Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Bureaucratie, my ***

Tout au long du weekend, j’ai beaucoup lu sur le retrait de l’organisation de la CAN 2019 au Cameroun par la CAF, des sentiments partagés de colère, dégoût et même de joie ressortent de ces écrits. Cependant ce qu’il faudra retenir est la honte ! Pas, la honte du côté camerounais pour n’avoir pas pu remplir son cahier de charge à temps, mais la honte pour la CAF qui donnerait l’organisation de cette CAN au Maroc, pays qui a refusé d’organiser la dernière édition, citant la crise Ebola.

Le 3 décembre 2018
commentaires

Je me demande bien ce que les marocains ont pu faire pour la CAF en deux ans pour que celle ci fasse tout pour leur redonner la compétition si tôt. Si les africains étaient assez malades pour ne pas aller dans le beau royaume en 2017, ils sont sûrement tous guéris en 2019…

Je ne veux surtout pas que vous pensiez que le Cameroun ait été irréprochable, loin de là. Nous n’avons fait que faciliter la tâche à nos détracteurs. Cette CAN fut l’un des chevaux de bataille de la dernière campagne électorale et je ne pense pas que ça soit une coïncidence que la CAF ait annoncé ce retrait après les résultats du dernier scrutin.

Pour une fois, ce sont nos dirigeants qui se prennent une bonne gifle ! Eux qui sont habitués à se bronzer sur les plages de Rio de Janeiro pendant que les joueurs se prennent une raclée sur le terrain. Pour une fois, ils ne diront pas que c’est la faute aux joueurs qui manquent de patriotisme et refusent de jouer gratuit pour la patrie. Ils ne leur reste plus qu’à baisser les yeux et regarder leur ventre qui ne cesse de s’allonger grâce aux retombées du football.

Mais comme je l’ai toujours dit, le foot se joue sur le terrain, et même si le Maroc organise 25 coupes d’Afrique, la victoire ne leur est pas garantie. Les lions ont maintenant un élément motivation supplémentaire et comme nous la savons tous, une équipe camerounaise motivée est très difficile à battre quelque soit le niveau des joueurs. Les lionnes ont montré la voie en se qualifiant pour le mondiale féminin malgré leur défaite aux tirs au but face à leur bourreau nigérian.

Longue vie au Hemlè ! Cette décision de la CAF va certainement lui injecter une bonne dose d’adrénaline ! De grâce, mes chers lions, cet « héros » malgache doit nous donner ce trophée l’année prochaine qu’il le veule ou non et même si ça se joue dans son village !

Enganche


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon