Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Lions Indomptables

La CAN 2019, Tawamba, Choupo, Matip…Broos parle

Camfoot

En conférence de presse ce vendredi, le sélectionneur belge s’est expliqué sur les raisons de ses choix de joueurs pour le match qui attend le Cameroun le 10 novembre en Zambia. Non sans oublier d’évoquer les cas de Joël Matip et de Choupo-Moting.

Le 3 novembre 2017
commentaires

Le match contre la Zambie n’ayant aucun enjeu pour le Cameroun, on se serait attendu à ce que vous appeliez de nouveaux joueurs. Pourquoi avoir convoqué les mêmes ?

C’est vrai que c’est un match sans enjeu pour le Cameroun et la Zambie. Mais il y a encore beaucoup à perdre. La Zambie veut terminer cette campagne avec une victoire chez elle, contre le champion d’Afrique et terminer deuxième de la poule. La Zambie a évolué depuis un an. Il y a une grande différence entre la Zambie que nous avons battue à Limbe l’année dernière et la Zambie d’aujourd’hui. C’est une équipe dangereuse, alors nous ne devons pas ménager nos efforts. Nous-aussi, si on gagne, on pourra se consoler avec la deuxième place du classement. On n’a pas bien débuté cette campagne contre la Zambie avec un 1-1, c’est peut-être la raison pour laquelle on n’a pas pu se qualifier pour la Coupe du monde. Je pense que les joueurs doivent être assez motivés pour décrocher cette deuxième place. C’est la raison pour laquelle je n’ai pas fait trop de changements dans la liste. On a besoin de nos meilleurs joueurs pour gagner ce match. En plus, on peut aussi dire qu’on commence petit à petit à préparer la CAN 2019. J’ai appelé des joueurs locaux, mais l’ossature est presque la même que celle du groupe que nous avons depuis près de deux ans maintenant. Je ne voulais pas faire trop de changements. Ce ne serait pas bien vis-à-vis des joueurs qui m’ont donné autant à la dernière CAN.

Est-ce à dire que les deux joueurs locaux convoqués vont encore jouer les rôles de remplaçants et espérer les 5 dernières minutes ?

Je dois d’abord voir les joueurs pendant les entrainements. Mais en réalité, pour un joueur local, être convoqué en sélection nationale est quelque chose de vraiment émotionnelle. Ce sont des joueurs qui ont toujours rêvé d’être avec les Lions Indomptables et aujourd’hui, ils auront la chance de l’être. On a vu ça avec Pangop : avant l’Algérie, il a été avec nous une fois. On a vu que ce n’était pas mauvais et c’est pourquoi on a pensé qu’il peut tenir. C’est pourquoi je dis que les joueurs locaux, il faut les prendre au moment où ils sont vraiment prêts. Il faudra faire attention de ne pas leur mettre trop de pression en leur disant directement qu’ils vont jouer. C’est déjà énorme psychologiquement d’être dans un groupe de professionnels et de s’entrainer avec eux pendant une semaine. Il faut qu’ils s’adaptent progressivement. Je n’ai pas peur de les titulariser parce que je veux absolument la deuxième place du groupe. Je n’ai aucun problème avec ça.

Comment faites-vous pour rester serein lorsque vous sélectionnez des joueurs moyens en clubs au détriment de joueurs comme Choupo-Moting ou encore Léandre Tawamba qui, lui, totalise déjà 12 buts toutes compétitions confondues ?

Pour le cas de Tawamba, c’est un joueur qu’on surveille depuis. Mais comme je l’ai dit en ce qui concerne les joueurs locaux, on a un groupe qui a gagné la CAN. Moi je trouve que ce sont ceux-là qui doivent continuer à faire le travail. On ne doit pas changer pour changer. Quant aux joueurs que vous citez, que voulez-vous que je fasse ? Croyez-vous que je n’échange pas avec eux ? Croyez-vous que je ne leur envoie que des WhatsApp ? J’ai rencontré Joël Matip deux semaines après être arrivé au Cameroun. J’ai rencontré Ibrahim Amadou aussi. Ils m’ont dit qu’ils ne peuvent pas venir. Certains joueurs disent qu’ils ne viennent pas parce que je suis le coach. Que vais-je faire ? C’est à vous de leur demander pourquoi ils ne veulent pas jouer pour le Cameroun. Croyez-vous que je ne serai pas content d’avoir Joël Matip et Amadou dans mon équipe ? Et les autres ? Choupo-Moting, c’est un cas spécial. Comment vais-je appeler un joueur chaque fois dans ma liste et que, deux jours avant le stage, il me dit qu’il ne peut pas venir parce qu’il est blessé ? Je n’en veux pas à ces joueurs qui, à mon avis, ne savaient pas de quoi je suis capable. Ces joueurs qui passent le temps à dire qu’il est encore trop tôt pour eux, qu’ils ne sont pas encore prêts. J’ai contacté Félix Eboa de Guingamp, je l’ai vu et il m’a dit qu’il n’est pas prêt, qu’il pense d’abord à sa carrière et qu’il préfère se concentrer sur Guingamp. Qu’est-ce que je fais ?

Propos recueillis par Arthur Wandji


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 9 novembre à 17:44, par Johnny En réponse à : La CAN 2019, Tawamba, Choupo, Matip…Broos parle

    CAMFOOT, vous êtes vraiment sérieux de publier qu’on a battu la Zambie à Limbé ??? Même si le Coach ce serait trompé, vous auriez dû le reprendre lors de l’interview (si vous y avez participé bien sûr), à moins que ce ne soient vos « sources proches de la tanière » qui vous aient informé ?

    Ceci dit, je ne sais pas pourquoi on interroge encore ce gars sur ses choix alors que nous sommes éliminés depuis longtemps. Laissons le terminer sa campagne en paix puis on verra bien ce que décideront les autorités en charge des Sports au Cameroun.

    Ce qu’il faut savoir en ce qui concerne les binationaux et autres, c’est que même s’ils viennent, tant que le milieu sera aussi pourri qu’il l’est actuellement, ça ne nous mènera nulle part. il n’y a que des joueurs sans nom et morts de faim qui peuvent accepter les conditions dans lesquelles l’équipe nationale est gérée. Tant qu’on ne met pas le doigt véritablement là où ça fait mal, on aura toujours des éclaircies de courte durée après une longue tempête !

    Répondre à ce message

  • Le 6 novembre à 17:36, par locfin En réponse à : La CAN 2019, Tawamba, Choupo, Matip…Broos parle

    C’est bien parce que ça vient de toi même, les joueurs doués ne veulent pas venir tant que tu es la voilà. Finis ton dernier match, va à l’hôtel va en boite bref va où tu voudras au Cameroun, profites en jusqu’en février 2018 et puis fiche nous l’air.
    Tu n’a rien montré tactiquement de bon parce que ceux qui t’ont placé la ne te l’on pas permis, tu a su motiver des deuxièmes pièces du puzzle pour faire renaitre le fighting spirit en eu mais on a vu leur limite à la confédérations. Tous ne sont pas mauvais, toi même tu n’es pas mauvais mais tu n’es pas bon non plus donc profites de ton bail et n’oublie pas ....la date c’est février 2018. Merci pour la CAN tu pourra t’en servir pour chercher du travail, peut-être la-bas tu arriveras sans parachute et tu pourras t’exprimer tactiquement.
    Je ne l’oublierais jamais tu as convoqué les lions les plus faibles jamais convoqués dans notre nat merci pour cette découverte, pars pardon pars.

    Répondre à ce message

  • Le 4 novembre à 16:35, par Monkey D. Cabi En réponse à : La CAN 2019, Tawamba, Choupo, Matip…Broos parle

    Broos l’avoue, les joueurs ne veulent pas de lui
    au cameroun on peut faire comme la côte d’ivoire, appeler un coach charismatique comme le sélectionneur qui a apporté le ghana en quart de final de la CM 2010 ou encore un hervé renard ou un bielsa ou même encore l’ancien coach de l’Algérie a la dernière coupe du monde, il est actuellement avec le japon qui s’est qualifié pour la coupe du monde ( sincèrement j’oublie les noms )
    et vous verrez tous ces gars qui boude vont revenir, les bi-nationaux vont venir et le cameroun sera beaucoup plus fort

    Répondre à ce message

  • Le 4 novembre à 04:23, par ampere10 En réponse à : La CAN 2019, Tawamba, Choupo, Matip…Broos parle

    salut les amis, je ne sais pas si j’ai perdu la mémoire mais avons nous battu la zambie à Limbé comme mentionné par le coach ? il dit nous avons commencé cette campagne en faisant nul contre la Zambie un but partout !!
    Ce coach oublie personnellement les matchs joués et même les matchs gagnés, c’est terrible ou bien il a un trou de mémoire.
    Car à ma connaissance on a fait un nul au 1e match contre l’algérie et un nul à Limbé contre la Zambie

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre à 19:30, par bamyaben En réponse à : La CAN 2019, Tawamba, Choupo, Matip…Broos parle

    Hugo Bross et Alphonse doivent partir !!! On en veut plus, on en peut plus ! trop, c’est trop !
    Alphonse Tchami et Hugo Bross des corrompus DEHORS !!!

    Des entraîneurs meilleurs que Bross, il y a des tonnes en Europe (Belgique, France, etc...), rien qu’en France au même prix on peut s’offrir entre autres la liste n’étant pas exhaustive :

    - Vahid Halilhodzic, qui connaît bien le football africain, européen et mondial, grâce à qui l’Algérie avait atteint en 2014 les 1/8e de finales de la coupe du monde.
    - Alain Giresse, qui connaît bien le football africain, européen et mondial qui avait fait du bon travail au Sénégal et au Mali.
    - Roland Courbis, qui connaît bien le football africain, européen et mondial qui a prouvé avec le Togo qu’il pourrait mieux faire avec une meilleure équipe que celle du Togo.
    - Christian Gourcuff, qui connaît bien le football africain, européen et mondial.

    Le mieux serait un duo d’entraîneurs camerounais tout en maintenant Alexandre Belinga et Alioum Boucar en poste.

    • Le 3 novembre à 22:15, par Patrico En réponse à : La CAN 2019, Tawamba, Choupo, Matip…Broos parle

      @Bayamben, stp excuse nous un peu avec tes Courbis et autre Giresse, entraineurs n’ayant rien prouvés avec une sélection africaine, mieux encore Bross, même si je milite ardemment pour son départ, mais de grâce, il faut pas remplacer la fenêtre par la porte ! sur ce, a travers cet interviews de Broos, l’on constate tout simplement qu’il est bourdé par la plupart des meilleurs joueurs Camerounais qui n’attendent que son départ, lui même le dis d’ailleurs, quels preuves attendez vous encore, maitre Happi pour débarquer rapidement ce monsieur !

    • Le 3 novembre à 23:25, par Bobill En réponse à : La CAN 2019, Tawamba, Choupo, Matip…Broos parle

      @bamyaben, tu es trop émotif, impulsif et peut-être encore trop bleu pour comprendre certaines choses.

    • Le 4 novembre à 01:30, par Andre En réponse à : La CAN 2019, Tawamba, Choupo, Matip…Broos parle

      Laisse nous sa mieux brosse mais meme si je n’en suis as fan de le garder n’en. Immense pas a dire n importe quoi quand il partira l’es meilleur reviendront tu Véra une char’ier central Matip nkoulou sa laisse à désirer

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches