Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Pourquoi Maître Happi a rassemblé certains joueurs à Paris ?

Avec Canal Plus

Le rassemblement des bannis et auto-exclus de la sélection nationale la semaine dernière à Paris autour de Samuel Eto’o et de Maître Dieudonné Happi a fait couler beaucoup d’encre et de salive. Plusieurs raisons justifiaient cette levée de bouclier, surtout que seulement quelques seulement joueurs ont répondu à l’appel. Outre Idriss Carlos Kameni, Allan Nyom et Kana-Biyik qui sportivement sont un peu à la traîne, d’aucuns estiment que cette réunion se devait d’être inclusive.

Le 14 mars 2018
commentaires

Gaétan Bong, très bon en Angleterre avec son club de Brighton, Joel Matip qu’on ne présente plus, Nicolas Nkoulou qui a pris du recul de l’équipe nationale, mais qui n’a pas pris sa retraite, etc, se devaient aussi d’être présents ou représentés pour parler d’ouverture.

La question a été posé à Dieudonné Happi par nos confrères de Canal Plus.

« Il était important qu’avant l’arrivée du nouvel entraineur qu’on puisse avoir une équipe où il fait bon vivre, une équipe assez soudée, une équipe qui evolue dans la sérénité. Il était important que ces pb qui procèdent davantage des problèmes de diplomatie soient résolus avant l’arrivée du nouvel entraîneur de manière à ce que librement qu’il n’ait aucune difficulté à faire appel à tel ou à tel joueur. »

En vidéo :

Les raisons du rassemblement des bannis ou auto-exclus à Paris
Par Canal Plus

REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 15 mars à 11:21, par gh En réponse à : Pourquoi Maître Happi a rassemblé certains joueurs à Paris ?

    Et comme par hazard vous oubliez Alex Song ?

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars à 12:51, par Nkouville En réponse à : Pourquoi Maître Happi a rassemblé certains joueurs à Paris ?

    Alex Song est fini, par contre il reste un bon danseur d’assiko !

    Répondre à ce message

  • Le 14 mars à 20:50, par bamyaben En réponse à : Pourquoi Maître Happi a rassemblé certains joueurs à Paris ?

    L’idée en-soi (par elle-même, par sa nature, par son essence par la conscience qu’elle a d’elle-même) n’est pas mauvaise.

    Ratisser large, rassembler toutes les forces vives, faire une large revue de l’effectif est louable sauf qu’il y en a qui avaient manqué à l’appel on pense tout de suite à ce qu’on a actuellement de mieux comme défenseurs : Matip et Nkoulou.

    - Nous avons suffisamment d’avants-centres (Aboubakar, Toko-Ekambi, Bassogog, Bahoken, Tchoupo, Monkandjo, Njie, Tawamba, Olinga) capables de marquer contre toutes les équipes africaines et d’ici 2019, on pourrait découvrir un extraterrestre qui pourrait consolider cette liste.

    - Nous avons actuellement comme dans notre tradition séculaire les meilleurs gardiens de but en Afrique (Ondoa, Onana, Kameni).

    Par contre, nous avons un grand chantier au milieu et en défense où on aurait l’amorce de la solution en rappelant d’une part Matip et Nkoulou une paire de défenseurs centraux qui si elle peut évoluer ensemble serait d’un niveau largement au-dessus de la CAN et en appelant d’autre part Jules-Olivier Ntcham qui est très précieux et qui renforcerait incontestablement notre milieu du terrain.

    Ceci étant dit, je suis resté sur ma faim concernant le rassemblement des anciens bannis et auto bannis de la sélection nationale la semaine dernière à Paris autour de Samuel Eto’o et de Maître Dieudonné Happi.

    OUI POUR LE RENFORT !!! NON POUR LE RENFAIBLE !!!

    Répondre à ce message

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches