Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Russie 2018 : un match nul qui peut coûter cher au Sénégal

Avec Ouest-France

Le match nul de ce dimanche à Ekaterinburg entre le Japon et le Sénégal a laissé plus d’amertume que de satisfactions de part et d’autres. Les Lions de la Teranga peuvent regretter de ne pas avoir conservé l’avantage du score après avoir mené deux fois. Une victoire et c’était la qualification presqu’assurée. Il faudra finalement avoir un bon résultat lors du dernier match de poule pour espérer un huitième de finale.

Le 25 juin 2018
commentaires

Et pourtant, le Sénégal a eu des opportunités. La première en profitant d’une erreur d’Eiji Kawashima en début de match. Le portier japonnais a repoussé un centre sans danger de Youssouf Sabaly des deux poings directement sur la jambe de Sadio Mané, avant de voir le ballon finir dans son but (1-0, 11e). Les hommes d’Aliou Cissé ont ensuite repris l’avantage à vingt minutes de la fin par le jeune arrière droit Moussa Wagué, 19 ans, arrivé à point nommé au deuxième poteau pour reprendre un nouveau centre de Sabaly (2-1, 71e).

Position de force

Pour le reste, malgré un nombre de tirs et de tirs cadrés supérieur à leur adversaire, les Sénégalais ont été peu souvent dangereux, à l’image de la reprise trop molle d’Ismaïla Sarr (24e) ou de la frappe facilement bloquée par Kawashima de Mbaye Niang. Une défaite aurait même été cruelle pour des Japonnais qui ont eu le ballon et les occasions les plus dangereuses.

Ils sont logiquement revenus au score d’abord par Takeshi Inui, d’une belle frappe enroulée après une action où la défense sénégalaise a semblé un peu passive (1-1, 34e). Leur attaquant Yuya Osako a notamment raté le ballon sur un centre parfait à ras de terre alors qu’il se trouvait à six mètres des buts (60e) avant de voir Salif Sané contrer sa reprise aux six mètres après un corner (75e).

C’est finalement le toujours vaillant Keisuke Honda (32 ans), qui a sauvé le Japon à 12 minutes de la fin (2-2, 78e), alors qu’Inui avait touché le haut de la transversale sur une nouvelle frappe enroulée (65e). Malgré cela, les deux équipes seront en position de force jeudi prochain pour poursuivre l’aventure russe lors de la dernière journée.


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 26 juin à 00:04, par Birago En réponse à : Russie 2018 : un match nul qui peut coûter cher au Sénégal

    Veridiquement, Pour ce match-ci, il était clair que les japonais : 1) avaient un meilleur plan de jeu et, 2) jouaient plus vite et avec plus de discipline et de conviction, comme si assures qu’ils finiront vainqueurs ; des vrais kamikazes ! Par contre, les senegalais : 1) semblaient jouer a qui mieux mieux, sans plan definitif ; sauf peut-etre l’idee des passes longues visees vers un Mane plutôt ‘absent’, 2) restaient quasi-immobiles a contempler le ballon, ou rever de voir Mane faire des miracles et, 3) avaient (ont ?) un milieu de terrain NUL ! Car les japonais recuperaient presqu’exclusivement toutes les 2nd et 3e balles au milieu.

    C’est ce meme Japon qui avait rosse le Cameroun au Bresil parce qu’a l’encontre des AFRICAINS (peut-etre meme des NOIRS) ces asiatiques sont tres disciplines, concentres et croient fermement a eux-memes (generalement, ils sont enseignes de facto a assumer qu’ils sont meilleurs et valent mieux en tout que les africains/noirs ).

    Ceci dit, il reste tout de meme que les Sud-americains et, les Colombiens en particulier, ont souvent des problemes avec le style de foot africain (e.g., Omam vs. Maradona-Pompedou ; et Milla vs. Equita en 1980…), comme les africains ont, eux aussi, generalement des problems avec le foot des pays de l’europe de l’est. C’est pour cela que le Senegal merite des bravos pour avoir battus la Pologne. Ansi, inch Allah, le Senegal passera !

    Répondre à ce message

  • Le 25 juin à 11:46, par bamyaben En réponse à : Russie 2018 : un match nul qui peut coûter cher au Sénégal

    J’aimerais bien voir le Sénégal passer pour l’honneur de l’Afrique et des africains mais j’ai peur qu’ils aient laissé passer leur chance contre le Japon qui était à leur portée et largement prenable. Je les ai senti sans jus, on dirait que leur préparation physique n’était pas maximum, ils étaient incapables de passer la vitesse supérieure et je pense que les japonais regretteront de ne pas les avoir suffisamment bousculé pour les faire craquer. Face à la Colombie qui est largement meilleure sur le papier avec Falcao, Quintero, James, Cuadrado, Bacca, Aguilar, Barrios, Yerri Mina, Sanchez, Arias et Ospina, ça sera très très difficile pour le Sénégal pour espérer prendre un point et se qualifier, il leur faudra être très discipliné défensivement, ce qui n’est pas la force des équipes africaines qui jouent avec la fougue et l’instinct sans tactique ni trop calculer et pire encore pour le Sénégal dont le gardien de but Ndiaye n’est pas une assurance tout risque, c’est à cause de sa sortie hasardeuse toute flinguée qu’il offre le nul aux japonais. J’ai franchement peur pour les sénégalais, la Colombie est bien meilleure que le Japon qui a bénéficié d’un concours de circonstances (jouer 85 minutes à 11 contre 10) pour battre cette Colombie qui est un potentiel outsider de cette coupe du monde. J’espère de tout mon coeur que les sénégalais y parviendront pour l’honneur de tout un continent.

    Répondre à ce message

  • Le 25 juin à 09:04, par Bamado En réponse à : Russie 2018 : un match nul qui peut coûter cher au Sénégal

    Ce match nul va leur couter la qualification. Il faudra avoir un autre état d esprit pour espérer un nul contre la Colombie. Cette équipe est bien loin de celle de 2002. On attendait beaucoup de Mané mais il est bien incapable de prendre le jeu à son compte comme un Fadiga ou El Hadj Diouf. Dommage

    Répondre à ce message

  • Le 25 juin à 03:00, par Footfootfoot En réponse à : Russie 2018 : un match nul qui peut coûter cher au Sénégal

    Le Senegal a vraiment decu avec son incapacite de conserver l’avantage. C’etait comme ci la premiere egalisation ne les avait pas servi de lecon. Sur le deuxieme but Japonais le gardien Senegalais rate sa sortie et le bon monsieur reste lui coucher a terre pendant que la balle continu a se jouer.
    Aliou cisse doit bien parler a son gardien parecequ’il a l’air d’etre tres lourd.

    Répondre à ce message

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches