Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

football jeune

Carl Enow Ngachu : « un mécanisme pour éviter la tricherie »

Camfoot

Le Directeur général de l’Académie nationale de football (Anafoot) apporte quelques précisions sur le processus de sélection de la toute première génération des jeunes footballeurs qui intégreront le centre d’ici septembre 2018. C’était au cours de la présentation de cette institution, ce vendredi 24 novembre 2017, au gouverneur de la région du Littoral à Douala.

Le 25 novembre 2017
commentaires

Est-ce que vous pouvez revenir sur le but de votre rencontre avec le gouverneur de la région du Littoral ?

Nous avons pensé que les gens ne pouvaient pas arriver à la région du Littoral, sans toutefois rencontrer le gouverneur qui est le représentant du président de la République. Nous devons aussi présenter l’Anafoot, non seulement à la population, mais aussi au gouverneur. C’est une tournée que nous avons entamée, il y a quelques jours, qui se poursuit ce jour dans le Littoral et on va clôturer avec la région du Centre. Il faut trouver des terrains d’entrainements pour ces jeunes et des locaux pour les responsables de pôle. Aussi nous voulons informer la population du Littoral que bientôt nous allons lancer les activités et il n’y aura que 50 joueurs qui seront retenus. Donc, la sélection sera rude et il faut que les enfants commencent déjà à travailler. Nous mettons une marque à Anafoot parce qu’au Cameroun on commence à avoir de belles infrastructures et avec ces structures il faut avoir de beaux spectacles. Nous avons estimé que d’ici 5 à 6 ans, les enfants formés à Anafoot auront maîtrisé les bases du football professionnel et que les supporters seront satisfaits quand ils iront au stade.

Quels sont les critères de sélection de ces jeunes ?

Nous avons un mécanisme de sélection que nous n’allons pas dévoiler pour l’instant de peur de faire certaines erreurs sur le terrain. Les chefs de pôle et leurs adjoints iront dans les zones reculées chercher la perle rare et il y aura une équipe d’expert qui descendra sur le terrain pour sélectionner les meilleurs. Nous allons attribuer les dossards aux joueurs et ceux qui seront retenus par les experts, leurs numéros seront communiqués à la base à Yaoundé qui se chargera de publier la liste officielle.

Est-ce que l’Anafoot sera ouverte à tous les jeunes, même les plus démunis ?

L’Anafoot est là pour tout le monde. Nous avons tout fait pour que tout le monde y trouve sa place et nous avons aussi trouvé un mécanisme pour éviter la tricherie.

Réalisé par L.M. 


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches