Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Rigobert Song : « On ne nous a pas laissé jouer »

Quelle histoire ! Les ligues des championnat du Cameroun sont en arrêts depuis plus de trois mois et une sélection supposée de meilleurs joueurs locaux a été mis en place pour participer au Championnat Africain des Nations. Mais puisque les Camerounais ne savent pas être réalistes, le sélectionneur national des A’ et les dirigeants nationaux voyaient l’équipe au moins en finale. La raison, disait-il, serait leur atout majeur, Rigobert Song Bahanag.

Le 21 janvier 2018

Mais hélas. Pour jouer au football, cela prend de la matière première, et c’est ce que l’on appelle joueurs. Des joueurs au fait de la compétition, aguerris, intelligents, préparés. Le plateau que nous a servi ce Cameroun est assez maigre.

En deux matchs, on encaisse sur deux penaltys. D’aucuns, tel le sélectionneur national, accuse les différents arbitres.

Lors de la conférence d’après-match, "Magnan" a dénoncé le caractère injuste de l’élimination : « aucun règlement au foot n’interdit le contact entre les joueurs. Je ne comprends pas pourquoi au moindre contact l’arbitre siffle un penalty. On a eu la même chose au premier match contre le Congo pour un penalty très discutable, Ce n’est pas normal. Je ne suis pas satisfait de l’arbitrage. On ne nous a pas laissé jouer »

Mais il faut être réaliste. Le Cameroun se crée très peu d’occasions et ces opportunités sont vendangées par des joueurs assez peu précis. Et c’est un euphémisme. La défense est assez prévisible à la relance et les balles longues en pleine défense ne se justifie plus à ce niveau de la compétition. En terme technique, le rendu est assez pauvre. Les ailiers n’ont jamais réussi à prendre à défaut leur vis-à-vis.

Pour faire court, le Cameroun a fait un petit tour et puis retourne.


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 22 janvier à 11:07, par Johnny En réponse à : Rigobert Song : « On ne nous a pas laissé jouer »

    Rasta, tu traites ceux qui ne partagent pas ton point de vue de « singes de merde » pourtant le téléphone ou l’ordinateur que tu utilises n’est pas fabriqué au Cameroun ni par un Camerounais !

    Je ne suis pas un afro-pessimiste par définition mais sachons accepter nos limites et les critiques. C’est ainsi qu’on progresse ? J’ai sauvent rappelé sur ce site que par le passé, les joueurs africains (internationaux dans leurs pays respectifs) venaient jouer dans le championnat Camerounais. On a eu les Henri NWOSU du Nigeria, Sara MENSAH et Koffi ABBREY du Ghana, George WEAH, James DEBBAH, Joe NAGBE du libéria, Japhet NDORAM du Tchad, etc. Ceci veut dire que nous avions une valeur et un savoir faire qui étaient enviés par les autres. Mais par la suite qu’est ce qui n’a pas marché ???

    Pendant que le Centre Diambar au Sénégal, ASEC Mimos SIFCOM en Côte d’Ivoire, Salif KEITA au Mali produisent la majorité des Internationaux de leurs pays respectifs évoluant dans les championnats majeurs en Europe, la Kadji Sports Academy et l’École de Football des Brasseries du Cameroun ne sont plus que l’ombre d’elles mêmes !!!

    Je ne vais pas tirer à boulets rouges sur « Rigo », mais avouons que nous ne faisons pas ce qu’il faut pour mettre en avant nos propres encadreurs. D’accord pour Rigobert SONG comme sélectionneur National des A, mais dès qu’il va appeler un X et ne pas convoquer un Y, nous serons les premiers à parler de tribalisme et de corruption.

    • Le 22 janvier à 12:52, par Rasta En réponse à : Rigobert Song : « On ne nous a pas laissé jouer »

      Mon frère Johnny, je ne me fout de la gueule de personne quand je parle de singe de merde. En fait c’est un jeu de mot que je fais qui colle avec la dernière actualité. En effet le fabricant de vêtements et chaussures suédois H&M a récemment « traité » les blacks de « singes les plus cool de la forêt » presqu’au même moment Trump disait de nous les noirs qu’on vit dans de pays de merde. C’est vrai que mon intention derrière, c’était de choquer, un peu comme pour montrer mon incompréhension vis à vis de ceux qui veulent qu’on remette à ceux qui nous traitent de singes de merde (je redis), ce qu’on a de meilleur. Les Lions. Et puis, ton argumentaire que un camerounais à la tête des Lions, sera toujours traité de corrompu ou de tribaliste ne tient pas. Corrompu, oui mais les blancs aussi sont traités de corrompu. Tribalisme, non, cite moi un entraîneur camerounais ces derniers temps, qui a été traité de tribaliste ?

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier à 17:45, par pulpite En réponse à : Rigobert Song : « On ne nous a pas laissé jouer »

    J’avais fait un post ici bien avant le début de cette compétition sur les capacités de SONG à diriger cette sélection et un Camfootnaut fou de SONG m’avais fait apprendre à mes dépends que je suis tribaliste ce dernier se reconnaîtra certainement.

    Je suis dacc avec ceux qui pensent que ce sont nos dirigeants qui sont à l’origine de ces échecs cuisants.mais SONG n’est pas blanc comme neige ce gars lors des éliminatoires du chan avait écarté à un moment ELIMBI qui était un sérieux prétendant au titre de meilleur buteur dans notre championnat mal ficelé. Il dit qu’on ne les a pas laissé joués si tu veux qu’ont vous laisse joué prochainement pratique le Golf laba au moins y’a pas de pressions.le coach français du moment à bien roulé sa boss dans des championnats avant d’enchainer tous ces résultats donc je conseil à SONG d’en faire autant ...

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier à 16:26, par Bobill En réponse à : Rigobert Song : « On ne nous a pas laissé jouer »

    @Rasta laisse tes rêveries ; car cet entêtement à voir Song comme coach des Lions me fait croire que tu veux le griller rapidement. Song n’a encore rien démontré en qualité d’entraîneur et s´il faut remettre le coaching des Lions à un coach Camerounais, utilisons le principe de la méritocratie et de part ce principe Ndtoungou Mpilé est le meilleur entraîneur Camerounais actuel./

    Plaide plus pour la méritocratie, que d’organiser le concert des auditeurs. « Je sollicite la diffusion du disque Song, parce qu’il a les Rasta ». Sur quelle base doit-on le nommer coach des Lions ? Sur les affinités et la sympathie ? Et de plus Song n´est pas un homme intègre pour le couvrir d’éloges !?!?! Qu´il boive la tasse avec les Lions A jusqu’à la lie : Man no run. Laissons le coach des Lions A jusqu´à la prochaine CHAN de 2020... S´il ne parvient pas à démonter en 2020, il faudra le virer illico presto.

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier à 13:46, par Kazor En réponse à : Rigobert Song : « On ne nous a pas laissé jouer »

    Tout ce que j’ai à dire c’est que Song n’a pas le niveau et prône par la corruption le milieu de terrain un seul joueur est sorti du lot en 2 matchs Clarence Bitang que tout le monde Connait en attaque au premier match il nous sert les Bonny Elame qui n’est même pas meilleur buteur de dragon car je vois le Ekongo Malongo meilleur attaquant de dragon pas convoqué ou est passé Mbarga d’Eding dans cette équipe ?? Ou est passé Elimbi Francis meilleur buteur Camerounais du championnat ou est passé Sakava de coton jeune espoir voilà en gros le niveau réel de Song à chaque fois il a sorti son meilleur atout offensif quand on eu besoin de but (Pangop) Alphonse Tchientcheu quand je pense que c’est à lui qu’on a décerné le titre de meilleur joueur du championnat c’est regrettable pour le Cameroun
    Si le Penalty de la première journée est discutable celui d’hier est non discutable et ça montre le niveau réel des arbitres d’élites du Cameroun qui ont transformé les championnat en un champs de bataille regardé les match à la télé on protège les acteurs les contacts sur des joueurs sont réduits des sanctions sont catégoriques la ligue doit réagir on doit jouer au football au Cameroun cessé la bagarre et pour ça il faut protéger les jeunes qui peuvent le faire pas les forger dans le catch

    • Le 21 janvier à 14:12, par Rasta En réponse à : Rigobert Song : « On ne nous a pas laissé jouer »

      Mon frère Kazor, Song n’a pas le niveau. Visiblement c’est toi qui aurais le niveau avec ta lecture spéciale du jeu.

      Magnan coach des Lions pour la prochaine Can est ce qui peut nous arriver le mieux pour plusieurs raisons :
      1- Il nous faut impérativement un coach camerounais pour affirmer notre caractère. Notre respectabilité vis à vis des autres peuples qui ont fini par se convaincre que sans eux nous ne pouvons rien, d’où cette attitude irrespectueuse qu’ils ont par rapport à nous.
      2- Song en préparant les A’ et en participant au Chan a forcément appris. On apprend plus dans l’échec et la douleur que dans la victoire. Ne dit on pas souvent que l’échec est la voie du succès ?
      3- La sélection de Magnan sort du tournoi en jouant un bon football. C’est sur des détails, et par manque de chance qu’elle sort du tournoi. Magnan sur ce Chan a montré d’intéressantes dispositions au coaching à biensûr améliorer.

      De toutes façons, Happi va bientôt trancher. Il a montré par des décisions récentes que c’est lui le vrai patron du foot. Il fait ce que les A Roko et autre Iya ont eu peurs de faire. Happi je n’en doute point saura prendre les bonnes décisions.

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier à 13:51, par Rasta En réponse à : Rigobert Song : « On ne nous a pas laissé jouer »

    Le débat sur la nationalité du prochain entraîneur des Lions est relancé...et puis quoi encore ? Pendant qu’on y est, lançons également le débat sur la nationalité du prochain Président du Cameroun... quand des blancs vont encore nous traiter de singes vivants dans des pays de merde, on sera les 1ers à lever les boucliers alors que c’est nous de part notre attitude qui suscitons ce type de propos. La nationalisé l’entraîneur d’une équipe nationale est un débat qui n’a court que dans des pays d’Afrique, parce qu’il faut le dire, nous sommes d’irréductibles complexés. Bobill parle de corruption. Qui sont ceux qui contribuent le plus à la corruption que les entraîneurs blancs qui partagent leur salaire avec et des anciennes gloires, et des dirigeants locaux ? Je compte fermement sur Happi pour régler ce problème d’entraîneur des Lions pour la can 2019. Il a fait montre de caractère en limogeant sans façon Broos. Il faut qu’avant de remettre son tablier, qu’il désigne le camerounais qui va amener les Lions à la can. Singes de merde !!!

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier à 12:45, par Andre En réponse à : Rigobert Song : « On ne nous a pas laissé jouer »

    Et voilà après cette déroute l identités dû future coach dès lion a est remit en question personnellement on aura beau dire c st de la faute de tel ou tel même si je suis convaincu que hamad hamad a une tres très grosse dent contre nous

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier à 10:10, par Bross En réponse à : Rigobert Song : « On ne nous a pas laissé jouer »

    SONG DOIT ETRE DEMIS

    Il doit être démis. Ne lui laissez pas le plaisir de démissionner. Il a eu toute son équipe, et pendant une longue période. Le vrai handicap des Lions c’est leur championnat qui m’empêche de faire les schémas tactiques pour nos matchs.On travaille avec peu de temps. Mais ici, aucune défection, aucun championnat n’a empêché la préparation, ou l’élaboration des schémas tactiques. Il a eu tous les joueurs, tous les matchs.

    C’est facile d’accuser l’arbitre ! Mais l’arbitre n’a annulé aucune action offensive des Lions. J’aurai pu sélectionner des gamins efficaces dans les Ecoles de Foot et vous auriez eu au moins un point !

    Ceux qui le préparaient pour me succéder peuvent maintenant le faire. La voie est libre.

    Le vieux Bross

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier à 11:26, par Bobill En réponse à : Rigobert Song : « On ne nous a pas laissé jouer »

    Laisse-nous cette vision justificative, qui ne répond pas au fait que le meilleur buteur du championnat Camerounais ne soit pas aligné, parce que tu préfères aligner les joueurs du lobbyisme Camerounais. Vous avez fait partir Hugo Broos comme un malpropre, parce qu’il gâtait votre business et maintenant tu vois toi-même combien difficile il est de jouer avec des gourdes de sponsors incapables de toute prouesse élémentaire en football. Je ne trouve pas que c’est l’arrêt du championnat, qui peut justifier la méforme des pseudo-professionnels, comme certains veulent prétendre. Un sportif soucieux de sa propre prestation, qui connait le rendez-vous de la CHAN se conditionne lui-même pour cette compétition, mais la vérité est que le niveau de formation de base de notre football est devenu extrêmement médiocre.

    Cela fait combien d´année que les clubs camerounais ne traversent plus les préliminaires des coupes africaines des vainqueurs de coupes et des clubs champions. C´est maintenant qu´on donne des instructions aux arbitres pour vous soner des penalties, que vous criez ? Toutes les générations de footballeurs Camerounais ont toujours composé avec l’adversité arbitrale et c’est surprenant que ce justificatif ait maintenant plus de valeur. Vous comprendrez un jour qu´on ne peut pas se défaire du bon sens pour prétendre atteindre de bons objectifs.

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier à 06:04, par Patrico En réponse à : Rigobert Song : « On ne nous a pas laissé jouer »

    Les Camerounais sont le seul peuple au monde qui pensent que sans travail,fait quoi fait quoi, ils gagneront,c’est le seul peuple au monde qui croit encore à la magie sans effort, la loterie à peut être bien marchée avec les aînés à la CAN Gabonaise, mais ne peut pas fonctionner tout le temps, SINON NOUS TOMBONS DANS L’IRRATIONNALITÉ.SEUL LE TRAVAIL PAYE CHERS MESSIEURS !
    A contrario de beaucoup de personnes sur ce site, cette équipe Camerounaise à un vrai potentiel,des joueurs tels que Tiencheu, Bawak, Pangog, Namedji, Moukoko, Bitang etc.. font parlir d’envie, mais à la différence des autres équipes dans ce tournoi, nos joueurs manquent cruellement de temps de jeu, de rythme dans la vitesse, et d’adresse devant les buts, choses qui se perfectionne en jouant régulièrement un championnat. Comment comprendre :
    1- Depuis prés de 2 à 3 ans tout le monde connait la date arrêté du Chan 2018, sauf les dirigeants de la fecafoot et de la ligue ’’professionnelle’’.
    2-Sinon pourquoi n’avoir pas débuté le championnat cette saison plus tôt (Arrêté depuis prés de 04 mois maintenant, incroyable !) pour mettre ces joueurs en jambes et découvrir peut être d’autres pépites
    3- Les matchs amicaux ne remplacerons jamais un championnat même de faible niveau et les Lions A’ en on appris à leur dépens !

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier à 06:35, par Patrico En réponse à : Rigobert Song : « On ne nous a pas laissé jouer »

    Laissez Rigo Song et les joueurs tranquilles, la faute de cette contre-performance reviens entièrement à la Fecafoot et surtout la Ligue dite ’’professionnelle’’.
    Seulement un petit bémol à l’endroit du Coach Song et cela tout mon reproche en son endroit, sur quels arguments objectifs comptaient il pour aller loin dans cette compétition du Chan ???si tant te que, même sans être expert en coaching, pour de joueurs sevrés de matchs de championnat depuis belle lurette (04 mois), avouons que c’était tout simplement de l’insolence à la Camerounaise,comme toujours, de penser que sans travailler on va gagner, la ou certaines équipes dans ce tournoi, ont des championnats rendu aux 15e voir 20 eme journée, au Cameroun 0 journée de championnat disputé !(Petite disgrétion, élimination quasi-assurée également de Eding et New-stars représentants Camerounais compétitions Caf cette année)
    Nulle part dans une aucune interview de Song avant ce tournoi, je ne l’ai vu évoquer ce point fondamentale sur l’absence de compétition de ses poulains dû à l’arrêt du championnat et ceci, on le voit à eu un impact préjudiciable sur la prestation de ses joueurs,FACILE D’ACCUSER APRÈS LES ARBITRES OU AHMAD NON !.
    Le cas Song démontre tout simplement encore à mon avis, du manque criarde de personnalité donc souffre les coachs Camerounais.Et le débat sur la nationalité du futur coach des Lions A est relancé.

    Répondre à ce message

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches