Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

L’occasion est là, le temps est là et, avec un peu de bonne volonté et d’engagement citoyen, il est enfin possible de donner au football la place qu’il mérite réellement dans notre société. Pour l’heure, le football au Cameroun est caractérisé par la présence massive de l’État, l’indigence de sa gouvernance et la médiocrité de sa qualité.

La réserve portée par la Tunisie et la décision de la FIFA sur les cas Joel Matip et Choupo-Moting fontt débat. Au delà de l’aspect sport et ses (...)
En matière de président, il vaut mieux par ces temps de crise économique, de chienlit sociale, de moral à zéro, être président d’une République (...)
À la tête du Comité de normalisation, il y a nettement du poids. Ce n’est pas un freluquet comme M. Mohamed Iya qui viendra dire le contraire. De (...)
It is fitting, I believe, to start off by acknowledging that our national side’s performance has been at best mixed in the past few years. Even (...)
C’est un jeune homme qui a bâti sa réputation sur sa capacité à faire le ménage dans une surface de réparation d’un terrain de football. A trente deux (...)
C’était un véritable régal, ça je me rappelle, ce loup grillé sur un lit de fines herbes arrosé d’un Sélian du cru, mais je serais bien en peine de dire (...)
Le Cameroun, c’est vraiment le Cameroun ! Le Cameroun, disions-nous, est un pays extraordinaire, où les responsables politiques et administratifs (...)
As he waived at the terraces of Mfandena last Sunday afternoon, Mr. Eto’o’s sombre demeanour was ominous of bad tidings. The captain, it was soon (...)
Deux mois et quelques jours déjà de travail assidu et pas un rond de salaire. L’apostolat que M. Owona et son équipe ont embrassé mérite, et je crois (...)

0 | ... | 9 | 18 | 27 | 36 | 45 | 54 | 63 | 72 | 81 | 90

La Chronique de Léon