Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Football Jeune

Coupe Top 2015 : Le kick-off donné à Bafoussam

C’était au cours d’une cérémonie présidée par le Préfet de la Mifi.

Camfoot

Les portes de la prestigieuse école de football des Brasseries du Cameroun (Efbc) se sont officiellement ouvertes pour une nouvelle cuvée de jeunes footballeurs. C’est à la faveur du lancement officiel de l’édition 2015 de la compétition dénommée « Coupe Top » ce lundi 6 juillet. Si l’entrée est libre, elle ne cependant pas gratuite pour les jeunes postulants âgés d’au plus 13 ans.

Le 6 juillet 2015
commentaires

Car parmi les 5000 enfants qui aspirent intégrer cette école, seuls les plus doués devraient être retenus. Au cours du lancement de cette compétition dans la ville de Bafoussam Joseph Tangwa Fover qui présidait la cérémonie, a recommandé aux encadreurs de faire preuve d’objectivité afin que les heureux élus, soient effectivement ceux qui ont le plus mouillé le maillot. « Si vous mettez à côté les enfants qui ont vraiment mérité au détriment de ceux qui vous ont été recommandés ou ceux avec qui, vous avez des relations particulières, soyez sûrs qu’un jour, Dieu vous jugera pour avoir brisé le rêve d’un enfant innocent », a-t-il philosophé. Au-delà du côté sportif de cette compétition, le Préfet de la Mifi a surtout salué son importance pour préserver les jeunes de la tranche d’âge ciblée, des méfaits de l’oisiveté en cette période de vacances scolaires.

<span class="caps">JPEG</span> - 282.5 ko
<span class="caps">JPEG</span> - 291.6 ko

Devenir professionnel…

La centaine de jeunes inscrits à cette compétition dans la ville de Bafoussam, aspirent tous (ou presque) devenir plus tard, des footballeurs professionnels. « Mon rêve est d’être un jour footballeur professionnel », confie Paul Roméo Ndé qui ne cache pas sa préférence pour l’ex capitaine des Lions indomptables Sameul Eto’o. « Je veux être comme Eto’o. C’est pour ça que je travaille tous les jours », renchérit ce jeune qui lors du match d’ouverture, a montré quelques dispositions techniques pour atteindre son objectif. Sauf que le chemin est encore très long. Car après les compétitions sur les différents sites choisis par l’entreprise organisatrice du tournoi, les 90 meilleurs joueurs seront retenus pour participer à une sélection nationale qui aura lieu à Douala.

<span class="caps">JPEG</span> - 1.9 Mo

C’est au terme de celle-ci que 18 seront définitivement admis à l’Efbc, où ils poursuivront leur formation dans un programme Sport-Etude. Mieux que leurs prédécesseurs, ils pourront ainsi rebondir dans d‘autres domaines, s’ils ne parviennent pas au finish, à embrasser une véritable carrière de footballeur professionnel.

Gaël Tadj


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches