Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Interview

CAN 2019 : Ce qu’envisage la communauté urbaine de Bafoussam

Indiquant que les communautés urbaines n’ont pas été très impliquées dans l’organisation de la Can 2019, le délégué du gouvernement auprès de la communauté urbaine de Bafoussam, renseigne a néanmoins prévu quelque chose en prélude à cet événement sportif.

Le 22 octobre 2017
commentaires

« Toutes les villes devant abriter une poule de la CAN 2019, ce n’est pas la Communauté Urbaine qui pilote les travaux préparatoires. Vous savez mieux que moi qu’en prélude à ce grand rendez-vous sportif, il a été créé en amont un comité national d’organisation présidé par le Premier Ministre Chef du Gouvernement et au niveau des villes retenues, il a été mis sur pied un comité de site présidé par monsieur le Gouverneur et non par le Délégué du Gouvernement. Toutefois et pour le cas précis de la ville de Bafoussam, la Communauté Urbaine ne regarde pas en spectateur médusé ce qui se fait dans le cadre des préparatifs de cet évènement historique qui va générer pour notre cité des bénéfices incalculables, nous sommes très attentifs et prêts à apporter notre contribution chaque fois que nous sommes sollicité. Nous avons par exemple engagé depuis plusieurs mois des campagnes d’information et d’éducation auprès de toutes les populations et davantage en direction des restaurateurs, des hôteliers, des transporteurs de tous bords, dans le sens de provoquer une sorte de refondation de leurs mentalités et leurs comportement, en sorte qu’à Bafoussam, aussi bien avant, pendant qu’après la CAN 2019, la politesse, la courtoisie, le respect de l’autre et de la chose publique, le patriotisme, la participation libre et dévouée aux initiatives d’intérêt communautaires, que toutes ces valeurs là soient la chose la mieux partagée par tout le monde. Nous voulons que les foules nombreuses de touristes, de supporters, d’encadreurs, d’officiels et même de joueurs qui vont déferler dans notre ville se sentent si bien accueillis et encadrés qu’elles aient envie de s’installer définitivement à Bafoussam, ville arc-en-ciel, royaume de paix et de prospérité  ».

Recueillis par GT


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 23 octobre à 06:55, par Pierre En réponse à : CAN 2019 : Ce qu’envisage la communauté urbaine de Bafoussam

    Ce délégué de la commune urbaine de Bafoussam qui bat le record de la médiocrité attendait être vraiment impliqué !. Bafoussam qui est l’une des villes les mieux tracée du pays est sûrement la ville où il fait le moins bon de vivre à cause de la saleté et surtout l’impossibilité de se déplacer car toutes les voies sont obstruées. L’état de l’unique axe de la ville laisse à désirer.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches