Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

  • Accueil
  • Actualités
  • Bras de fer FIFA - CAF : Samuel Eto’o soutient Ahmad Ahmad et tance Gianni (...)

Bras de fer FIFA - CAF : Samuel Eto’o soutient Ahmad Ahmad et tance Gianni Infantino

Avec RFI

Alain Foka qui anime l’émission « Le Débat Africain » sur RFI a réuni autour de lui plusieurs animateurs sportifs et quelques anciens joueurs dont Samuel Eto’o pour débattre du torchon qui brûle entre la CAF et l’instance mondiale du ballon rond depuis que Gianni Infantino, le président de la FIFA, a rendu public ses recommandations pour réformer le gouvernement du football africain.

Le 12 février 2020
commentaires

Si le constat est évident que le football africain est extrêmement mal gouverné, Samuel Eto’o accuse la FIFA de vouloir infantiliser l’Afrique en lui imposant ses points de vue.

Samuel Eto’o affirme que « Gianni connait ma position depuis le premier incident à Rabat. Il y a un partenariat gagnant-gagnant entre la CAF et la FIFA. Mais la CAf reste la Confédération Africaine de Football. Et je suis assez proche de Gianni, je suis assez proche de Ahmad Ahmad et je pense que Gianni aurait dû faire autrement. Il a manqué de tact d’autant plus qu’il a les portes de la CAF grandement ouvertes. On aurait pu débattre sur la question. Mais une fois de plus ce sont les africains qui doivent le faire... On marche ensemble depuis un certain moment.... Aujourd’hui on a estimé qu’il fallait gérer autrement et aller vite, mais ça ne donne pas le droit aux autres de vouloir nous imposer les choses. Ce qu’on veut nous imposer, est-ce que c’est ce dont nous avons besoin ? »

« J’ai été très très dur avec Gianni... Je ne serais pas ce nègre de maison qui, parce qu’il voyage partout avec lui, accepte tout ce qu’il dit. »

« Est-ce que l’intérêt des africains est d’organiser la Coupe d’Afrique chaque quatre années ? Je ne pense pas. Je pense que l’intérêt est plutôt du côté des clubs européens qui voudraient avoir pleinement leurs joueurs. Mais nous ne sommes pas cons, nous ne sommes pas dupes. »

« Où va-ton trouver l’argent avec une CAN tous les quatre ans ? »

« Comment va-t-on financer notre football ? Où va-ton trouver l’argent avec une CAN tous les quatre ans ? », questionne l’ancien « Lion indomptable ». « Nous devons mettre notre football au niveau de celui des Européens. » Et selon Samuel Eto’o, c’est ce que le président Ahmad « est en train de faire ».

Quant à la « mise sous tutelle » de la CAF par la Fifa, Samuel Eto’o ne voit pas les choses de cette façon. « Nous avons demandé l’aide de la CAF pour aller plus vite dans la restructuration », argumente Eto’o, au sujet d’une mission de six mois de Fatma Samoura au Caire.

«  Il faut une politique sur le continent africain pour développer les championnats. C’est ce qui permettra aux équipes nationales de ne pas vivre dans le chantage », conclut Samuel Eto’o.


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches