Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Douala : Les championnats de vacances drainent du beau monde

Camfoot

Après neuf mois sur les bancs d’école, les jeunes camerounais meublent les vacances scolaires en s’adonnant à toute sorte de jeu. Mais leur passe-temps favori est sans conteste le football. Au pays des Lions Indomptables, de nombreux jeunes s’affilient dans des championnats de vacances organisés dans les différents quartiers des villes du pays. Ici, il est question de prime à bord de meubler ses journées, d’avoir du plaisir, de défier ses amis, de vivre l’effervescence que procure la victoire. Pas question dans ce contexte de parler de défaite.

Le 17 juillet 2014
commentaires

Même si c’est de prime abord pour meubler les vacances, quelques chanceux sortent de ces championnats de vacances et se retrouvent dans les différentes ligues, ou même en ligue professionnelle. Les frères Biyik, André et François, font office de modèle. Le latéral gauche de l’Union Sportive de Douala, Kombi Mandjang en est un autre. « Nous avons commencé par les championnats inter-quartiers », a-t-il avoué avant de poursuivre : « le plus important ici (au championnat de vacances) est de se mettre au travail, se faire plaisir. La chance peut sourire à tout moment. Il ne faut pas faire la magie pour jouer en élite. Il faut tout simplement rester sérieux et concentré car quelque soit l’endroit où on joue, on ne sait jamais qui nous regarde derrière ».

Une initiative d’intérêt social

Les promoteurs de ces championnats ont quasiment tous le même objectif tel que le révèle Edouard Itchong, coordonnateur de vacances foot 2014 qui se déroule au stade Abel Moukoury Saint Pierre Bonneau de Pk 14 : « rassembler et égayer les jeunes pendant les vacances » .

Nous y avons assisté à une rencontre de football qui opposait As Pk 11 à Espoir 2014. Ce fut un match équilibré qui s’est soldé sur un score de parité d’un but partout.

Ce match d’un niveau intermédiaire n’a pas agacé le public. Quelques coups de génie observés de part et d’autre ont suscité des ovations des supporters. Il fallait certainement plus pour séduire le joueur des Nassaras Gamakai, Kombi Mandjang, qui était présent dans les tribunes : « C’était une rencontre moyenne. Elle n’était pas facile. Mais nous avons vu nos jeunes frères se donner à fond. On espère qu’avec l’enchaînement des matchs, ils auront le temps de se mettre en jambe pour nous produire un spectacle de qualité ». Selon lui, « ce tournoi est organisé pour occuper les jeunes du quartier (Logbessou). On ne peut que féliciter de telles initiatives. Encore que ça canalise les jeunes en ce temps de vacances »

Kombi Mandjang qui vit dans le coin, confie qu’il se rend quand il peut au stade Saint Pierre Bonneau pour voir les matchs.

Vacances foot 2014 en est à sa deuxième édition. Huit équipes (As Pk 11, Nassara Pk 14, Espoir 2014, Epercam Fc, As Sableurs, Cité des Nobles, Léopard de Newton et les brésiliens de Pk 14) y sont affiliées. Le coup d’envoi a été donné le 20 juillet dernier par le maire de l’arrondissement de douala 3e. La clôture est prévue le 30 août.

Très prisés par les férus du football local, on trouve au moins un championnat de vacances, dans pratiquement tous les quartiers de la ville Douala. Les plus célèbres sont entre-autre organisés au stade de l’école public de Ndog-passi III, le stade Marion, le stade de la Cité Cicam…

Aux présidents de club de s’y intéresser.Peut-être est-ce des endroits où l’on dénichera de futurs merveilles.

Par James Kapnang


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 17 juillet 2014 à 21:35, par jdaniel En réponse à : Douala : Les championnats de vacances drainent du beau monde

    la fecafoot devrai pensait a prendre aussi l’organisation du foot amateur ,foot scolaire,foot ossuc ,foot des centres de formations,foot des championnats de vacances,football de plages qui n’existe pas encore au cameroun,le football volley de plages,le football feminin cathegorie jeunes,football volleys,le football 2-0 du week end et d’autres sport,il faut modernizer ces infrastructures et cette environnement qui fera decouvrir des nouveaux ROGER MILLA ou FRERES BIYICK,bien savoir organizer ces competition ,Il faut mettre une politique d’organisation que l’etat camerounais doit prendre en compte pour encadre techniques du football jeunes,il faut accorder une attention particulier a ce football amateur et d’autres sport

    Répondre à ce message

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches