre, insiste Linus Pascal Fouda, joint au téléphone avant la coupe d’Afrique des Nations 2008 au Ghana, le récépissé de dépôt des dossiers du coach, puisqu’on en délivrait un pour chaque dossier, ou alors qu’il aille voir Otto Pfister. »D’ailleurs, précise -t-il, c’est le fils de Otto Pfister qui s’est occupé de ce dossier".

Selon des informations glanées à bonnes sources, la candidature de Otto Pfister a été retenue parce que son dossier a été étudié et soutenu à différents niveaux de la hiérarchie du pays, et surtout parce qu’il était soutenu par un projet américain appelé Syfod. Ce projet a été présenté au Cameroun par Mark Dillon, ancien professionnel en Angleterre, Allemagne et aux Etats-Unis, qui a pris une part active dans l’organisation de la coupe du monde 1994. Il a séjourné pendant une semaine au Cameroun en mai dernier et a passé des accords avec le Cameroun pour la mise en exécution de ce projet qui consiste en la construction des infrastructures sportives, l’assistance technique et médicale.

Ce sont les responsables de ce projet qui devaient venir avec l’entraîneur des Lions Indomptables. Et c’est Mark Dillon, depuis les Etats-Unis qui a envoyé, selon Fernand Taninche, le dossier de Otto Pfister qu’il a déposé au Minsep, même s’il ne produit pas le récépissé de dépôt de dossier comme l’indique le chef de la communication du Minsep. Celui-ci déclare aussi être l’objet des menaces et intimidations de toutes sortes depuis quelques temps qu’il réclame son du : « Il y a déjà des gens tapis dans l’ombre, qui m’envoient des coups de fil anonymes pour me faire des menaces prétextant qu’ils sont de la Dgre que je respecte beaucoup. Je tiens à dire que cette structure n’est pas là pour terroriser les camerounais, mais pour les protéger. Si je suis inquiété de quelque manière que ce soit, on saura les coupables et mes avocats les connaissent ainsi que mes hautes relations ».

Écrit par Achille Chountsa


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon