Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

  • Accueil
  • Actualités
  • Champions League : la CAF dans de beaux draps avec le Wydad qui saisit le (...)

Champions League : la CAF dans de beaux draps avec le Wydad qui saisit le Tribunal Arbitral du Sport

Avec le360.ma

On entendra encore parler pendant très longtemps de tout ce qui tourne mal à la Confédération Africaine du Football. Le nouveau bureau, qui était censé être celui de la toute transparence par contraste avec celui du camerounais Issa Hayatou, semble être trempé dans les affaires peu claires depuis des mois. Après avoir décidé de faire rejouer la Champions League Africaine sur terrain neutre sur des raisons officielles à mille lieux de la réalité, l’une des partie, le Wydad, a décidé de saisir le Tribunal Arbitral du Sport pour faire appliquer les propres règlements de l’instance.

Le 13 juin 2019
commentaires

Le Wydad de Casablanca va faire appel suite à la décision du comité exécutif de la Confédération africaine de football de faire rejouer la finale retour de Ligue des Champions, en saisissant le Tribunal arbitral du sport (TAS), nous apprend une source fédérale.

La CAF a en effet annoncé, le 5 juin à Paris, que la rencontre Espérance-Wydad sera rejouée en dehors de la Tunisie suite aux “conditions de jeu et de sécurité qui n’étaient pas réunies lors du match retour de la finale de la Ligue de champions de la CAF, empêchant le match d’arriver à son terme”.

La Confédération africaine de football a pris cette décision en se basant sur l’article 7 du règlement de la Ligue des champions qui stipule que “le service d’ordre du pays hôte doit assurer la sécurité de tous les membres de l’équipe visiteuse ainsi que celle des arbitres, du commissaire et du coordinateur général appelés à diriger le match. Le service d’ordre doit empêcher toute invasion du terrain et toute attaque contre les joueurs et/ou officiels, dans et en dehors du stade”.

En se référant au même article, les Rouges réclament désormais une victoire sur tapis vert. En effet, le texte de loi mentionne que “si l’arbitre est obligé d’arrêter définitivement le match avant sa fin règlementaire à cause d’une invasion du terrain ou d’une agression contre l’équipe visiteuse, l’équipe hôte sera déclarée perdante et sera éliminée de la compétition, nonobstant les sanctions prévues par les règlements”.

C’est donc officiel, cette manche retour aura bien lieu, mais sur un autre terrain et en costume-cravate.


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches