Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

CAN 2019 : le stade d’Olembé à 31% de réalisation

Camfoot

Le taux d’avancement des travaux de l’infrastructure qui va abriter en son sein le stade Paul Biya a été communiqué à la presse par le directeur général de Gruppo Piccini, l’entreprise italienne en charge du projet.

Le 27 février 2018
commentaires

Les travaux de construction du futur Complexe sportif d’Olembé avancent à la même vitesse que ceux du Complexe de Japoma (déjà à 30% de taux d’exécution). L’infrastructure qui va abriter en son sein le stade Paul Biya, consigné dans le cahier de charges de l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football 2019 a atteint à ce jour, les 31% de taux de réalisation. Soit une avance de 13% par rapport aux prévisions. « Officiellement, les travaux sont à 31% pour tout le chantier, mais il y a des secteurs d’activités où nous sommes à 75%  », a assuré à la presse, le directeur du groupe Piccini, l’entreprise italienne en charge de ce projet. Et de promettre : « le stade doit en principe être livré le 28 décembre 2018, mais compte tenu du fait que le pourcentage des travaux est en avance de 13%, il sera livré un peu plus tôt  ».

Une nouvelle vague de matériaux préfabriqués sont arrivés au chantier il y a quelques jours. Il s’agit de 593 TEU conteneurs représentant 900 tonnes de matériaux « qui donnent actuellement un coup d’accélérateur sur les travaux. Le matériel reçu comprend 946 pièces d’éléments préfabriqués et servent les zones nord et sud du stade », explique Sam Thamin. Pendant que le gazon lui, attend d’être posé. « Pour le gazon dit-il encore, il y a une pépinière d’une superficie d’un stade et demi conforme aux normes édictées par la Confédération africaine de football et la Fédération internationale de football association. Compte tenu que nous utilisons cet espace pour le stockage de certains matériaux, il n’est pas loisible de planter le gazon maintenant, au risque de l’abîmer ».


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 28 février à 16:57, par Rasta En réponse à : CAN 2019 : le stade d’Olembé à 31% de réalisation

    Ce mec de Piccini est un bon communicateur. Son discours suscite de l’espoir. Un communicateur, ça doit vendre le positif. Le mec, personne ne peut jurer que ce qu’il dit est la vérité (le contraire ne pouvant non plus être prouvé), mais au moins quand on l’entend parler, il y a de l’espoir. Ça ne sert à rien d’avoir l’attitude de Bidoung, qui récemment a fait planer dans nos esprits la menace de retrait de la can par la caf, alors qu’il sait pertinemment que c’est pas possible. Bidoung sait que même la veuille du 1er match, tous les chantiers seront livrés. Il faut que Bidoung apprenne à communiquer, ou mieux encore, qu’on désigne dans le cocan, quelqu’un qui pourra assumer ce rôle avec compétence. Le ministre Bidoung n’est pas obligé d’être celui qui prendra toujours la parole.

    Répondre à ce message

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches