Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

  • Accueil
  • Actualités
  • CAN 2019 : la finale mettra aux prises deux sélections avec des coachs (...)

CAN 2019 : la finale mettra aux prises deux sélections avec des coachs locaux

Avec AfricaTopSports et Wikipedia

On peut être local, et compétent. C’est la leçon que l’on peut tirer de l’affiche de la finale de la Coupe d’Afrique des Nations 2019 qui va se dérouler au Caire en Egypte ce vendredi. Et selon le magazine Jeune Afrique, ce sont aussi deux des sélectionneurs les moins bien rémunérés. Aliou Cissé, ancien capitaines des Lions de la Téranga, est celui qui a conduit le Sénégal en finale de la CAN 2002 contre les Lions Indomptables du Cameroun. Djamel Belmadi a aussi été capitaine de l’Algérie lors de la CAN 2004 en Tunisie. L’un des deux offrira à son pays le trophée de la CAN 2019.

Le 15 juillet 2019

La dernière fois que deux locaux se faisaient face lors d’un dernier match fut lors de la CAN 1998. Le Sud-Africain Jomo Sono et l’Egyptien El-Gohary étaient derrière les bancs de leur sélection respective. La CAN 2019 réédite cet exploit.

Depuis 2015, Aliou Cissé préside aux destinées de la sélection du Sénégal. Il affiche jusqu’ici une fiche de 22 victoires, 9 matchs nul et 6 défaites. Et pourtant, ce n’est que par manque de moyen que son pays s’est résolu à lui octroyer le poste. Il avait pourtant déjà servi comme intérimaire en 2012 avant que l’on ne confie le poste à un sélectionneur européen.

Arrivé en mars 2015, Aliou Cissé a fait progresser l’équipe sénégalaise. Le classement FIFA en est la parfaite illustration. 5e africain et 36e mondial en avril 2015, le Sénégal est la première nation sur le continent et la 22e dans le monde plus de 4 ans après. Le clou, c’est la qualification pour la finale de la CAN 2019, 17 ans après la première. Un véritable travail abattu par Aliou Cissé à la tête des Lions.

Moins d’un an après son intronisation à la tête des Fennecs, Djamel Belmadi convainc le monde sportif par ses efforts consentis. Enfin l’Algérie assume son statut de grande nation de football. Elle dispute la finale de la CAN 2019 face au Sénégal. Il faut dire que malgré son jeune âge, Belmadi traîne une réputation d’entraîneur qui gagne des trophées. En 2010, il est nommé entraîneur de Al-Duhail, club avec lequel il sera champion du Qatar par deux fois. En 2013, il entraîne pendant une année l’Équipe du Qatar B avec qui il gagne le Championnat d’Asie de l’Ouest, par la suite il entraîne l’équipe du Qatar il gagne aussi la Coupe du Golfe des nations. Par la suite, Djamel Belmadi, revient à Al-Duhail, en remportant de nombreux trophées comme le Championnat du Qatar par deux fois (2017, 2018), la Coupe du Qatar, deux fois (2016, 2018), et une fois la Coupe Crown Prince en 2018. Ce sera le premier entraîneur de l’histoire au Qatar à réaliser le triplé. C’est donc un sélectionneur qui sait quoi faire pour parvenir à ses fins et il dispose d’un bon groupe de joueurs.

Quoiqu’il en soit, le vainqueur de la CAN 2019 sera un sélectionneur local. Une consécration pour les formateurs africains à la base.


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 16 juillet à 02:12, par Birago En réponse à : CAN 2019 : la finale mettra aux prises deux sélections avec des coachs locaux

    @Kemet, d’accord avec vous et c’est exactement pour cela que j’ai écrit : « ...l’Égypte et le Nigeria étaient tombés au piège de sous-estimer le désir et la détermination patriotique de leurs adversaires ; défaut qui risque aussi de faire trébucher l’Algérie à cette finale car le Sénégal est farouchement affamé d’un trophée CAN (enfin !). »

    Répondre à ce message

  • Le 16 juillet à 00:55, par Kemet En réponse à : CAN 2019 : la finale mettra aux prises deux sélections avec des coachs locaux

    @Birago l’Égypte n’a pas perdu bêtement elle a tout simplement trop sous estimé son adversaire du jour qui était l’Afrique du Sud. L’Égypte avait le torse bombé (7 fois champion d’Afrique) et était également convaincu qu’elle ne pouvait pas perdre en jouant à domicile. Voilà ce qui arrive lorsqu’on est trop sûr de sois même.

    Répondre à ce message

  • Le 15 juillet à 20:42, par Birago En réponse à : CAN 2019 : la finale mettra aux prises deux sélections avec des coachs locaux

    Mon opinion personnelle est que les Fennecs de l’Algérie sont ou paraissent COLLECTIVEMENT meilleurs que les Lions de la Téranga du Sénégal qui, en revanche, sont PHYSIQUEMENT meilleurs. Individuellement, les Lions tels que Mane, Koulibay, Diagne, Saivet, Gomis, etc. n’ont rien à envier aux Fennecs étoiles comme Mahrez, Feghouli, Benacer, Mandi, Sliman (qui est autant décevant à cette CAN qu’est Niang du Sénégal), etc. Il s’agira que les Lions sachent interrompre le collectivisme des Fennecs, ou qu’ils jouent PATRIOTIQUEMENT INSPIRÉS à la Bafana-Bafana (vs les Pharaons) ou Bareas Malgache (vs Super Eagles). En effet, pour ces 2 cas-là, l’Égypte et le Nigeria étaient tombés au piège de sous-estimer le désir et la détermination patriotique de leurs adversaires ; défaut qui risque aussi de faire trébucher l’Algérie à cette finale car le Sénégal est farouchement affamé d’un trophée CAN (enfin !). Avec le monde entier les proclamant d’avance champions méritants, il ne serait pas étonnant que la pression fasse craquer les Fennecs si les Lions marquent en premier ou leur résistent assidument. Le Cameroun n’avait-il pas effondré l’Égypte pré-favorite à la dernière CAN-Gabon-2017 ? Qui vivra verra !

    PS : Quant à moi, plus que l’Algérie, c’est l’Égypte qui avait la meilleure équipe de cette CAN ; dommage que, par manque de bien comprendre et assumer l’enjeu, elle s’est faite bêtement éliminer.

    Répondre à ce message

  • Le 15 juillet à 20:22, par jean mark En réponse à : CAN 2019 : la finale mettra aux prises deux sélections avec des coachs locaux

    Eux au moins ont su le garder malgré ces piètres performances des années anterieur notamment avec l’élimination prématurée à la can2017 sauf que vous (camfoot) partisans des mécontents vous participer à éternir l’image du football et les footballeurs Camerounais Broos vous l’avez traiter d’entraîneur médiocre sans aucune connaissance mauvaise palmarès amené par Roger Milla que vous insulté tout le temps Seedorf Samuel Eto’o, Finke pareil, Rogo le combo même le coach des lions cadets avant la can vous l’avez traiter de combo man vous avez dites qu’ il avait fait des magouilles dans son recrutement enfaite c’est désolant de vous lire vraiment

    Répondre à ce message

  • Le 15 juillet à 18:46, par jesuis En réponse à : CAN 2019 : la finale mettra aux prises deux sélections avec des coachs locaux

    Zinédine Yazid Zidane, Patrick Vieira, Jean Amadou Tigana etc.. Pour ne citer que ceux-là sont des coaches locaux ou des coaches français ?
    Voulons nous un Coach local ou un coach performant, faite donc un choix et assumez ?
    On a vue les gens vilipender Rigobert SONG ici après le CHAN 2018.
    Regardez un peu le banc de touche des ces coaches soient disant locaux qui sont leurs collaborateurs ?

    Répondre à ce message

  • Le 15 juillet à 18:28, par jesuis En réponse à : CAN 2019 : la finale mettra aux prises deux sélections avec des coachs locaux

    Salut à tous.
    Dites-moi s’il vous plait à quand remonte la dernière victoire des lions indomptables sur les supers eagles sur un match de 90 minute ?
    Depuis le 07/01/1989 au stade Amadou Ahidjo où le Cameroun sur un but de François Omam-Biyik à la 31 min jusqu’à la dernière rencontre, le Cameroun a encore battu le Nigeria quand en 90 min ?malgré le fait qu’il y a eu plusieurs génération et sans le coach actuel.
    Soyons honnête.
    Chez les dames ? N’en parlons même pas.
    Chez les jeunes ?
    En coupe des clubs Africaines ?
    Coach locaux ? L’éternel débat. Tout le monde veux être coach de l’équipe national sans faire de preuve en club.
    Championnat d’Afrique des nations de football 2018
    Cameroun 1pts 3 match joué éliminé au 1er tour coach Rigobert SONG
    Depuis la création de la Coupe d’Afrique des nations U-23 (Nombre d’équipes : 8), le Cameroun ne s’est jamais qualifié conséquence pas de Jeux olympique depuis sa création en 2011. Espérons que cette fois soit la bonne.

    Répondre à ce message

  • Le 15 juillet à 17:36, par Afiri kara En réponse à : CAN 2019 : la finale mettra aux prises deux sélections avec des coachs locaux

    Vous faites de la désinformation Camfoot : Aliou Cissé et Djamel Belmadi son né le 24 et 25 mars 1976 à champigny sur Marne en région parisienne. Les deux hommes ont grandi dans le même quartier et ont joué au PSG.
    Ils sont binationaux mais nés en France.

    Répondre à ce message

  • Le 15 juillet à 16:39, par pascalo En réponse à : CAN 2019 : la finale mettra aux prises deux sélections avec des coachs locaux

    Aliou Cissé a aussi qualifié le Sénégal pour la CDM 2018 et il faut dire que l’Algérie comme le Cameroun a connu trois entraîneur la en un an avant l’arrivée de Belmadi. Peu importe le vainqueur de cette CAN c’est déjà une fierté de retrouver des anciens joueurs à la tête de leurs sélections nationales. J’espère que le coach ivoirien sera maintenu car il a fait un excellent travail aussi.

    Répondre à ce message

  • Le 15 juillet à 16:16, par Patriote En réponse à : CAN 2019 : la finale mettra aux prises deux sélections avec des coachs locaux

    Commencez par enlever seedorf et placer un Camerounais à sa place

    Répondre à ce message

  • Le 15 juillet à 15:45, par Brown Killa En réponse à : CAN 2019 : la finale mettra aux prises deux sélections avec des coachs locaux

    C’est tres bien des coach locaux c’est même primordiale selon moi donc je suis fier du Senegal car ils ont compris cela depuis malgré les échecs leur coach demeure et ca paie.

    Maintenant j’espere que le jour ou on en aura un a nouveau vous journalistes n’allez pas le lyncher sur la place publique comme souvent et balancer des fausses infos pour le discréditer comme à votre habitude ( ahh il est influencé par tel, le coach a demandé a tel joueur de payer tel somme pour etre selectionner, le coach reçoit un salaire trop élevé etc etc....) tout ca toujours sans preuves.
    Vous discretidez vos freres des qu’ils sont en postes et maintenant vous faites ceux qui ne souhaitent que cela.

    Et il n’ya pas que vous qui jouez cette jeu de dévalorisation de nos compatriotes. Toute notre société est comme ça malheureusement. Tant que nous n’allons pas évoluer et vouloir le bien de nos freres, nous battre ensemble pour que les choix evoluent...nous seront toujours la queue dans ce monde.

    cordialement

    Répondre à ce message

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches