Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

  • Accueil
  • A la Une
  • Simon Tchobang repose désormais au « bois des singes »

Obsèques

Simon Tchobang repose désormais au « bois des singes »

Camfoot.com

L’ancien gardien de but de Dynamo de Douala et des lions indomptables a été inhumé samedi dernier au cimetière du bois des singes à Douala devant une foule d’amis, de frères, et surtout d’anciens lions indomptables inconsolables, bouleversés, meurtries par la douleur, le visage tuméfié par un torrent de larmes. Tchotcho quitte la scène à 56 ans.

Le 1er octobre 2007
commentaires

Voir diaporama images ici

L’émotion était à son comble ce samedi 29 septembre au cimetière du bois des singes lorsque le pasteur lisait la dernière prière avant que les gros bras ne descendent le cercueil de l’ancien gardien des lions indomptable dans sa tombe. Il était 16 h 15’ lorsque la terre de nos ancêtres s’est définitivement refermée sur Simon Tchobang Tchoya alias Tchotcho. Décédé le 7 septembre dernier de suite d’une courte maladie, l’Association des Footballeurs Camerounais (AFC) donc il était l’un des membres très actif à pris trois semaines pour organiser les obsèques grandioses à la dimension du célèbre gardien de buts. Du début à la fin le programme a été scrupuleusement respecté.

Tout a commencé vendredi dernier à 13h par la levée de corps à la morgue de l’hôpital Laquintinie de Douala. Une fois le corps levé, le cortège s’est ébranlé vers la paroisse Mont Carmel au quartier Congo. Pendant la messe qui a durée deux d’heures d’horloge, le principal officiant, Père Jean Paul Kamaheu a prié le seigneur de recevoir Simon Tchobang Tchoya à ses côtés avant de demander avec insistance aux fidèles ‘’ Ce qui est important pour Simon Tchobang pour le moment, se ne sont pas des fleurs que vous avez achetés en nombre important, ce que Tchobang a besoin pour le moment c’est votre pardon car si dans vos cœurs il n’est pas pardonné son retour vers le seigneur sera assez douloureux‘’.

Le cortère prend la direction du domicile de Tchotcho au Camp Yabassi
Nlep Sakio (jaune) l’ex gardien, fidèle coéquipier et éternel remplaçant de Tchobang dans les buts de Dynamo.

Deuxième décès dans la délégation de 82

Après le culte à la paroisse Mont Carmel du quartier Congo, la dépouille mortelle de Tchotcho a été transféré dans son domicile au Camp Yabassi à Douala. L’arrivée du corps dans ce quartier populaire où il était une véritable idole a soulevé des cris, des clameurs. La veillée dans son quartier de toujours a été ponctuée des moments d’intenses émotions. Contrairement aux autres obsèques, la famille de Simon Tchobang a souhaité que les témoignages se fassent pendant la veillée et non au cimetière comme c’est souvent le cas. Après la messe dite cette fois-ci par les protestants, tour à tour, onze ambassadeurs représentant des groupes divers vont défiler devant l’estrade pour exprimer leurs témoignages. Le représentant de la famille (Nkamoise) Tchoya cousin du défunt va déplorer ‘’ la disparition de celui qu’il a appelé locomotive de la famille, fierté de la famille qui laisse un vide que personne ne pourra combler. ‘’

Isaac Sinkot son coéquipier de légende dans la Dynamo de Douala et ami intime, va louer les qualités du disparu avant de reconnaître ‘’ Simon était impulsif, il n’avait pas la locution facile, c’est pourquoi il résolvait les problèmes par la force ‘’. Il va poursuivre avant de fondre en larme ‘’ Simon ne me cachait rien, Simon vient de m’abandonner’’Mbous Paul Morand, président de Dynamo pendant les moments de gloire va rappeler à l’assistance le rôle primordiale que Tchobang jouait dans son équipe ‘’ il n’hésitait pas à s’attaquer aux joueurs qui ne voulait pas du bien de l’équipe ‘’. Le président Dynamo a d’ailleurs remercié l’AFC qui a pris l’engagement d’enterrer l’ancien gardien dans la dignité. La voix coupée par l’émotion, David Mayebi le président de l’AFC et ancien international et joueur de l’Union de Douala va à son tour regretter la disparition du portier ‘’ c’est quelqu’un sur qui l’AFC pouvait compter à tout moment, nous sommes complètement bouleversés par sa disparition ‘’.

Tchobang porté à sa dernière demeure au cimetière au bois des singes à Douala

Plusieurs anciens lions indomptables notamment ceux de la coupe du monde 1982 en Espagne sont venus rendre un dernier hommage à Simon Tchobang. On a ainsi pu remarquer la présence de François Doumbè Léa, Eugène Ekoulé, Mbom Ephraim, Joseph Kamga, Edmond Enoka, Njeya Brice..., Isaac Sinkot et une pléade d’anciens joueurs de Dynamo comme le gardien Nlep Sakio, valeureux suppléant de Tchotcho. L’ancien portier des lions est le deuxième de la délégation du Cameroun à la coupe du monde de 82 en Espagne qui meurt. Avant Tchobang, André Ngongang Ouandji chef de la délégation du Cameroun en Espagne en 82 avait cassé sa pipe.

Simon Tchobang quitte la scène après une carrière de footballeur et de dirigeant bien remplies. Comme footballeur, il a porté les couleurs de Eclair de Douala, Avion Entrelec, Renaissance de Yabassi, Dihep di Nkam de Yabassi et surtout Dynamo de Douala. Avec les “Bon Ba job” il a remporté deux coupes du Cameroun en 1979 et en 1981. Sous le maillot des lions indomptables il a pris part la coupe d’Afrique des nations en Libye en 1982 et à la coupe du monde 82 en Espagne. Titulaire de plusieurs diplômes d’entraîneur, Simon Tchobang a entraîné la Dynamo de Douala et surtout l’équipe de football féminin, Ngon di Nkam de Yabassi, une équipe dont il était également le président fondateur. Simon Tchobang Tchoya au moment de sa mort était membre de la commission nationale de football féminin à la Fecafoot. C’est pour cette raison que la Fecafoot était représenté aux obsèques par Clémentine Essono, membre de ladite commission. Chevalier de l’ordre de la valeur, il était parmi les rares anciens footballeurs à s’impliquer dans le développement de notre football sans véritablement exiger à jouer d’abord les premiers rôles. Il laisse dans le deuil une veuve, quatre enfants et deux petits fils.

Guy Nsigué à Douala

Voir diaporama images ici


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches