Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Stade d’Olembé : on pose les fondations

Qu’il s’agisse des deux stades annexes, de l’hôtel ou du centre commercial, l’heure est au parachèvement des fondations.

Le 3 mars 2018
commentaires

Le 4 janvier, le terrain d’entraînement B nécessitait des travaux supplémentaires. Près de deux mois plus tard, ses contours s’affichent avec fierté. Les travaux d’excavation et terrassement sont achevés. Sur l’emplacement réservé à sa tribune, le travail des fondations se poursuit. La suite des opérations prévoit l’étape du ferraillage qui joue un rôle important dans la consolidation du béton armé. S’en suivra naturellement le coulage. Une procédure qui sera également appliqué sur le terrain A, qui fait toujours office de siège de l’unité de ferraillage. Ici, des ouvriers qui s’efforcent à discipliner des tubes de fer entreposés. Dans une dizaine de jours, il est programmé un changement de décor dans ces deux terrains d’entraînement. En effet, Ils vont être libérés de leurs divers encombrements. Contrairement au stade principal, les tribunes de ces stades annexes seront préfabriquées sur le site. « Tout sera réalisé à 100% ici au Cameroun », nous assure Sam Thamin DG de Piccini. Une opération qui sera possible grâce à la présence sur le chantier de moules prévenants d’Italie.

Le paysage décrit plus haut est similaire dans les chantiers relatifs au centre commercial (côté sud) et à l’hôtel (côté nord). En ce qui concerne la structure d’hébergement, les fondations sont matérialisées par des plateformes en béton transpercées de fer. Il est prévu dans la semaine, le coulage du béton. En rappel, cet hôtel cinq étoiles bâti sur un étage, aura une capacité totale de 70 chambres. Les zones Est et Ouest quant à elles sont dédiées aux parkings. Actuellement, pelleteuses et excavatrices n’apprivoisent plus la terre. Des engins lourds s’attèlent à aplanir la surface. Relativement au respect des délais, le maître d’œuvre reste confiant. « Pour l’hôtel et le centre commercial, ils seront livrés avant la CAN 2019. Dans notre planning, on compte les livrer en fin janvier 2019 », a-t-il conclu.

Yannick ZANGA


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 4 mars à 19:29, par stesicm En réponse à : Stade d’Olembé : on pose les fondations

    Les fondations ( à dire vrai, les semelles) que je vois là ne sont pas pour un bâtiment R1. Le journaliste a dû se tromper.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars à 16:41, par bamyaben En réponse à : Stade d’Olembé : on pose les fondations

    « En rappel, cet hôtel cinq étoiles bâti sur un étage, aura une capacité totale de 70 chambres. » On rêve ou on blague ?

    La plupart des hôtels cinq étoiles sont sur 5, 6 ou 7 étages. Il n’y a qu’un seul hôtel cinq étoiles à Yaoundé (Hilton) et il n’y a aucun cinq étoiles à Douala même pas Pullman, Akwa, Sawa qui comme Mont Febe sont quatre étoiles.
    Ce cinq étoile là sur un étage est inquiétant et confirme certains posts d’@Rasta qui nous prévenait qu’ils vont construire un joli stade et des structures annexes au rabais ou inexistantes tout en les surtaxant.

    Ils vont construire un petit hôtel une étoile ou une auberge et ils vont le surtaxer au prix d’un hôtel cinq étoiles.

    La construction d’un hôtel cinq étoiles nécessite presque autant du temps que la construction d’un stade couvert de 60000 places. C’est là où le rôle des journalistes d’investigations est important tout comme celui des services de lutte contre la corruption et du détournement des deniers publics.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars à 14:01, par Tedh En réponse à : Stade d’Olembé : on pose les fondations

    Avant vous nous avez montré les gradins en construction, aujourd’hui vous nous présentez un terrain plan avec des fondations pas encore sorties de terre.
    Je doute bien qu’un stade de foot, qui plus est un complexe sportif soit construit, avec le temps de prend en general la finition d’un tel oeuvre, en moins de 10 mois.
    ...
    Et dire qu’il y a plus de 4 an, le Cameroun savait qu’il devait organiser cette CAN !
    Je me demande si certains dorment encore au Cameroun ! Bien qu’ils aient tout l’air des ampoules grillées, car cette mésaventure qui se profile à l’horizon serait hautement médiatisée dans les 4 coins du monde pendant un bon moment !

    Répondre à ce message

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches