Samad Mouhammadou, la vitesse camerounaise

Arrivé en 2013 au club, Samad Mouhammadou Abdoul est appelé pour la première fois dans le groupe professionnel. Découverte.

OM.net

Voir Samad Mouhammadou dans le groupe est la première surprise de l’année 2016. Sa convocation répond à une certaine logique : les forfaits de Nkoudou, Sarr et Alessandrini dans le secteur offensif olympien et l’obligation pour Michel de retenir un attaquant supplémentaire pour le 32e de finale de la coupe de France. Naturellement, l’entraîneur olympien a pioché dans l’effectif du CFA et a certainement retenu le plus méritant de ces dernières semaines.

Le 2 janvier 2016
commentaires

Arrivé au début de l’été 2013, après avoir été supervisé par la cellule de recrutement, Samad a participé à l’aventure de la Youth League en 2013 avec Thomas Fernandez, alors entraîneur des U19, à la remontée de l’équipe en championnat National.
Son parcours retracé sur OM.net en septembre2013 rappelle ses sélections dans les équipes nationales de jeunes camerounaises, ses débuts en première division au pays où sa rapidité et la verticalité de son jeu interpellent la cellule de recrutement de l’OM, malgré son petit gabarit. Proche de Nicolas Nkoulou, avec lequel il déjeune régulièrement au club house du club, Samad reste un garçon discret, humble, de très bonne éducation, mais aussi travailleur.

Contrarié par plusieurs blessures depuis son arrivée, il semble voir cette saison le bout du tunnel. Revenu dans l’équipe du CFA, titularisé à plusieurs reprises, détenteur d’un contrat professionnel, il est apparu avec régularité au sein du groupe pro depuis la fin de l’année dernière pour fêter sa première apparition au premier match de 2016, à quelques jours de son 21e anniversaire (il est né le 13 janvier).
Une première étape avant peut-être plus, même si le chemin est encore long.


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Répondre à cet article

La Chronique de Léon
Les Depêches