Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Anafoot : 2 636 talents en compétition pour 500 places

Camfoot

Les experts de l’Académie nationale de football (Anafoot) vont effectuer des tests à travers les dix régions du pays, du 1er au 18 février prochain, à l’effet de constituer les premiers pensionnaires de l’Académie.

Le 30 janvier 2018
commentaires

Du 1er au 18 février prochain, les experts de l’Académie nationale de football (Anafoot) seront dans les dix régions du Cameroun. Leur mission ? Effectuer des tests aux 2 636 talents (2 246 garçons et 390 filles) retenus lors de la précédente phase de prospection menée à travers le pays, afin de constituer la première cuvée des joueurs qui intègreront l’Ecole. Ce sont 50 talents nés entre 2005 et 2006 qui seront définitivement déclarés admis dans chacun des dix pôles de l’Académie, soit 500 talents au total. « La détection et la sélection des futurs pensionnaires des pôles régionaux de l’Anafoot constituent un moment crucial dans la vie de l’Académie, indique Carl Enow Ngachu, le directeur général de cette institution. C’est une phase hautement stratégique  ». Dans chacune des régions, « 19 experts séjourneront pendant trois jours où ils évalueront ces 2 636 talents. Ce travail se fera sous anonymat  », précise-t-il.

A travers des plateaux et des matchs de football notamment, les experts de l’Anafoot procèderont à l’écrémage des effectifs enregistrés dans chacun des pôles régionaux. « Chacun d’eux présentera sa liste des sélectionnés, puis un dépouillement permettra de relever les noms des 50 futurs pensionnaires de chacun des pôles, soit 500 pensionnaires à retenir au total  », poursuit l’ex-sélectionneur de l’équipe nationale de football féminin. Selon le chronogramme adopté, les tests se dérouleront au terrain du lycée bilingue de Maroua pour l’Extrême-Nord et au terrain du lycée technique Canada de Bamenda dans le Nord(Ouest (du 1er au 3 février) ; à l’école publique les Champions de Garoua pour le Nord et au stade municipal de Bamendzi dans l’Ouest (du 4 au 6 février) ; à Buea Town dans le Sud-Ouest et au stade municipal Ndoumbe Oumar de Ngaoundéré pour la région de l’Adamaoua (du 7 au 9 février) ; au terrain du Cenajes de Bertoua à l’Est et au stade Camrail de Douala dans le Littoral (du 10 au 12 février) ; au stade militaire de Yaoundé dans le Centre et au stade municipal d’Ebolowa au Sud (du 12 au 18 février).

« Pour cette période, conclue Carl Enow Ngachu, nous veillerons au bon déroulement et à l’impartialité des acteurs. Nous appelons d’ailleurs tous les intervenants de ce processus à beaucoup de professionnalisme, de sérieux et de probité ». Parce que dit-il, « nous voulons faire de l’Anafoot, le temple du football camerounais et cela passe par un travail minutieux à la base  ».

Arthur Wandji


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches