Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

  • Accueil
  • Actualités
  • COSAFA 2018 : Le Cameroun en demonstration, le minimum pour la (...)

COSAFA 2018 : Le Cameroun en demonstration, le minimum pour la Zambie

COSAFA

La deuxième journée de la COSAFA Women Championship 2018 a débuté timidement avec un succès in-extrémis du Zimbabwe sur la Namibie (1-0). Mais le spectacle est allé crescendo avec la victoire retentissante du Cameroun devant le Mozambique 8-1. La Zambie, pour sa part, a dû cravacher avant de pouvoir s’imposer face au Lesotho 2-0.

Le 13 septembre 2018
commentaires

On s’attendait à un match intense entre le Zimbabwe et la Namibie et les deux formations n’ont pas déçu avec des occasions nettes de parts et d’autres. Mais au terme de 90 minutes d’engagement, les trois points sont finalement tombés dans l’escarcelle des Zimbabwéennes. Un unique but de Marjory Nyaumwe à la 17eminute a été suffisant pour faire la différence.

Rutendo Makore du Zimbabwe avait annoncé la couleur plus tôt en plaçant une tête surpuissante à la 14eminute mais Assumini Linge, la gardienne du Mozambique est intervenue. La Namibie a également bénéficie d’occasions nettes à l’instar de cette frappe de Azania Adams à la 73eminute. Mais le manque de précision était définitivement du côté des Namibiennes. Dans le temps additionnel du deuxième acte, Rutendo avait l’occasion de mettre sa formation à l’abri mais son tir, trop croisé, passait juste à côté du montant droit.

Les Jaune et Vert gagneront à revoir leur copie et surtout à se montrer plus précises dans les transmissions car la deuxième sortie arrive très vite. Elle est d’ailleurs programmée au courant de la journée de vendredi.

Invité à rejoindre le tournoi, le Cameroun a envoyé un signal fort à ses adversaires. Les Camerounaises se sont montrées sans pitié en atomisant le Mozambique 8-1. Les Mozambicaines revivent donc le même scenario de l’an dernier qui les avaient vues traversé le tournoi comme une ombre.

Le Cameroun n’a pas tardé à affirmer sa domination en ouvrant le score dès la 4e minute par l’entremise de la bien nommé Etoundi Mbappe. Cette dernière a inscrit un doublé dans la rencontre en trouvant de nouveau le cadre à la 53eminute. Avant cela, Cuta avait réduit la marque à la 53e minute. Christiane Bissong a fait mieux avec un triplé 24e, 75e et 88eminute. Ninon (58e), Menene (70e) et Nkada (85e) ont donné plus de relief au tableau d’affichage avec une réalisation chacune.

Un total de 9 buts a été inscrit dans ce match tandis que le Cameroun prend une sérieuse option dans l’optique de rejoindre le dernier carré. Le Mozambique boira le calice jusqu’à la lie après l’expulsion d’Amelia Banze à la 76eminute. Réduite à 10 à moins d’un quart d’heure de la fin, la messe était dite pour les Mozambicaines qui devront se reprendre lors de leur deuxième match.

Le dernier match au programme de jeudi a vu la Zambie l’emporter difficilement contre le Lesotho (2-0). Après un premier but signé Rachael Zulu à la 35eminute, la Zambie a éprouvé les pires difficultés pour trouver de nouveau la faille. Très bien organisé, le Lesotho n’a laissé que très peu d’espace à son adversaire.

C’est finalement peu avant l’heure de jeu que les Zambienne corseront l’addition avec une réalisation de Barbra Banda. S la Zambie n’a pas montré de grandes qualités dans son jeu, elle est parvenue à réaliser le minimum en attendant d’élever son niveau de jeu au prochain match.

Le Zimbabwe retrouve le pré

Le Zimbabwe retrouve le pré du Wolfson Stadium aujourd’hui. Un peu plus de 24 heures après leur dernière sortie, elles devront éviter de se mettre en danger face à l’Eswatini, anciennement connu comme le Swaziland. Il y a deux jours, ce pays s’était montré accrocheur en diable en donnant du fil à retordre à l’Ouganda. Le match s’est finalement soldé sur le score de 4-3 en faveur des Ougandaises.
Sans aucun doute, le manque de fraicheur des Zimbabwéennes, qui ont peiné avant de pouvoir s‘imposer hier, mercredi 12 septembre, ne vont pas jouer en leur faveur. Mais conscientes qu’il leur faut encore trois points pour commencer à penser sérieusement au tour suivant, les partenaires de Rutendo Makore arriveront avec une motivation supplémentaire.

Avant cette explication, on suivra ce duel palpitant entre Madagascar et le Malawi. Les Barea filles ont été étincelants il y a deux jours mais le manque d’efficacité offensive à jouer contre elles. Elles tenteront de rectifier le tir aujourd‘hui. Mais pas certain que les Flames ne leur laissent développer leur jeu.

Battu d’entrée, le Malawi veut se rattraper et quoi de mieux que de s’offrir une victoire. Les Malawites ont affiché une palette technique intéressante mais n’ont pas été fortement tranchante devant le but. Elles devront améliorer ce secteur car ce sera difficile de marquer contre la gardienne malgache impressionnante mercredi et qui est reparti avec 10, 000 rands grâce à ses performances.

Le choc de cette troisième journée est sans aucun doute cette opposition entre le Botswana et l’Afrique du Sud. Les deux équipes ont remporté leur match inaugural et voudront asseoir leur domination dans ce duel du haut de tableau. Les deux équipes ont chacune inscrits deux buts mercredi. Il faudra se montrer plus démonstratif pour convaincre.


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches