Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Elite One

Mercato : Elimbi signe à APEJES

Le co-meilleur buteur du championnat Elite One, saison 2016-2017 s’est engagé samedi 23 décembre 2017 avec Apejes de Mfou. Après plus de trois mois de tractations, le milieu de couloir de 22 ans, 19 réalisations la saison dernière sous les couleurs de Aigle Royal de la Menoua, a paraphé samedi 23 décembre, un contrat dont les clauses n’ont pas encore été révélées avec les académiciens de Mfou, recalés in extremis de la ligue des champions africaine.

Le 25 décembre 2017
commentaires

Apéjes devient ainsi le 4e club de l’international A’ dans l’Elite du football camerounais.

Formé à Charité FC de Djebem dans le département du Koung-khi, Francis Elimbi a notamment évolué avec Fovu Club de Baham, Bamboutos FC de Mbouda. Durant les deux dernières saisons, il a défendu les couleurs de Aigle Royal de la Menoua.

Malgré l’officialisation de la signature du joueur à Apéjes de Mfou, les dirigeants d’El Pacha envisagent s’y opposer. Selon ces derniers, le co-meilleur buteur du dernier championnat national Elite One, était lié à El Pacha jusqu’en février 2018. Des rebondissements sont donc en vue.

GT


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 26 décembre 2017 à 20:18, par Johnny En réponse à : Mercato : Elimbi signe à APEJES

    Et en plus, nos dirigeants de Clubs feignent d’ignorer que dès qu’il est établi qu’une des parties n’a pas respecté une partie ou l’intégralité des clauses du contrat qui la lie à une autre partie, ce contrat peut être contesté et rendu nul par la loi. Donc avant de porter l’affaire plus loin, j’espère que les dirigeants de « El Pacha » ne doivent même pas un bonbon de 25 F.CFA à leur désormais ex joueur.

    Répondre à ce message

  • Le 26 décembre 2017 à 20:14, par Johnny En réponse à : Mercato : Elimbi signe à APEJES

    C’est le contraire qui m’aurait surpris !!! Dans le Football Camerounais, très peu de transferts se font « pacifiquement » parce qu’il y a toujours un flou autour des contrats des joueurs. Ce qui est le plus amusant est que ceux là qui s’opposent à l’idée de moderniser la structure de « leurs » Clubs, sont les premiers à s’insurger contre le « vol » de « leurs » anciens joueurs par d’autres équipes locales ou étrangères.

    On ne peut pas d’une part refuser de produire des contrats bien ficelés et enregistrés devant des notaires à son personnel, et en même temps vouloir faire appel sur la base de ces mêmes contrats lorsque les joueurs décident de changer d’air.

    Répondre à ce message

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches