Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Monsieur le Ministre, résistez !

C’est vous, Monsieur le Ministre des Sports, qui avez décidé de faire litière, publiquement, d’une ordonnance émise par une institution camerounaise ayant des pouvoirs quasi-judiciaires. C’est une décision grave, je sais que vous le savez, que vous n’avez pu prendre qu’avec l’aval de l’État du Cameroun, soucieux sans doute de préserver une certaine paix sur le front du football. Les raisons qui ont motivé votre décision sont toujours valables et, dois-je vous le rappeler, l’État du Cameroun ne partage son pouvoir souverain au Cameroun avec personne.

Le 24 août 2017
commentaires

La Fécafoot n’appartient pas à la FIFA. C’est une institution publique camerounaise, qui n’existe que parce que l’État du Cameroun le veut, à travers un agrément librement consenti et révocable. Sans l’agrément de l’État, il n’y a pas de Fécafoot, donc pas d’affiliation à la FIFA.

L’heure de la résistance, ou plutôt de l’attaque, a sonné, Monsieur le Ministre. La décision de l’État du Cameroun sur le terrain du football, peu me chaut sa valeur, ne saurait être balayée du revers de la main par une institution internationale. La FIFA n’a qu’une seule option si elle ne peut plus vivre avec la Fécafoot actuelle imposée par l’État : mettre le Cameroun hors-jeu en suspendant notre affiliation. Je vous encourage à ne pas donner à la FIFA la joie de suspendre le Cameroun. Prenez les devants.

Mettez la Fécafoot à mort en retirant son agrément. Coupez le sifflet à cette institution incapable depuis des décennies de se réformer, de se structurer, d’organiser le football national sur des bases modernes et d’accompagner dignement son rayonnement. Cela aurait l’avantage, corrélatif de son défaut, de déclencher immédiatement la suspension de la FIFA. Un seul défaut, en fait : nous ne jouerions pas au football organisé au plan international pendant 24 mois au plus. Hormis ce désagrément passager, un divorce ponctuel avec la FIFA ne présente que des avantages.

Par exemple, il nous offre une sortie nettement honorable des soucis énormes que suscite l’organisation de la CAN à 24 équipes. Cette lourde charge va nous être retirée, cela n’est pas totalement négatif. Au-delà du cocorico national, il faut reconnaître que nous n’avons pas les moyens d’organiser cette CAN. Et, même si nous avions les moyens qu’il faut, il serait sans doute plus sage de les affecter à d’autres fins plus immédiates et plus responsables. Les besoins sont énormes dans notre pays, et jouer au football n’en est pas un.

Ensuite, vous avez l’opportunité d’entrer dans l’histoire du football camerounais en jouant les Tonyè Mbock : rebâtir une Fécafoot nouvelle sur les cendres de l’institution discréditée qui suscite le dégoût chez la plupart des Camerounais et dont les dirigeants sont moqués de tous et raillés dans les chaumières. Une fois secoué le joug de la FIFA, la reconstruction de la Fécafoot peut s’opérer dans la sérénité et sans précipitation. Une ènième normalisation, vous le savez rien, ne mènera à rien. Le temps des cataplasmes est passé. Il faut couper.

Léon Gwod


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 25 août à 09:51, par Rasta En réponse à : Monsieur le Ministre, résistez !

    Mon frère Gwod, c’est pas en faisant dissoudre la Fecafoot aujourd’hui qu’on a la garantie qu’elle sera meilleure dans 2 ans. De toute façon et c’est une opinion personnelle, je ne crois pas aux solutions radicales style guerre et autre, parce que, les effets négatifs, on les a en plein, sans garantie d’avoir une vie meilleure par la suite. Au contraire les expériences du passé ont généralement tendance à montrer l’inverse.

    Pour ce qui est de la conséquence immédiate qui serait de désister à organiser la Can, là ça serait une incroyable aberration. Est ce que les gens quand ils le disent s’imaginent que l’Etat a déjà levé plus de 500 milliards auprès de diverses banques qui de toute façon seront remboursés avec ou sans Can ? Le secteur privé, lui va mobiliser plus du double de ce montant. Quand les gens parlent de la Can, ils ne voient que les 2 stades qui seront construits, mais c’est rien en termes d’investissement global, en terme d’impact sur l’image du Cameroun. Et puis disons nous les choses face to face. C’est pas parce qu’on ne va pas organiser la Can que le Cameroun sera mieux approvisionné en médicaments qui soignent l’insuffisance rénale. On se comprend. Mon frère Gwod, pond nous prochainement un article avec ta verve habituelle sur les bonnes raisons de défendre notre Can.

    Répondre à ce message

  • Le 24 août à 20:48, par pep4lions En réponse à : Monsieur le Ministre, résistez !

    The different stadia that will be constructed will be accompanied by different road and hotel infrastructures and so on. Roads for instance is what Cameroonians usually need to pick up from there and proceed with individual initiatives. Around the constructed stadia you will find a significant change in terms of living conditions and city organization. Take a look at the Nfandena neighborhood around the Omnisports stadium in Yaounde which I can confidently tell you is better looking and arranged than the so called Bastos. I can give you another example in Limbe following the female AFCON. Go there and see what is already going on around the newly created Omnisports neighborhood. I would not want imagine how the neighborhoods around Japoma and Olembe are going to look like come 2019. I recently visited Durban and saw lots of infrastructural development that the people there told me were constructed during the 2010 World Cup organization in SA. Please, drop these negative ideas and encourage Cameroon to organize the 2019 AFCON. If Tombi and co are no longer there, those in the normalization committee will still do the job after all are they not also Cameroonians ?

    Répondre à ce message

  • Le 24 août à 20:25, par pep4lions En réponse à : Monsieur le Ministre, résistez !

    What a controversial and negative article. An opportunity to bring development that Cameroonians are long yearning for, someone is here discouraging it. Mr Gwod, are you really advising the Minister to go contrary to a commitment taken publicly by the Head of State ? and you know fully well that will not happen, so why are trying to disturb our reading with this article.

    Répondre à ce message

  • Le 24 août à 19:31, par Bobill En réponse à : Monsieur le Ministre, résistez !

    Léon Gwod, c’est lorsque certains Camerounais t’auront pendu haut et court qu’ils comprendront la profondeur de ces lignes, mais hélas...Ne joue pas toujours les Cassandres, car tu risques de le payer très cher.

    Répondre à ce message

  • Le 24 août à 16:45, par TkcForEver En réponse à : Monsieur le Ministre, résistez !

    Du n’importe quoi cet article, nous allons organiser cette CAN 2019 Infantino au passé limite essaye par tout les moyens à nous retirer cette CAN en faveur du Maroc, il n’y arrivera pas, on peut se passer de la Fecafoot, car c’est l’état qui construit les stades et qui organise le CAN...

    Répondre à ce message

  • Le 24 août à 16:41, par Footfootfoot En réponse à : Monsieur le Ministre, résistez !

    « Les besoins sont enormes dans notre pays et jouer au football n’en est pas un »

    Mr. Leon Gwod ce que tu vien d’ecrire la, certains camerounais vont vouloir te manger cru a cause de ca. Les camerounais preferent qu’on brule plusieurs centaines de milliards pour construire des stades ou il vont regarder 22 acteurs courir derriere un caoutchouc gonfler. Ces meme stades qui vont ensuite commemcer a pourir apres le tournoi a cause d’un manque d’une main d’oeuvre qualifier pour les maintenir.

    Répondre à ce message

  • Le 24 août à 16:24, par ngbigben En réponse à : Monsieur le Ministre, résistez !

    Expliquez nous ce que vous dites et qu’est ce que vous voulez insunuer au juste. Quel salmigondis

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon