Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

CAN 2022 : la CAF affiche ses inquiétudes

Outre les lenteurs observées au stade d’Olembé, le secrétaire général de la CAF a, dans une correspondance adressée au ministre des Sports camerounais le 17 novembre dernier, dressé une longue liste des manquements observés dans le cadre de l’organisation de la CAN 2021.

Le 24 novembre 2021
commentaires

A moins de 50 jours du début de la Coupe d’Afrique des Nations TotalEnergies 2021, le secrétaire général de la CAF porte à la connaissance du ministre camerounais des Sports, de « sérieuses inquiétudes concernant l’organisation du tournoi ». Le premier point d’inquiétude concerne le stade d’Olembé. L’infrastructure retenue pour accueillir le match d’ouverture et la finale du tournoi doit être livrée le 30 novembre prochain, délai de rigueur. Faute de quoi, la cérémonie d’ouverture du tournoi sera délocaliser.

L’autre élément d’inquiétude concerne les pelouses. Selon la CAF, le programme de maintenance des pelouses reste inconsistant à ce jour. « Le site de Bangou est impraticable, même pour des entrainements et les travaux sont inachevés », indique Veron Mosengo-Omba qui annonçait à cet effet l’arrivée d’une équipe de maintenance professionnelle sur le site, pour effectuer les travaux nécessaires. Le dirigeant congolais note aussi qu’en matière d’audit des stades, « aucune des recommandations émises par l’équipe d’experts de la CAF lors de sa tournée du 3 au 15 octobre 2021 pour des travaux d’aménagement n’a été prise en compte selon nos informations ».

Le personnel nécessaire et qualifié pour la gestion des stades doit être mobilisé à partir du 29 novembre et justifier d’une présence permanente et quotidienne sur les différents sites. Or, « nous n’avons à ce jour reçu des Commissions locales, aucun organigramme nous permettant de vérifier que la gestion du stade sera assurée par un personnel suffisant et suffisamment qualifié/formé », a écrit le Secrétaire général de la CAF le 17 novembre dernier.

Protocole Covid

En ce qui concerne le protocole Covid, jusqu’à la date de signature de la correspondance sus évoquée, l’instance africaine restait « dans l’attente d’un courrier des autorités sanitaires du pays nous indiquant les conditions posées par l’Etat camerounais à l’accueil de spectateurs au stade dans le cadre de la lutte contre la pandémie Covid-19 (nombre maximum de spectateurs, conditions d’entrées, règles sanitaires à respecter à l’intérieur du stade etc.). Sans cette base, la CAF ne peut préciser son propre dispositif, qui devra encore être validé par sa commission médicale et les équipes opérationnelles avant le début de la vente des billets prévue à partir du 1er décembre ». Le Comité local d’organisation a été appelé à faire tout son possible pour que les conditions sanitaires posées en raison de la pandémie Covid-19 par l’Etat camerounais à l’accueil des spectateurs des matches de la CAN 2021 soient fixées et communiquées dans les meilleurs délais dans un courrier officiel.

La CAF a également interpelé le ministre camerounais des Sports sur des questions liées au recrutement des bénévoles, à l’utilisation inappropriée du Logo Officiel du Tournoi, de la Mascotte officielle et du Nom Officiel du Tournoi (impression de faible qualité, association graphique, non-respect de la charte graphique... etc.), et l’absence d’informations relatives aux procédures douanières notamment en vue de faciliter l’entrée des marchandises et équipements au Cameroun. Plusieurs actions sont recommandées à cet effet aux autorités locales afin non seulement de palier tous les manquements observés, mais surtout, de lever toutes les inquiétudes qui persistent.


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 24 novembre à 16:02, par Footfootfoot En réponse à : CAN 202 : la CAF affiche ses inquiétudes

    Ils aiment seulement marcher avec leur vestes caffard et l’attitude du « vous savez qui je suis ? ». Tous que Ngoh Ngoh sait faire c’est vendre tout le pays, pendant que Momo passe son temps a gueller tout le monde et Atanga Ndi tout ce qui lui interesse c’est de manacer les gens avec la prison. Continuer comme ca moi meme je risque rejoindre les ambazizis avec les armes a mains.

    Répondre à ce message

  • Le 24 novembre à 19:11, par Megguy En réponse à : CAN 202 : la CAF affiche ses inquiétudes

    Le Cameroun a pourtant d’énormes potentialités, des compétences avérées, mais un régime flemmard et cleptomane a tout foutu en l’air. Une bande de rapaces incapables ! Et tout ça met en mal l’image de notre cher et beau pays ! Le tout sans aucune sanction parce que le lion ronfle.

    Répondre à ce message

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches