Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Fécafoot : Le fichier des employés au scanner

Camfoot

Soucieux de conduire le processus d’assainissement de la Fédération camerounaise de football dans la transparence, le président du Comité de normalisation qui se prépare à procéder à une coupe des salaires réservés à certains postes de responsabilité, enquête sur les procédures de recrutement sous l’ère Tombi à Roko.

Le 25 octobre 2017
commentaires

C’est le branle-bas au sein de la Fécafoot depuis dix jours. Ce serait un doux euphémisme de dire que la sérénité est de mise dans les rangs des employés de l’instance faîtière du football camerounais. L’arrivée de la nouvelle équipe des normalisateurs a installé un climat qui est bien loin de la quiétude et de l’assurance dont ils jouissaient sous le règne de l’ancien exécutif déchu que conduisait Tombi à Roko Sidiki. Deux mois après avoir pris le contrôle du palais de Tsinga, Dieudonné Happi continue de nettoyer les écuries d’Augias. Si l’homme a commencé par une vaste opération de licenciement dans le clan des cadres de cette maison pour mieux cerner le terrain sur lequel l’équipe qui l’accompagne dans cette opération de normalisation doit évoluer, il veut également voir clair sur le fichier solde de ses désormais collaborateurs. C’est pourquoi il a décidé de passer au peigne fin, le dossier des émoluments accordés à ceux-ci.

Employés parachutés

De sources bien introduites, des fiches d’information conçues sous la forme d’un questionnaire ont été remises à chaque employé. L’intéressé devra y mentionner la date de son recrutement, indiquer la procédure qui a concouru à son admission à la Fécafoot et aussi pour quelle raison il y est devenue salarié. De quoi donner des sueurs froides à ceux des employés qui ont été parachuté à la tête de certains services au nom d’une amitié ou par l’entregent d’un administrateur qui avait cru leur être redevable. Gare donc aux employés dont les contrats ont été signés sous le règne de Tombi car, Happi et son équipe envisagent au nom du Droit, de les rompre au motif qu’ils ont été paraphés dans l’illégalité. Chaud devant !

C.D.


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 26 octobre à 08:29, par Bamado En réponse à : Fécafoot : Le fichier des employés au scanner

    @ rasta
    Tu as omis sans doute volontairment l une des missions du comité de normalisation qui est de gérer les affaires courantes. A mon avis cela veut aussi dire gérer le personnel. Supposons que tu sois un administrateur même pour 6 mois , aimerais tu payer des salaires à des gens dont tu doutes des compétences ou de l opportunité de leur presence dans l institution ?
    Je suis d accord avec toi quet Me Happy fait le travail d un president élu mais est ce qu il y a des dispositions qui l en interdisent ? Est ce que ce qu il fait est mauvais ? Il faut bien commencer quelque part à assainir, comme ça le prochain president élu s il en a la volonté, pourra conttinuer

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre à 17:21, par david thadus En réponse à : Fécafoot : Le fichier des employés au scanner

    Me HAPPI nous avons vu en Mondiovision un entraineur et son dirigeant je veux dire BAMBOUTOS DE MBOUDA s’accuser de vente des matchs de ce championnat de football. Au moment que le GENERal s’apprete à nous faire jouer le championnat à 21 clubs puisqu’il veut sauver CANON, que faites vous de ce comité d’éthique qui devrait enqueter et envoyer tous ces clubs impliqués dans la mafia des matchs truqués en ligue régional, avant votre depart de TSINGA ?

    • Le 25 octobre à 17:59, par Patrick En réponse à : Fécafoot : Le fichier des employés au scanner

      hahahah général Semengue. Quel genre de nom est-ce même ? Comment les Camerounais peuvent-ils voter pour un tel homme ? Son visage et son sourire est suffisant à ne pas voter pour ce vieux type corrompu.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre à 17:05, par Rasta En réponse à : Fécafoot : Le fichier des employés au scanner

    Les Camerounais, c’est connu aiment le sang pour le sang, c’est pourquoi Biya le leur sert à volonté dans le cadre de l’opération épervier, sans se soucier de son efficacité. Happi l’a compris qu’il rejoue la même partition. Me Happi pose des actes d’un président élu, ce qu’il n’est pas. Il doit avoir l’humilité d’axer son action sur les missions que lui a assigné la FIFA a qui il doit son poste. Ces missions sont simples et claires : 1- réviser les textes de la Fecafoot, les mettre en conformité avec ceux de la FIFA. 2- organiser les élections. C’est ça sa mission. Sa mission c’est pas diminuer les salaires ou virer le personnel. Des actes qui à mon sens, ont plus un relent de démagogie. Le but étant la recherche d’une popularité qui somme toute resterait éphémère, en lieu et place d’actions efficaces. Je l’ai dit une fois et le redit, cette normalisation est mal partie pour rendre sa copie avant le 28 février 2018, à desseins.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre à 16:48, par Bercol En réponse à : Fécafoot : Le fichier des employés au scanner

    Pour une fois quelque qui veut appliquer la norme dans mon pays. Et je suis convaincu que beaucoup de personnes vont mettre les battons dans les roues de ce commite.
    Courage Team Me Happi ; il faut commencer par les bureaux, continuer par l’encadrement technique et finir par recadrer les equipes nationales elles meme.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre à 14:34, par Gullit En réponse à : Fécafoot : Le fichier des employés au scanner

    Ça c’est un chef.j’espère que ça va durer.il faut redresser le foot camerounais.celui qui assume un poste devrait le mériter.tous ce qu’on veut c’est la clairvoyance.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches