Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

L’occasion est là, le temps est là et, avec un peu de bonne volonté et d’engagement citoyen, il est enfin possible de donner au football la place qu’il mérite réellement dans notre société. Pour l’heure, le football au Cameroun est caractérisé par la présence massive de l’État, l’indigence de sa gouvernance et la médiocrité de sa qualité.

Remembering Mr. Yang, the dutiful Dean of the diplomatic corps in Ottawa, Canada, for so many years, the mild-mannered gentleman who drove a cute (...)
Autrefois canalisé par l’organisation des sports scolaires et universitaires du Cameroun (Ossuc), le football jeune se meurt au Cameroun. On pense (...)
Dans notre pays, le crime pédérastique ne paie pas. C’est écrit dans la loi. Comment peut-on alors admettre, toujours dans notre pays, que les femmes (...)
A la veille du second tour de la Coupe du monde Brésil 2014, le bilan des équipes de Républiques Cacaoyères d’Afrique est déjà « largement positif » (...)
It seems fair to suggest that, based on a reasonable display of high caliber football in Germany last Sunday by our national side, all bets may (...)
As we plod along towards our umpteenth and futile foray into World Cup play, sitting here watching a gradually disappearing bottle of Pauillac, I (...)
Il parait que en République cacaoyère, le pouvoir, c’est comme le sexe : plus il dure, plus il est bon. Le président de la Fédération Internationale (...)
Sur la foi de ce que racontent les gazettes, M. Owona et son Comité de normalisation ont fait de l’excellent travail. La prorogation du mandat du (...)
Voir comment le scoop se propageait la semaine dernière au sujet de la trouvaille de la Lazio, et à quelle vitesse un site à la moralité douteuse, (...)

0 | 9 | 18 | 27 | 36 | 45 | 54 | 63 | 72 | ... | 90

La Chronique de Léon