Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Gestion financière : Les mauvais comptes de Tombi A Roko

Camfoot

On vantait la gestion de la Fédération camerounaise de football sous la mandature de l’ancien président, Tombi A Roko Sidiki. Les clarifications des experts financiers du Comité de normalisation présentent une fédération ayant des caisses vides et une maison en panne sèche de ressources financières adéquates, presque au bord de la faillite.

Le 14 décembre 2017
commentaires

Les lieutenants de Tombi A Roko qui tentaient contre vents et marées, de célébrer la maestria de l’ancien patron de l’exécutif de Tsinga, n’avaient donc pas raison. La sortie médiatique de Dieudonné Happi ce jeudi à Yaoundé, est venue démontrer que ladite santé financière que l’on brandissait, n’était qu’un moyen d’amadouer l’opinion afin que soit canonisé leur champion.

Selon le président du Comité de normalisation de la Fécafoot, Me Happi, la Fécafoot est exsangue, surendettée et presque en faillite. En témoigne l’état alarmant des championnats dans les départements et les régions. Alors que la situation n’était pas rose dans les Ligues régionales et départementales, on annonçait la présence dans les comptes de l’association fédérale d’une somme totale de trois milliards huit cents millions de Fcfa (3.800.000.000 FCFA).

En attendant l’audit de la Fifa

Si l’on s’en tient au démenti de Me Dieudonné Happi, rien ne justifie que l’on s’obstine à prêcher le faux. « Si on avait ces fameux 3 milliards 800 000 Fcfa dans les comptes, comment le championnat a pu s’arrêter faute d’argent ? », s’interroge l’homme qui promet d’ici janvier 2018 à payer la totalité des arriérés au sein des Ligues décentralisées. Et de poursuivre, « les championnats des ligues départementales et régionales étaient arrêtés, certaines de ces ligues n’ont à ce jour pas encore terminé leurs championnats tout comme certaines autres n’ont même pas encore commencé la phase retour. Tout ça parce qu’il n’y avait pas d’argent dans les caisses.(…) Je peux vous dire que j’ai appris quelque chose de très capitale que j’appelle l’importance de la conscience tranquille. Quand vous n’avez rien fait, vous ne sentez pas la prison ».

En clair, les comptes bancaires de la Fécafoot ne disposerait pas de ce niveau de liquidité. La mission d’audit annoncée de la Fédération internationale de football association (Fifa) va certainement faire la lumière. Mais elle aurait dû être fait au début du mandat de la normalisation pour lever toute équivoque. Mais tout se saura. Just wait !

C.D.


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches