Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

  • Accueil
  • Actualités
  • #LeToli - Que se serait-il passé si Aboubakar avait raté son pénalty  (...)

#LeToli - Que se serait-il passé si Aboubakar avait raté son pénalty ?

Camfoot

Mal aimé vous avez dit ? C’est ainsi que l’on peut expliquer la relation d’amour-désamour qui existe entre une bonne partie du public camerounais et Aboubakar Vincent. L’humeur égale de ce jeune talentueux de Garoua n’a jamais inspiré certains de ses propres supporters au point où son « scotchage » au banc des remplaçants n’émeut pas plus d’un. Il faut dire que le jeune homme est quand même mal tombé en équipe nationale.

Le 1er février 2017
commentaires

Son talent a été découvert alors qu’il était encore adolescent. Coton Sport de Garoua le prend sous son aile dès l’âge de 14 ans. Il fera ses débuts en Elite One lors de la saison 2008-2009 et s’adapte rapidement aux exigences du rugueux football camerounais. Cela ne lui prendra qu’un an pour devenir pichichi c’est-à-dire meilleur buteur du championnat de première division.

Au vu de ses performances en club, Paul Leguen va le sélectionner parmi les 23 lions indomptables pour la Coupe du Monde 2010. Il n’avait que 18 ans. Mais il a devant lui le héros de tout un peuple, Samuel Eto’o Fils qui venait d’hériter le brassard de capitaine dans des circonstances un peu troubles. Un antagonisme entre les pro et les anti-Eto’o se développe, les uns appelant à la titularisation de l’espoir en lieu et place du « dieu-vivant ». Devinez donc l’ambiance !

Ses performances en club comme en équipe nationale ne sont pas linéaires. Tantôt le sauveur, tantôt le « rateur », Abou vit une relation compliquée avec ses coaches et en club, et en équipe nationale. On s’attendait après la prise en retraite de Samuel Eto’o en 2014 qu’il prenne le flambeau. Même les performances et le comportement global de l’équipe ne vont pas faire taire ses plus grands détracteurs alors qu’il carbure, telle que l’atteste sa fiche de 12 buts depuis la retraite internationale de Samuel Eto’o.

https://twitter.com/goldenbrain8/status/825462434194415617

Alors que ce serait-il passé si Aboubakar Vincent avait raté son penalty ? Les meilleurs commentaires seront postés...


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches