Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Fécafoot : Seidou Mbombo Njoya, 48H pour libérer

Le président par intérim de la Fécafoot et tout son Comité exécutif ont reçu une sommation d’huissier, les commandant de libérer les bureaux de l’instance basée au quartier Tsinga à Yaoundé. Seidou Mbombo Njoya et son équipe ont jusqu’à ce jeudi 21 octobre pour s’exécuter.

Le 20 octobre 2021
commentaires

C’est le sénateur Albert Mbida qui est à l’origine de cette action. L’homme est à la tête d’un Comité Provisoire de Gestion de la « Fécafoot » version 2009. En effet, des membres se revendiquant de l’Assemblée générale 2009 de la Fécafoot se sont réunis la semaine dernière par visioconférence. Ces derniers ont notamment pris la résolution de suspendre le Comité exécutif intérimaire de la Fécafoot, « de toute activité en relation avec le football pour une durée de cinq ans ».

Ils ont également déclaré « nulle et de nul effet la décision prise le 13 juillet 2021 par des personnes sans qualité, en violation des sentences de la CCA et du TAS, de modifier les statuts de la Fécafoot  ». De même, sont déclarés « nuls et de nul effet les résultats des élections organisées au sein des Ligues départementales de la Fécafoot publiés le 27 septembre 2021  ». Les travaux ont abouti à la mise sur pied d’un Comité Provisoire de Gestion. A travers cette sommation, le sénateur Albert Mbida et son Comité espèrent donc s’installer dans la tour de Tsinga. Seidou Mbombo Njoya et son équipe ont jusqu’à ce jeudi 21 octobre pour s’exécuter. Affaire à suivre donc…


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches