Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

  • Accueil
  • Actualités
  • CAN2019 : la mission d’inspection qui décidera du sort du Cameroun

CAN2019 : la mission d’inspection qui décidera du sort du Cameroun

Camfoot

Attendue depuis plusieurs mois, la première mission d’inspection de la CAF va finalement arriver au Cameroun le 11 janvier et débuter ses travaux un jour plus tard. Sa feuille de route prévoit l’évaluation de l’état d’avancement des travaux d’infrastructures qui permettront une organisation optimale de la plus grosse compétition africaine prévue au mois de Juin 2019.

Le 9 janvier 2018

Mais le Cameroun vit sous la hantise d’un retrait, après avoir investi des milliards d’argent public dans des projets follement surfacturés.

Ce sera au total une douzaine de jour que les inspecteurs passeront sur le sol camerounais, tous des consultants du cabinet d’audit allemand Roland Berger, choisi après le refus du partenaire initial, le cabinet Price Waterhouse Coopers l’année dernière. Roland Berger devra « développer et approuver les critères d’évaluation du projet, faire l’évaluation technique des infrastructures et logistiques essentiels du pays hôte, évaluer la capacité d’absorption macroéconomique du pays hôte, élaborer un rapport des observations et le présenter aux parties essentielles ».

Ahmad Ahmad a insisté pour ne rien laisser au hasard. Le cabinet devra, tel que spécifié sur sa feuille de route des auditeurs, « d’identifier les différences entre la situation actuelle des préparations et les exigences d’accueil et d’organisation de la CAF ». Et c’est là toute la latitude que se réserve le président de la CAF pour peut-être se venger le retrait d’une compétition de jeunes.

Ce lundi, le ministre Bidoung Mpkatt a présidé une réunion du Comité d’Organisation de la Coupe d’Afrique des Nations. Un chronogramme a été publié :

  • Les 12 et 13 Janvier 2018, inspection des installations de Yaoundé
  • Les 14 et 15 Janvier 2018, inspection des installations de Garoua
  • Les 16 et 17 janvier 2018, inspection des installations de Bafoussam
  • Les 18 et 19 Janvier 2018, inspection des installations de Douala
  • Les 20 et 21 Janvier 2018, inspection des installations de Limbé/Buéa
  • Les 23 janvier 2018, visite au Centre d’excellence de la CAF de Mbankomo

REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 11 janvier à 07:39, par Bamado En réponse à : CAN2019 : la mission d’inspection qui décidera du sort du Cameroun

    @Bamyaben et Camerondiazz

    Rassurez vous quand je parle des paresseux, il s’agit bien de cette bande d’incompétents et de corrompus qui nous gouverne et non le peuple camerounais qui d’ailleurs fait preuve de beaucoup de résilience

    Répondre à ce message

  • Le 10 janvier à 18:28, par bamyaben En réponse à : CAN2019 : la mission d’inspection qui décidera du sort du Cameroun

    @Bamado,
    j’espère que tu as lu le commentaire @Camerondiazz qui a su faire la différence entre la poignée de personnes corrompues qui dirigent le Cameroun depuis sa pseudo indépendance et le Peuple camerounais. Je suis très secoué et très atteint lorsqu’on fait les amalgames comme @small lion a l’habitude d’en faire entre le peuple camerounais et les tyrans qui ont la main basse sur ce peuple paisible, travailleur et hospitalier.

    Dire que les camerounais sont paresseux c’est insulter les efforts des millions d’hommes et de femmes qui se lèvent tôt le matin et rentrent tard le soir pour aller travailler toute la journée sous un soleil de plomb dans les champs, les usines, les bureaux, les marchés pour un maigre salaire ou une maigre récolte.

    Partout où tu iras sur terre et surtout en occident, les étudiants camerounais font partie des meilleurs et unanimement reconnus être bons voire très bons. En France, en Belgique, en Italie et en Allemagne par exemples la liste n’étant pas exhaustive, toutes disciplines confondues ils font partie du trio des pays étrangers ayant plus de diplômés dans les universités et les grandes écoles de ces quatre pays. Il y a plus de médecins camerounais en occident que dans toute l’étendue du territoire camerounais.

    • Le 10 janvier à 18:44, par bamyaben En réponse à : CAN2019 : la mission d’inspection qui décidera du sort du Cameroun

      Le Cameroun compte tenu des énormes richesses diversifiées de son sous-sol, de la force et de l’intelligence de ses enfants serait de nos jours un pays émergent et on ne parlerait pas de l’émergence en 2035, c’est dire le retard pris à cause de la gabegie.

      Comment comprendre que 46 ans après la réunification du Cameroun divisé par la guerre des blancs, on parle encore du problème anglophone aujourd’hui ?

      Tous les camerounais seraient des parfaits bilingues aujourd’hui et ce problème là ne se poserait plus ! Comment comprendre que les blancs qui sont à l’origine de la division du Cameroun à cause de leur guerre, la première guerre mondiale, se sont réconciliés entre eux, créés un grand espace économique, ils ont fait disparaître les frontières entre leurs pays et qu’on parle encore aujourd’hui de l’ambazonie au Cameroun.

      Le problème du Cameroun, c’est une poignée de gangsters au col blanc qui pillent et bradent les richesses de ce pays depuis toujours. Le problème du Cameroun ce sont ses piètres dirigeants.
      Le peuple camerounais est un peuple très digne peut-être le plus digne d’Afrique, c’est un peuple travailleur et très hospitalier, l’un des rares en Afrique à avoir pris le maquis pour demander son indépendance.

    • Le 11 janvier à 03:34, par camerondiazz En réponse à : CAN2019 : la mission d’inspection qui décidera du sort du Cameroun

      Oui qui brade les richesses comme tu le dis !
      Peut-être un peu trop hospitalier à mon goût, parfois la gentillesse ne paie pas toujours regarde où nous on sommes au Cameroun.
      Je n’incite pas à la haine , loin de la même mais tant qu’une tête ne tombera pas difficile que les choses changent dans ce degré de corruption !!

    Répondre à ce message

  • Le 9 janvier à 20:35, par Bobill En réponse à : CAN2019 : la mission d’inspection qui décidera du sort du Cameroun

    Il ne faut pas raconter des sottises aux Camerounais avec des titres pompeux comme : « CAN2019 : la mission d’inspection qui décidera du sort du Cameroun ». Sur le plan juridique, si la CAF veut se ruiner, qu´elle retire la CAN 2019 au Cameroun, car elle financera au moins la construction des deux stades surévalués d’Olembé et de Japoma. C´est vous journaleux, qui faites de ce bout de merde d´Ahmad une importance grandiose, alors que tout le bruit qu´il fait, ruinera la CAF en cas de retrait illicite de l’organisation de la CAN 2019, si le Cameroun porte plainte dans un tribunal international.

    1) On ne change pas les données d´une compétition internationale et son cahier de charge en pleine phase de réalisation : même la FIFA ne le fait.

    2) Si ce lapsus de changement des données d´une compétition est commis, l’auteur de ce changement ne peut que s’arranger avec la victime du changement à l´amiable, si elle veut s’éviter de lourdes sanctions juridiques, pouvant même aller au financement complet des deux stades supplémentaire, dont le Cameroun a actuellement besoin.

    3) La branche juridique de la CAF ne laissera pas Ahmad courir le risque de vider les caisse de la CAF par ineptie.

    De grâce. Renseignez vous sur le plan juridique avant de nous proposer du n´importe quoi.

    • Le 10 janvier à 19:00, par bamyaben En réponse à : CAN2019 : la mission d’inspection qui décidera du sort du Cameroun

      Je suis tout à fait d’accord avec toi ! « On ne change pas les données d´une compétition internationale et son cahier de charge en pleine phase de réalisation : même la FIFA ou le CIO ne le font pas et ne peuvent pas oser le faire ». Il n’y a qu’en Afrique qu’on assiste et on vie de telles inepties. Il y a le Droit international et les juridictions internationales ; La CAF a tout à perdre en retirant l’organisation de la CAN 2019 au Cameroun qui au regard de ses infrastructures existantes et celles en cours de constructions a largement les capacités d’organiser une CAN.

    Répondre à ce message

  • Le 10 janvier à 10:52, par camerondiazz En réponse à : CAN2019 : la mission d’inspection qui décidera du sort du Cameroun

    @Bamado, je ne pense pas que le Cameroun soit un pays de paresseux loin de là mais tout simplement un pays dirigé par des corrompus !
    Qui dit corrompu dit argent facile , qui dit argent facile , dit dit flemmardise quand les choses deviennent plus compliquées.
    D’ou les retards de la restitution des stades, comme tu le dis si bien Ahmad ne s’en prend pas à ce pays il fait juste son boulot.

    Ne jamais mettre tout un peuple dans le même sac !

    Continue comme ça Ahmad montre-leur que tout le monde n’a pas ce degré de corruption ! Chien qu’ils font ils n’aiment pas leur pays, encore plus ce président qui ne fait que baver comme un vieillard sur le siège, avec ces aller-retour en Suisse dès qu’il a un petit bobo quelque part.
    Alors qu’il en a largement les moyens de construire de grands hôpitaux au Cameroun, qu’il aille au diable !
    Nous devons l’aimer parce que lui au moins ne fait pas de guerre ??? Certains Camerounais sont vraiment des abrutis finis par contre.

    Répondre à ce message

  • Le 10 janvier à 07:45, par Bamado En réponse à : CAN2019 : la mission d’inspection qui décidera du sort du Cameroun

    « Et c’est là toute la latitude que se réserve le président de la CAF pour peut-être se venger le retrait d’une compétition de jeunes. »

    Monsieur le journaliste vous me faites vraiment pitié. Vous pensez que le conseil exécutif de la CAF fonctionne comme le Cameroun où le prince se comporte comme Dieu le père. Arrêtez de voir la vengeance partout. On vous a attribué une CAN depuis 4 ans et paresseux comme vous êtes vous n’avez rien foutu. Il a fallu que Ahmad lève un peu le ton pour voir Biya et ses créatures courir dans tous les sens. Il est peut-être trop tard et si on retire cette compétition au Cameroun, il faudra qu’on s’en prenne à nous mêmes et à personne d’autre.

    @Bobill
    Je ne suis pas sûr que le Cameroun gagne quoi que ce soit devant les tribunaux. Quelle confédération a d’ailleurs déjà payé quoi que ce soit à quel pays parce qu’elle lui aurait retiré l’organisation d’une compétition ?
    De plus quand on a malencontreusement changé le cahier de charges pendant la compétition, c’est là où le Cameroun aurait dû contesté comme l’a fait Abdouraman à juste titre. Mais la FECAFOOT de Tombi et le gouvernement avec ton tapé la poitrine pour dire qu’on peut. Alors il faut mettre le paquet et cesser de pleurnicher

    Répondre à ce message

  • Le 10 janvier à 02:21, par camerondiazz En réponse à : CAN2019 : la mission d’inspection qui décidera du sort du Cameroun

    S’il vous plaît monsieur Ahmad mon peuple va très mal retirer nous cette foutue Can je vous en supplie !
    C’est sale dirigeant de merde attendre la langue pendue pour se délecter de la recette, pour leurs biens personnels.

    Retirer nous cette can s’il vous plaît !

    Répondre à ce message

  • Le 9 janvier à 22:21, par small lion En réponse à : CAN2019 : la mission d’inspection qui décidera du sort du Cameroun

    @Patrick

    Hahahaha

    Répondre à ce message

  • Le 9 janvier à 22:16, par Patrick En réponse à : CAN2019 : la mission d’inspection qui décidera du sort du Cameroun

    Quand ils montreront Bafoussam à la télé, la honte va tuer les Ambazoniens mais ne tueront pas la République RDPC et leurs membres macaques. Je peux voir pourquoi Ambazonia veut la séparation maintenant.

    Répondre à ce message

  • Le 9 janvier à 22:05, par small lion En réponse à : CAN2019 : la mission d’inspection qui décidera du sort du Cameroun

    En tant que gueulards numero 1 de lafrik et leader de la sous region devant le tchad et la Centrafrique jose esperer que des gros plans seront effectues par toutes les teles etrangeres sur les villes hotes de cette competition.

    Répondre à ce message

  • Le 9 janvier à 19:53, par Kemet En réponse à : CAN2019 : la mission d’inspection qui décidera du sort du Cameroun

    Je reste optimiste, on ne perdra pas cette CAN. Nous avons présentement 3 stades aux normes de la FIFA (Limbe, Bafoussam et Ahmadou Ahidjo). Japoma avance et les travaux pour le stade d’Olembe ont également débuté. Il reste à construire quelques hôtels dans les villes hôtes et refaire quelques tronçons routiers et terminer l’autoroute Douala-Yaounde. Il est impensable de perdre cette CAN après avoir injecté une telle somme d’argent dans les infrastructures.

    Répondre à ce message

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches