Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Chantiers de la CAN à Garoua : le Minsep accentue la pression

Cameroon-Tribune

Bidoung Mkpatt est descendu hier sur les différents sites, afin d’enjoindre les entreprises d’accélérer. Alors que conformément aux délais contractuels et recommandations de la troisième mission d’inspection de la CAF au Cameroun, les premières infrastructures de la CAN Total Cameroun 2019 à Garoua devraient être livrés ce 30 septembre, le ministre des Sports et de l’Education physique (Minsep) Bidoung Mpkatt a remis une dose de pression aux entreprises en charge des travaux.

Le 17 septembre 2018
commentaires

Profitant d’une visite inopinée entamée dès les premières heures de la matinée hier dimanche, le Minsep a tenu à évaluer l’état d’avancement des chantiers depuis la dernière visite au mois de juillet, et remobiliser les acteurs concernés sur l’enjeu crucial du respect des délais.

Car comme il le rappellera à plusieurs reprises sur les différents sites visités, la prochaine inspection de la CAF prévue au début du mois de novembre, sera une étape décisive dans le processus d’organisation de cette CAN par le Cameroun.

S’il est désormais évident qu’à cette date le site de Garoua n’aura pas encore livré tous les ouvrages de son cahier de charge, l’objectif pour le Minsep est que le niveau d’avancement qui sera constaté par les experts de la CAF, achève de les rassurer quant au respect des engagements dans les délais, avec des travaux de qualité.

Sur ce plan, les différents stades d’entraînement en dehors de l’annexe du stade Omnisports de Roumde Adjia, ont suscité un satisfecit global du Minsep. L’engazonnement des surfaces de jeu sur les quatre stades est pratiquement achevé.

Le temps de la pousse, du compactage et de la tonte, les pelouses pourront être opérationnelles d’ici 10 jours, a assuré le Pdg de Prime Potomac, l’entreprise adjudicataire. Après s’être enquis de l’homogénéité et du respect des normes CAF pour la texture du gazon, Bidoung Mkpatt se réjouira de la perspective d’avoir ces infrastructures prêtes à bonne date, sous réserve des travaux de branchement dépendant des concessionnaires.

Du côté du stade de Roumde Adjia, la donne est différente, avec un gros oeuvre beaucoup moins avancé. Mais l’assurance donnée par l’entreprise Mota Engil et la mission de contrôle qu’une partie de la structure, réalisée en préfabriqué et attendue à Garoua d’ici un mois, avec des équipes déjà mobilisées pour les installer en deux semaines, devrait permettre de rattraper le retard apparent.

Le Minsep s’est ensuite rendu sur le site de construction de l’hôtel de 70 chambres, dont l’effondrement d’un coffrage a aussi nourri quelques inquiétudes. Après avoir constaté que l’édifice dans l’ensemble n’a pas été affecté par l’incident et que les mesures correctives ont été apportées pour rattraper les quelques jours de retard induits, le ministre Bidoung Mkpatt se félicitera là aussi des chiffres d’avancement présentés par l’entreprise, avec 80% de gros oeuvre achevé pour 40% de réalisation générale de l’hôtel, dont la première chambre témoin sera déjà disponible lors de la prochaine visite de la CAF.


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches