Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Elite one

Birwé Minkréo peut régler ses comptes avec Coton Sport

Le technicien est en déplacement dans le Nord où il affronte avec Aigle de la Menoua, le club qu’il dirigeait au début de la saison.

Birwé Minkréo n’a sans doute pas oublié l’humiliation que lui ont infligée les dirigeants de Coton sport de Garoua. Alors qu’il se targuait d’avoir un bilan élogieux avec le club du Nord, marqué notamment par qualification pour la phase de groupe de la champion’s league africaine et place de dauphin dans le championnat national, le technicien avait été débarqué sans ménagement du banc de touche de cette formation pour résultats insuffisants.

Le 21 avril 2018
commentaires

Aussitôt parti de Coton sport, Birwé Minkréo avait sauté sur l’opportunité que lui offrait Aigle royal de la Menoua. Arrivé au moment où le club peinait à faire tomber l’un de ses adversaires, l’ancien sélectionneur des Lionnes U17 avait réussir à trouver la formule pour décrocher des victoires ; d’abord contre Dragon de Yaoundé et surtout une précieuse face au champion en titre Eding sport de la Lékié (2-1).

Mais ces victoires restent infimes pour sortir le club du fond du classement (18e avec 10 points). Malgré cette position inconfortable, Birwé Minkréo et sa nouvelle équipe arrivent dans la capitale de la région du Nord avec l’intention de créer la surprise. Pour mémoire depuis deux saisons, Coton Sport n’a pas battu Aigle à Garoua. Une autre victoire lors du match de la 16e journée aura une saveur plus particulière, davantage pour le technicien. Car elle lui permettra de rabattre le caquet aux dirigeants du club du Nord qui semblaient douter de ses compétences.

GT


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches