Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

  • Accueil
  • Actualités
  • Lions Indomptables : non convoqué par Conceiçao, Stéphane Bakoken pensait avoir (...)

Lions Indomptables : non convoqué par Conceiçao, Stéphane Bakoken pensait avoir ses chances sur une liste de 32 joueurs

RFI

Stéphane Bahoken, attaquant du SCO d’Angers, était l’invité de Radio Foot Internationale le 21 septembre 2020. L’international camerounais de 28 ans est revenu sur son bon début de saison en Championnat de France mais aussi sur sa non-sélection pour le prochain match amical du Cameroun.

Le 24 septembre 2020
commentaires

RFI : Stéphane Bahoken, vous évoluez à Angers depuis 2018. Vous sortez d’une saison délicate, émaillée par plusieurs blessures. Mais depuis la reprise du Championnat de France (Ligue 1) cet été, vous semblez beaucoup plus en forme : deux buts en deux titularisations. Est-ce que la longue pause de la Ligue 1 vous a fait du bien ?

Stéphane Bahoken : Oui, cela m’a fait du bien car j’ai bien pu récupérer après toutes mes blessures de la saison passée. Mais mentalement, c’était dur de rester longtemps inactif.

Ces derniers mois, Angers a connu certains soubresauts, plusieurs départs et des problèmes en interne. On sent que le groupe continue à bien marcher… Mais est-ce que cela vous a quand même affecté ?

Beaucoup de joueurs se sont interrogés. Il y a eu effectivement beaucoup de départs, des problèmes extra sportifs. On s’est posé des questions mais on a essayé de rester professionnels, de se focaliser sur le groupe et le terrain.

Lors de votre première saison à Angers, vous aviez inscrit 11 buts en 32 matches. Votre objectif est de faire encore mieux cette saison ?

Oui, comme tous les attaquants, j’ai envie de marquer le plus de buts possibles. Si je suis venu à Angers, c’est pour être le leader de l’attaque. Je sors d’une saison compliquée mais cet été, je me suis préparé pour cela. Je veux aider l’équipe à se maintenir, c’est notre objectif principal.

Le 14 septembre, le sélectionneur du Cameroun, Toni Conceiçao, a publié une liste de 32 joueurs présélectionnés pour un match amical face au Japon le 9 octobre prochain. Vous n’en faites pas partie. Comment est-ce que vous avez réagi ?

Je n’ai pas trop compris. Mais ce sont les choix du sélectionneur. Je joue, je me prépare bien, je suis décisif. Toni Conceiçao a fait le choix de ne pas me prendre donc je suis un peu déçu. Je dois maintenant être encore plus décisif avec Angers pour figurer dans la prochaine liste [Stéphane Bahoken compte 10 sélections et 3 buts avec le Cameroun, Ndlr].

Vous pensez que vous méritiez d’être sur la liste ?

Sur une liste de 32 joueurs, je pensais avoir mes chances. Mais ce n’est pas l’avis du coach. La seule réponse que je peux lui donner, ce sera sur le terrain. Je vais continuer à tout donner pour l’équipe et peut-être que Tony Conceiçao me donnera ma chance sur les listes suivantes…

Est-ce que vous avez pu en discuter avec lui ?

Pas du tout. Depuis qu’il est arrivé, je n’ai pas échangé avec lui. Je fais le dos rond et je répondrai sur le terrain.

Le Cameroun accueillera la prochaine Coupe d’Afrique des nations, en janvier 2022, après le report d’un an dû à la pandémie de coronavirus. Les Lions Indomptables sont qualifiés d’office. Est-ce que ce n’est pas trop difficile de ne pas disputer de match à enjeu ?

Oui c’est un petit peu difficile mais très honnêtement, on a tout le temps envie de gagner les matches amicaux. Avant de jouer la CAN en Egypte, on a joué tous nos matches comme si nous n’étions pas qualifiés [le Cameroun devait accueillir la CAN 2019 mais c’est finalement l’Egypte qui l’avait organisée, Ndlr]. Ce n’est pas déstabilisant, on joue chaque match pour les gagner.


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches