Mercato : Le dossier Vincent Aboubakar agite le Stade Rennais

Camfoot

Le club français, à la recherche d’un attaquant, souhaiterait obtenir le prêt du buteur du Fc Porto dont la saison au Portugal n’a pas été des plus explosives. Les dirigeants bretons ont proposé la prise en charge de l’intégralité des salaires et vantent l’idée d’une meilleure exposition pour une revente.

Le 10 août 2016
commentaires

Décidément, les Africains du FC Porto ont la poisse. Après l’Algérien Brahimi régulièrement annoncé sur le départ, c’est au tour de Vincent Aboubakar d’alimenter les rubriques rumeurs de transferts des médias. Alors que le club portugais doit disputer prochainement les barrages de la Ligue des champions, l’attaquant des n’a pas été inscrit à l’Uefa. Suffisant pour faire évoquer un retour en France pour l’ancien Valenciennois. Recruté par le FC Porto en juillet 2014 de Lorient, le vice-capitaine des Lions indomptables vient de boucler deux saisons au Portugal. Si la première a été convaincante, la seconde a été des plus mitigées. Ola Toivonen parti à Toulouse et Giovanni Sio n’entrant pas dans les plans du nouvel entraîneur Christian Gourcuff, le Stade Rennais se cherche du renfort en attaque. Et, si l’on en croit les informations du quotidien sportif portugais A Bola, les Bretons tentent d’obtenir le prêt d’Aboubakar (24 ans), placé sur la liste de transferts par le FC Porto.

En quête de visibilité

A priori, tous les ingrédients sont réunis pour que les Rouge-et-Noir croient en leurs chances. O Jogo explique en effet qu’un retour en France est considéré comme prioritaire par l’international camerounais (47 sélections, 14 buts), qui n’entre plus dans les plans du nouveau coach des Dragões. Laurent Depoitre (ex-La Gantoise) a pris son numéro et sa place dans la liste Uefa du club lusitanien depuis son arrivée. Aboubakar n’est pas le seul international que ne veut pas utiliser le nouveau coach. L’international portugais Bruno Martins Indi aussi. Alors qu’il disposait d’offres lucratives en provenance de Chine, l’ancien Lorientais (13 buts en 28 matches de Liga Sagres), a refusé, privilégiant, entre autres, une L1 qu’il connaît bien et qui lui permettrait de retrouver en visibilité.

L’équation des négociations

Un bon point pour les Rennais. Autre atout de taille dans la manche des pensionnaires du Roazhon Park, Christian Gourcuff. Le coach connaît le joueur formé au Coton sport de Garoua sur le bout des doigts pour l’avoir eu sous ses ordres au Fc Lorient lors de la saison 2013/14. C’est d’ailleurs le meilleur exercice du buteur depuis le début de sa carrière (16 buts en L1). Coïncidence ? Seul souci à régler désormais, les négociations avec Porto. Les Lusitaniens préfèreraient vendre leur goléador, qui pourrait être relégué en équipe B prochainement, précise O Jogo. Rennes, qui avait déjà fait affaire avec les Portistas pour le prêt de Juan Fernando Quintero la saison passée, trouvera-t-il les bons mots pour les convaincre de changer d’avis ? Le feuilleton est lancé.

Christou DOUBENA


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches