Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Elite One : Coton trop fort même à 10

En infériorité numérique, le club de Garoua a dominé Eding Sport par 2 buts contre 1, hier à Mbankomo en match de la 28e journée.

Le Jour

La victoire ce jeudi de Coton Sport face à Eding Sport a été vécue comme celle du titre par ses supporters. Venus en masse à Mbankomo, une banlieue de Yaoundé, ils étaient en liesse après le coup de sifflet final de Paul Nlepna, l’arbitre de ce choc. Leur équipe venait de signer un troisième succès de rang qui lui assure presque le titre à six journées de la fin.

Le 29 juin 2018
commentaires

Coton possédant 12 points d’avance sur UMS, son dauphin qui a été accroché (0- 0) par Colombe du Dja et Lobo. L’équipe de Loum était jusqu’ici la seule à suivre le rythme infernal imposé par les poulains de Bertin Ebwelle. Mais, après avoir laminé justement UMS, puis Bamboutos de Mbouda, Coton s’est payé le champion en titre à l’occasion de la 28e journée.

Le public présent hier au terrain annexe du Centre d’excellence de la CAF a vécu à une belle passation de pouvoir entre le champion sortant et celui quebeaucoup considère comme le futur champion. Même en infériorité numérique suite à l’expulsion de Gérard Bayegue, son milieu de terrain, Coton a fait une démonstration de réalisme face aux visiteurs qui se sont pourtant créés les plus belles occasions de but. Après une première période plutôt physique, le match s’est débloqué à l’heure de jeu. Coton a ouvert le score par l’entremise de Joseph Kombous. Cet attaquant nouvellement entré en jeu, a trouvé la faille sur un service d’Innocent Assana. Un but que les supporters de Coton n’ont pas eu le temps de célébrer du fait de l’égalisation rapide d’Eding Sport.

Sur l’action qui a suivi, Alfred Meyong, le nouvel entrant a égalisé sur l’un de ses premiers ballons. Servi à la limite du hors-jeu, l’attaquant d’Eding a fusillé Simon Omossola, le gardien de but adverse, d’une frappe à bout portant. Déterminés à ne plus laisser les points, Coton Sport reprendra l’avantage sur une superbe frappe enroulée d’Innocent Assana, passeur sur le premier but, le meneur de jeu de Coton a nettoyé la lucarne gauche de Trésor Ndjomo Ndjana, le gardien de but des locaux. Les visiteurs géreront bien leur fin de match pour repartir à Garoua avec les trois points.

F.E


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 3 juillet à 07:33, par LJea En réponse à : Elite One : Coton trop fort même à 10

    Laissez-nous tranquiles avec ces joueurs locaux. S’ils étaient bons, ils ne seraient certainement pas encore à Cotonsport. On les voit préférer souvent aller jouer en D2 à Chypre ou en Indonésie plutôt que de rester. Donc...

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin à 18:30, par Munga En réponse à : Elite One : Coton trop fort même à 10

    Au moins 3 joueurs de cette équipe Coton Sport devraient être sélectionnés dans le match contre les Comores dans l’autre pour les tester avant la Coupe d’Afrique. Nous connaissons déjà la capabilité des pros qui évoluent en Europe mais pour un tournoi joué au Cameroun, les joueurs locaux seront très utiles en raison de leur expérience et de l’avantage du temps chaud du Cameroun. En 1990, 5 joueurs locaux ont participé à la coupe du monde et sont allés loin. Nous devons compter sur les joueurs de Coton Sport, ils sont un autre niveau par rapport à d’autres clubs d’élite one.

    Répondre à ce message

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches