Turquie : Samuel Eto’o passeur malheureux

Camfoot

Face à Rizespor et Léonard Kweuke ce lundi en clôture de la septième journée de Süper Lig turque, l’ex international camerounais a été décisif. Or malgré sa belle forme technique combinée à la grosse activité de Mbilla Etame, Antalyaspor s’est vu voler sa victoire dans les dernières secondes de la partie (90e+1). Le deux clubs se séparent sur un nul, 1-1.

Le 18 octobre 2016
commentaires

Avant de recevoir Léonard Kweuke et Rizespor ce lundi en match en retard de la septième journée de Süper Lig de Turquie, Antalyaspor totalisait une série de six matchs consécutifs sans victoire. Or malgré un Samuel Eto’o bien en place et un Serge Mbilla Etame volontaire sous le regard impuissant d’un Jean II Makoun consigné sur le banc de touche, le club d’Antalya n’a pas pu briser ce que l’on pourrait considérer aujourd’hui comme une malédiction. Puisque, au terme d’un match pauvre en occasions nettes, les deux équipes se sont neutralisées, 1-1.

Pourtant, malgré ce troisième match nul de la saison, le club d’Antalyaspor qui garde par conséquent la place de lanterne rouge du championnat peut remercier son capitaine, Samuel Eto’o (5 matchs et 1 but en Süper Lig cette saison). Nominé pour le prochain Ballon d’or africain, l’ex international camerounais a joué un rôle déterminant dans le jeu offensif de son équipe. Auteur de belles initiatives dans les contres, c’est en passeur décisif qu’il s’illustre le mieux, en permettant à Kadah d’ouvrir le score (72e) et de donner un peu d’air au club d’Antalya.

Antalyaspor 1-1 Rizespor geste technique de Samuel Eto.o
Lundi 17.10.2016 (7e Journée de Championnat Turque).

Aboubakar cherche but

Et alors que le ballon restait en leur possession (57% contre 43%), l’ancien capitaine des Lions Indomptables et son équipe, aidée par un Serge Mbilla Etame remuant mais en panne de réussite, voyaient la victoire leur glisser entre les doigts, dans les dernières secondes de la rencontre. Pas à cause d’un Léonard Kweuke en panne d’inspiration, mais plutôt de son coéquipier, Ozek. Rentré en jeu à la 59e, le joueur turc brisait les espoirs de l’équipe adverse au moment où l’arbitre s’apprêtait à mettre un terme à la rencontre (1-1, 90e+1). Eto’o et les siens ne devraient pas l’oublier de sitôt. Eux qui croyaient avoir fait tout le boulot. Or si à Antalya l’on cherche encore une première victoire, Vincent Aboubakar lui, cherche toujours son premier but de la saison avec Besiktas. Malgré la bonne forme de son club vainqueur (0-1) de Kayserispor, l’ex pensionnaire du FC Porto a galéré au cours des 45 minutes qu’il a joué, tandis qu’ Aurélien Chedjou et Galatasaray ont fait l’essentiel en battant (0-1) Genclerbirligi, lors de 7e journée de Süper Lig turque qui a été compliquée pour Landry Nguémo et Akhisar, tenus en échec sur la pelouse Trabzonspor (0-0).

Arthur Wandji


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches