Rep. Tchèque : Ngadeu et le Slavia cartonnent

Camfoot

Le défenseur international camerounais et son équipe ont obtenu le ticket du wagon qui mène à la phase des quarts de finale de la Coupe de la République Tchèque mercredi, grâce à une large succès à domicile (7-0), contre une modeste équipe de D3, Litomericko.

Le 27 octobre 2016
commentaires

Engagés dans une série de 7 victoires en autant de matchs consécutifs toutes compétitions confondues, Michaël Ngadeu-Ngadjui et le Slavia Prague ont ajouté un autre succès à leur cagnotte ce mercredi, en match comptant pour les huitièmes de finale de la MOL Cup. Dans leur antre de l’Eden Arena, le défenseur international camerounais et ses partenaires recevaient Litomericko, le club classé 8e de 3.Liga, le championnat de troisième division de République Tchèque. Séduisants du début à la fin du match, le Lion Indomptable et son équipe ont arraché leur ticket pour la suite du tournoi, après un cinglant 7-0.

Pour une fois, Michaël Ngadeu-Ngadjui (25 ans, 9 titularisations, 3 cartons jaunes en championnat cette saison) a été aligné en défense centrale, son poste de prédilection. Habitué au poste de milieu de terrain depuis son arrivée à Prague, le Cameroun s’est enfin senti dans son vrai rôle. « J’ai pris goût à jouer à force de jouer au milieu de terrain, mais la défense centrale reste mon poste de prédilection. Chaque fois que je joue en défense, je me sens tellement bien, je suis très à l’aise », a-t-il déclaré. Auteur d’un match correct avec plusieurs duels gagnés, l’ex pensionnaire du FC Botosani en Roumanie a tenu le danger loin du rectangle de son gardien.

Ses qualités physiques et ses sorties tranchantes ont causé beaucoup de mal aux attaquants adverses qui ont essayé de le contourné, sans y parvenir. « Quand on est défenseur dit-il encore, on n’a pas droit à l’erreur. Sinon, c’est notre gardien qui va se retrouver en difficulté. Donc je me donne toujours à 100% pour maintenir une certaine distance de sécurité entre mon gardien et les attaquants adverses ». Pour lui, ce n’était pas un match facile. « En football croit-il enfin, tous les matchs sont compliqués. C’est celui qui est le plus concentré et qui commet le moins d’erreurs possibles qui gagne. C’est ce qu’on a fait ».

Arthur Wandji


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches