L1 : Moukandjo double, Njie et Anguissa coulent

Camfoot

Le capitaine des Lions Indomptables a marqué deux buts pour Lorient tenu en échec (3-3) par Georges Mandjeck, Assou-Ekotto et Metz, après avoir 1-3 lors de cette 14e journée de Ligue 1. Pendant ce temps, l’AS Monaco a marché sur Njie, Anguissa et l’Olympique de Marseille (4-0).

Le 28 novembre 2016
commentaires

Buteur avant sa blessure le 2 octobre dernier, Benjamin Moukandjo (28 ans) a retrouvé le chemin des filets ce samedi à Metz. Cueilli à chaud par Georges Mandjeck et Benoît Assou-Ekotto lors de ce match qui débutait à la faveur des locaux qui ont mené dès la 11e (1-0), le capitaine des Lions Indomptables et ses coéquipiers de Lorient ont rapidement réagi, se créant les plus belles occasions de la première mi-temps. Malheureusement, une seule d’entre elle a été capitalisée par Waris (1-1, 16e). Il a donc fallu attendre le deuxième période pour voir des Merlus plus dangereux notamment un Benjamin Moukandjo qui faisait d’abord trembler les filets en reprenant un ballon de Cafu (1-2, 54e), avant de récidiver sur penalty (1-3, 61e).

Le Camerounais marque pour la sixième fois de la saison en championnat, dont son deuxième doublé après celui réalisé le 13 août dernier à Caen (3-2). Or, ce qu’il ne savait pas, c’est que ses deux buts n’allaient pas permettre à son équipe de rentrer avec les trois points. Dans le dernier quart d’heure en effet, Vion brisait leurs espoirs en inscrivant lui-aussi un doublé sur deux coups de tête (75e, 78e), obligeant Moukandjo et les siens à concéder le nul (3-3), eux dont le club demeure lanterne rouge au terme de cette 14e journée de Ligue 1. Lorient n’a pas gagné de match depuis ses huit dernières sorties, toutes compétitions confondues.

Monaco écœure l’OM

Au stade Louis II de Monaco par contre, Clinton Njie et Franck Zambo Anguissa se sont noyés. Sur le banc de touche au coup d’envoi de cet alléchant ASMOM, les deux Camerounais de l’Olympique de Marseille n’ont pas pu empêcher à leur équipe de prendre l’eau (4-0). Respectivement rentrés en jeu à la 39e et la 76e, Njie et Anguissa se sont pourtant bien défendus, même s’ils ne sont pas parvenus à se montrer décisifs. Si le premier a été tranchant sur quelques ballons avant de se montrer parfois brouillon dans ses choix, le second quant à lui ne devrait pas se reprocher de grand-chose. Peut-être qu’ils auraient pu faire mieux, s’ils avaient débuter.

Arthur Wandji


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches