L1 : Njie passeur, Moukandjo et Toko stériles

Camfoot

Pour son premier match en tant que titulaire, l’attaquant camerounais a été décisif, malgré la défaite de l’OM (2-3) contre Rennes. Benjamin Moukandjo et Karl Toko Ekambi eux, ont fait preuve d’un manque d’efficacité.

Le 22 septembre 2016
commentaires

Décidément, l’Olympique de Marseille a du mal à tenir l’avantage au cours d’un match ! Comme à Nice il y a une semaine et demie en effet, le club phocéen s’est incliné dans les derniers instants de la rencontre qui l’a opposé ce mercredi à Rennes (2-3), lors de la sixième journée de Ligue 1 de France. Après avoir mené 2-1, les Olympiens, réduits à 10 contre 11 avec le carton rouge de Zinédine Machach à la 60e minute, n’ont pas réussi à résister jusqu’à la fin.

Pourtant, dans l’effectif de l’équipe phocéenne, il y avait deux Lions : Henri Bédimo, et Clinton Njie qui fêtait sa première titularisation sous ses nouvelles couleurs. Si le premier a livré un match propre avec de rares sollicitations venant des attaquants adverses dans son couloir gauche, le second lui, a été décisif en attaque. En difficulté pendant les 45 premières minutes, notamment devant Mexer, le jeune camerounais a profité d’un contre favorable pour parfaitement décaler Gomis qui, ajustait ensuite le portier rennais, pour s’offrir un doublé (1-2, 50e).

Dur pour Moukandjo et Toko

Remplacé ensuite à la 74e, c’est aux côtés de Franck Zambo Anguissa, resté sur le banc de touche, que le joueur de Tottenham a assisté à la défaite des siens. La faute à Grosicki qui égalise d’abord sur penalty (2-2, 84e), avant de tuer le match d’une belle tête croisée (3-2, 89e). L’OM totalise 5 points seulement en 6 matchs. Et c’est inquiétant, comme le mauvais résultat enregistré par le FC Metz (Georges Mandjeck) devant Bordeaux (0-3). Les meilleures choses ont une fin et le FC Metz s’est fait comptable de cette maxime hier. Alors qu’il n’avait plus encaissé de but depuis trois rencontres, le promu mosellan a ouvert une brèche hier mercredi, qui s’est muée en plaie béante à l’arrivée. Benjamin Moukandjo et Lorient restent derniers du championnat, après la défaite concédée à Guingamp (1-0).

A l’image d’un Moukandjo en panne d’efficacité, Karl Toko Ekambi n’a pas trouvé le chemin des filets non plus. Rien de dramatique pour Angers qui remporte son troisième succès consécutif, face à Nantes (2-1). De son côté, Guy-Roland Ndy-Assembe n’a pas encaissé de but avec Nancy, tenu en échec par Bastia (0-0), pendant que Nicolas Nkoulou et l’Olympique Lyonnais ont marché sur Montpelier (5-1).

Arthur Wandji


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches