Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

  • Accueil
  • Actualités
  • CAN2019 : L’association « Coeur d’Afrique » de Roger Milla gagne un gros (...)

CAN2019 : L’association « Coeur d’Afrique » de Roger Milla gagne un gros contrat

Avec Le360.ma

Roger Milla est connu comme ancien très grand footballeur. Mais à côté de ce personnage se cache un autre, militant, engagé, qui découle de son envie de venir en aide aux enfants de la rue. En 2015, il lance une usine de fabrication de pavés écologiques dans le cadre du recyclage des déchets en plastique, des matériaux qu’on retrouve en plein air partout dans les villes et villages du Cameroun.

Le 24 avril 2018
commentaires

« Cœur d’Afrique » a été sollicitée par le groupe Piccini, dans le cadre des travaux dont il a la charge, pour l’aménagement des parkings. Cette association fabrique des pavés écologiques en recyclant du plastique.

Connu pour son engagement dans la protection de l’environnement et de la nature, Roger Milla va apporter sa pierre aux travaux de construction du stade d’Olembé à Yaoundé, dans le cadre de la préparation de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2019 que doit accueillir le Cameroun. Et ce, à travers à travers son association, Cœur d’Afrique pour la protection de l’environnement et la promotion du développement durable (CARMEDD).

Celle-ci a en effet été sollicitée par le Groupe Piccini, entreprise en charge des travaux de construction du stade d’Olembé, l’une des infrastructures phares de la CAN 2019, pour le pavage des parkings.

Depuis quelques années, l’association CARMEDD s’illustre dans la production de pavés écologiques à base de déchets en plastique récupérés. Une usine de production a même été lancée par l’association de l’ancien international camerounais, aujourd’hui ambassadeur itinérant dans son pays.

« Le groupe italien a consulté quelques échantillons de nos pavés écologiques qui ont été envoyés en Italie pour des tests en laboratoire. Ceux-ci se sont avérés concluants », informe Pancrace Fegue, secrétaire exécutif du CARMEDD dans le magazine Cameroon Business Today cette semaine. Ce qui devrait permettre de booster substantiellement les activités de l’association. Celle-ci a du reste installé une machine sur le site de sa carrière à Olembé pour faire fondre les déchets plastiques constituant sa matière première.

La capacité de production de l’usine de Roger Milla s’élève à 1500 pavés écologiques par jour. Ces pavés, selon des experts, présentent l’avantage d’être moins coûteux que les pavés classiques, avec une durée de vie d’environ 50 ans, tout en contribuant au respect et à la protection de l’environnement.

Au Cameroun, les déchets issus de l’utilisation du plastique sont estimés à environ 600.000 tonnes, soit environ 10% des déchets municipaux produits annuellement.

L’association Cœur d’Afrique de Roger Milla a notamment pour but de favoriser l’insertion d’anciens sportifs, d’anciennes personnalités et célébrités dans la vie de la cité. Elle veut aussi sensibiliser les jeunes et les adultes à la pratique du sport et d’activités culturelles, venir en aide aux personnes démunies et œuvrer à la préservation de l’environnement.


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 25 avril à 18:34, par Andre En réponse à : CAN2019 : L’association « Coeur d’Afrique » de Roger Milla gagne un gros contrat

    Pour l’es personne qui connaisse fustel .... une école française au Cameroun quand j y était il son venue nous en parler mais il se trouve qu’en le processus pour un pavé n’exécute 25 bouteille en plus il se détériore après environ 2 ans

    Répondre à ce message

  • Le 24 avril à 21:01, par bamyaben En réponse à : CAN2019 : L’association « Coeur d’Afrique » de Roger Milla gagne un gros contrat

    Milla s’est toujours essayé dans les affaires, je me rappelle encore de son entreprise de nettoyage qui ne fut qu’un feu de paille, espérons que cette fois sera la bonne pour notre Milla national. J’espère qu’après le stade d’Olembé, une commune aura le courage de lui confier un marché pour équiper toutes ses routes et ses places publiques avec ses pavés.

    Les pavés en plastique qui durent 50 ans, c’est bien beau surtout pour la protection de l’environnement mais rien n’est mieux que la pierre naturelle qui est éternelle et les carrières il y en a partout au Cameroun où il ne devrait plus avoir la poussière et la boue partout si nos dirigeants aimaient notre pays et travaillaient pour son développement et pour l’intérêt du peuple camerounais. Les pavés et le sable à défaut du goudron sont une vraie et bonne solution pour lutter contre la poussière et la boue qui non seulement salissent les personnes et l’environnement citadin ou villageois mais qui pire encore sont des vecteurs des maladies respiratoires et cardiaques.

    Répondre à ce message

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches