Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

CHAN 2018 : déjà un scandale dans la tanière des Lions A’

Camfoot

Récemment démis de ses fonctions de coordonnateur général des sélections nationales de football, Koa Luc refuserait de rendre son tablier. Le député Rdpc est actuellement au Maroc, dans la tanière des Lions indomptables amateurs.

Le 2 janvier 2018

La rubrique à scandale, le Cameroun est tombé dedans tout seul, avant même que l’équipe nationale de football amateur ne mette le pied au Maroc, où elle va prendre part au Championnat d’Afrique des nations (CHAN) qui débute dans quelques jours. L’affaire qui fait les choux gras de la presse ? La présence de Koa Luc, au sein de la tanière des Lions A’. Démis de ses fonctions de coordonnateur général des sélections nationales le 29 décembre dernier en effet, le rapporteur de la Commission des finances de l’Assemblée nationale refuserait de rendre son tablier. Le député Rdpc de la Lékié a, « après avoir lui-même acheté son billet d’avion, pris le même vol que l’équipe » qu’entraine Rigobert Song. Il se trouve actuellement à Rabat où il tenterait de s’imposer comme le coordonnateur général en service qu’il n’est plus.

Koa Luc mis en mission par Bidoung ?

Remplacé par l’ancien footballeur international, Nicolas Dikoume, Koa Luc n’aurait pas l’intention d’accepter son limogeage, par le Comité de normalisation de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot). Des sources avisées indiquent qu’il aurait obtenu l’onction du ministre des Sports et de l’éducation physique, pour se rendre au Maroc. Etant donné que « la passation de service n’a pas encore eu lieu », dit-on dans les couloirs du département ministériel de Pierre Ismaël Bidoung Mkpatt. «  Koa Luc est au Maroc pour réserver les sites d’entrainements  », dit-on encore. Un rôle que la Fécafoot ne lui reconnait pas. « Monsieur Koa Luc a été notifié de ce qu’il n’est plus coordonnateur des sélections nationales. La Fécafoot ne l’a pas mis en mission. Si c’est le ministre des Sports qui l’y a envoyé, c’est au ministre de répondre des conséquences qui pourront découler de ce cafouillage », martèle une source à Tsinga. Et d’informer que Nicolas Dikoume, le nouveau coordonnateur des sélections nationales de football devrait rejoindre les Lions A’ avant la fin de la semaine en cours. Affaire à suivre…

.A.W.


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 3 janvier à 21:49, par Johnny En réponse à : CHAN 2018 : déjà un scandale dans la tanière des Lions A’

    Bamado, je peux te rassurer que le tribalisme existe bel et bien au Cameroun et même dans le Football. Si tu veux juste pour savoir, cite moi 10 allogènes qui ont pu s’acheter des terres à l’Ouest du Cameroun à titre indicatif. Crois-moi ce n’est pas juste par hasard. Un autre exemple, combien de noms à coloration Centre-Sud-Est tu retrouves parmi le personnel des Ambassades des pays du G8 (les « Grands » pays en d’autres termes) ? C’est au moins 70% et ce n’est pas aussi un hasard. Refuser de l’admettre c’est de la démagogie ou alors simplement de la naïveté.

    Mais néanmoins mon frère Bobill, au-delà de toute considération ou soupçon de purge tribale, admettons qu’un Député, élu du peuple, doit être un exemple en terme de conformisme aux lois ou aux décisions prises. Du moment qu’un communiqué a été publié stipulant qu’il n’occupe certaines fonctions, il est de bon ton de cesser toute activité liée à ces fonctions quitte à ce que son absence se fasse ressentir. Et pour finir, ce n’est effectivement pas à quelques jours du début du CHAN que le MINSEP devait se rendre compte qu’il fallait réserver les Hôtels ou les terrains d’entrainement !!!

    Ça me rappelle vaguement Corée-Japon 2002 où on avait foiré notre compétition à cause de ce type de problèmes et avec le même ministre des sports...

    Répondre à ce message

  • Le 3 janvier à 12:19, par pat2lyon En réponse à : CHAN 2018 : déjà un scandale dans la tanière des Lions A’

    Je crains que ce Comité finisse par nous créer plus de problèmes qu’il n’apporte des solutions. On a l’impression que cette institution est téléguidée et prend des décisions au gré et selon l’humeur d’un commanditaire tapis dans l’ombre. Le limogeage du personnel administratif relève bien entendu de ses prérogatives, mais toute décision doit être guidée par le bon sens. C’est seulement aujourd’hui que Happi vient se rendre compte que KOA est un incompétent ? Pourquoi attendre que les lions soient déjà au Maroc pour décider de son limogeage, si ce n’est pour contenter la masse populaire avide de chaire fraîche ? On n’est pas ici dans un concours de qui déteste le plus le RDPC, et est-ce un critère pour cautionner l’amateurisme ? Mais manifestement Happi a pris de la graine, il sait ce qui plait à la masse, et comme son mentor il surfe dessus. Je suis parfois abasourdi par la mauvaise foi de certains intervenants ici. je suis sûr qu’en d’autres circonstances (acteurs différents par exemple) vous auriez tous condamné le timing de ce limogeage. Mais comme ça satisfait votre soif de règlement de comptes, cela vous convient. Et tous s’empressent de condamner le député qui n’aurait pas fait la passation de service et personne n’a la lucidité de se demander qui organise la passation et où va-t-on la faire. Au Maroc ?! Vous avez vu cela dans quel pays ? Happi doit savoir que la vengeance n’est pas un moteur de gouvernance. Au risque de devenir un Hamad bis.

    Répondre à ce message

  • Le 3 janvier à 09:26, par Bamado En réponse à : CHAN 2018 : déjà un scandale dans la tanière des Lions A’

    @ Bobill,
    Je n en crois pas mes yeux quand je lis ce que tu écris ce matin. Je crois lire une bayam sallam de Mokolo quand tu parles de tribalisme. Je ne sais pas s il y a vraiment un tribalisme avéré mais le foot est l un des rares secteurs au Cameroun pas encore gengréné par ce fléau. Et le comité de normalisation est une équipe des gens de plusieurs régions du Cameroun,. Ce n est pas parce que son chef est d une certaine région qu il va couper les tetes des gens d autres ethnies et ses collègues vont le regarder faire.
    Par ailleurs si ton Koa et son acolyte de ministre se rendent compte juste maintenant qu il faut réserver des stades et des hotels à 2 semaines de la compétition c est qu ils n ont rien compris à une organisation professionnelle. Et puis il y a continuité de l administration. Pourquoi Dikoumé ne peut-il pas reprendre les dossiers de son prédécesseur et continuer la où il s est arreté ? Vous raisonez comme s il y avait seulement certaines personnes pour travailler dans ce pays.
    L Etat finance l équipe nationale, soit. Mais ce n est pas pour cela qu’un bonhomme fut-il le protégé du ministre va faire le forcing alors qu il a été limogé. La nommination du coordonnateur est une prérogative de la FECAFOOT ou pas ?

    • Le 3 janvier à 10:17, par Bobill En réponse à : CHAN 2018 : déjà un scandale dans la tanière des Lions A’

      Awahli bodoum nah ? ABEMO c’est pourtant ce préférentiel de tribalisme, qui est mis sur la sellette ici par ce tiraillement, sans que personne ne veulent prendre le taureau par les cornes et tu verras que cela aboutira à ce que je dis. Je redis que les postes comme celui du managers des équipes nationales et du coordinateur général ne sont pas des postes que l´on bouscule n´importe comment : Si oui il faut aussi faire partir Alphonse Tchami, mais le Ministère des sports n’acceptera pas que l´on bouscule arbitrairement tout pour le plaisir de bousculer. Happi doit tout simplement poser les jalons d´une élection à la Fécafoot sans bousculer des postes secondaires, qui ne dérangent pas le processus électoral, mais d´une importance capitale pour le fonctionnement des équipes nationales. Que Luc Koa soit membre du RDPC, je m´en bats l’oeil, mais si l´on doit être victime de l’arbitraire, parce que l´on est membre du RDPC ; là c´est très grave et constitue une bombe sociale, que nous ne voulons pas. Si tu trouves que la vérité est une bayam sallam de Mokolo, alors réveilles-toi, car il y a deux Camerouns : le Cameroun des hommes intègres et le Cameroun des tribalistes népotistes. Ce n´est que de bonne guerre lorsque deux courants tribalistes népotistes s´affrontent. Tu verras que c’est le véritable noeud du problème.

    Répondre à ce message

  • Le 3 janvier à 04:22, par Jacovalou En réponse à : CHAN 2018 : déjà un scandale dans la tanière des Lions A’

    @Bobill
    Sérieusement mon frère, je t’ai connu plus perspicace que cela. Que tu viennes crier au scandale aujourd’hui sous le fallacieux prétexte que M. Dikoumé fraîchement nommé traîne la patte à Yaoundé et n’a aucune idée de son travail, c’est le comble de la mauvaise foi. Dans une République digne, après une nomination, l’on procède à une passation de service. Toutes choses ayant été prévues à cet effet, le sieur sortant ne va pas se présenter parce que sachant le coup qu’ils préparaient. Il y a un groupe de personnes dans ce pays qui pensent être au dessus des lois...Le CNC a suspendu certains journalistes du PAC, mais à cause de la consonnance de leurs noms, ces derniers ont tout simplement refusé d’obtempérer. Le même ministre est à l’origine de cette enième normalisation à cause de son refus d’exécuter une décision d’une juridiction pourtant républicaine. Sérieusement, vous me sortez de partout...C’est nauséux, nauséabond et je me dis que vous poussez beaucoup à prendre des armes.

    Répondre à ce message

  • Le 2 janvier à 18:18, par Bobill En réponse à : CHAN 2018 : déjà un scandale dans la tanière des Lions A’

    Il n´y a rien de honteux à cette action, car démettre quelqu´un et nommer un nouveau en période délicat est une chose inadmissible, quand le nouveau Coordinateur n’a même pas le temps de se préparer à sa nouvelle fonction. La honte qui découlera de cet actionnisme frappera tout le Cameroun et nous jettera encore l´opprobre dessus. Ce comité de normalisation fait dans l´actionnisme et si vous en doutez, je crois que Nicolas Dikoumé n’a encore aucune idée du travail, qui est le sien, s’il ne sait pas faire de la prévision des sites d’entraînement et reserver des hôtels pour le parcours éventuel des Lions. Si je comprends bien Dikoume traîne encore tout déboussolé à Yaoundé et de plus si je ne me trompe pas ; c´est le Ministère des sports, qui finance même cette campagne des Lions A et de grâce... J´ai comme l’impression que nous aimons faire du grabuge pour en faire et pas pour voir tous les tenants et aboutissants d´une situation bien confuse. Quand il y en découlera un scandal des suites de cette confusion crée par le comité de normalisation, vous serez les premiers à faire du bruit. Dikoumé qui traîne encore la patte à Yaoundé et qui veut être une semaine après l’arrivé des Lions au Maroc n´est pas scandal pour vous ?!?! Et pendant qu´il est encore à Yaoundé, les Lions doivent tourner les pouces et ne pas s´entraîner ? Apparemment on l´a nommer sans lui définir l’ampleur de son travail....

    • Le 2 janvier à 21:06, par jean mark En réponse à : CHAN 2018 : déjà un scandale dans la tanière des Lions A’

      C’est justement les gens comme vous qui pensez qu’il n ya que certaines personnes qui doivent demeurer et mourir à la tête de certaines institutions tout simplement parcequ’ils appartiennent à un parti politique dont le pays est à eux et ils ont le droit de bafouer tout autre autorité bref avant de nommer une personne on prend la peine de l’évaluer , l’examiner en suite le contacter si ce député avait toujours bien fait les choses alors pourquoi il a été limogé ??? C est d’ailleurs à cause de ces magouilles et du fait qu’il est obstiné à s’accrocher au pouvoir qui rend compliqué le travail de Mr Dikoume sinon il aurait dû travailler avec l’institution chargé de gérer le football camerounais en occurrence la fecafoot. Laissez s’il vous plait la normalisation travailler et après vous pourriez faire vos critiques.

    • Le 3 janvier à 01:20, par Bobill En réponse à : CHAN 2018 : déjà un scandale dans la tanière des Lions A’

      Mon cher @Jean Mark, je suis l’une des rares personne de ce site à tirer à bout portant sur tout ce qui pue le faux et le népotisme. L´on ne saurait faire deux poids et deux mesures différentes si l´on veut vivre dans la sérénité au Cameroun ; car ce genre de légasthénie ne provoque pas en moi l’utilisation des pistes latéralisées pour me rendre à ma banque de données : Je prends l’autoroute et constate que Monsieur Happi a plus viré tous les fonctionnaires de la Fécafoot betis et autres tribus pour laisser des postes clés bamilékés non normalisés. Et de plus sa résolution du problème de la Fécafoot à l´Ouest ne correspond à aucune réglementation légale dans un processus de droit. C´est quand on exclura le Cameroun de toutes compétitions internationales, que vous comprendrez de quoi je parle. Que fait encore Laurence Fotso à la Fécafoot pour ne que citer ce nom ? Combien de tournois notre pays a botté organisationnellement à la touche à cause d´une gestion approximative des ressources et du matériel humains ? je te cite la Coupe du 2002...Les postes comme celui du managers des équipes nationales et du coordinateur général ne sont pas des postes que l´on bouscule n´importe comment : Si oui il faut aussi faire partir Alphonse Tchami.

    • Le 3 janvier à 01:21, par Bobill En réponse à : CHAN 2018 : déjà un scandale dans la tanière des Lions A’

      Si Bidoung Nkappt, qui aime gagner les trophées a fait déplacer Luc Koa, c´est peut-être parce qu´il sentait que Nicolas Dikoumé, qui traine encore le pas à Yaoundé ne sera pas à la hauteur de sa tâche et je trouve cela légitime. Bruxelsgate, Marrakech´gate et plus nous fatiguent et je ne crois pas que vous aimez voire ce pays dans le limon.

    Répondre à ce message

  • Le 2 janvier à 18:27, par primox En réponse à : CHAN 2018 : déjà un scandale dans la tanière des Lions A’

    Que de ridicule pour in homme ! que d,humiliation ! Que de bassesse !
    voila l’une des choses qui poussent la fifa a toujours mettre l’oeil negativement sur le cameroun.
    Et un tel sale geste peut bien etre l’un des signes pouvant affectes la meforme de l’equipe au tournoir et le maroc voit bien cela

    Répondre à ce message

  • Le 2 janvier à 16:53, par Bamado En réponse à : CHAN 2018 : déjà un scandale dans la tanière des Lions A’

    Il y en a décidément dans ce pays qui ont vendu la honte au chien. Un député de la Nation qui agit de la sorte, c est tout simplement incroyable. En tout qu est ce qui peut encore nous surprendre au Cameroun ? Quand une décisiom est prise, meme si elle est impopulaire, on doit la respecter plutot que de se ridiculiser comme fait ce papa. Et puis ce clown de Ministre qui tire les ficeles dans l ombre est tout simplement pathétique. Après ils viendront nous donner des leçons sur le patriotisme ou le comportement républicain. Jespère qu ils seront prets à assumer les conséquences de leur desordre.

    Répondre à ce message

  • Le 2 janvier à 16:32, par Bercol En réponse à : CHAN 2018 : déjà un scandale dans la tanière des Lions A’

    Dites moi comment ces gens la ne doivent pas chanter les louanges de leur pere fondateur au point de s’identifier a lui comme etant leur CREATEUR.
    Comment ne devraient-ils pas insister a ce que Popol prenne un nieme mandat afin qu’ils continuent a cummuler les fonctions et bourrer leurs comptes bancaires !!!
    Comme s’il manquait une jeunesse competante dans ce pays ; Ah non elle est plutot destinee a faire dans la debrouillardise.

    Répondre à ce message

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches