Après le Glo-caf awards 2016…

Gaëlle Enganamouit en course vers un nouveau trophée

Camfoot

Me revoilà ! L’international camerounaise blessée et opérée il y’a une dizaine de jours, fait partie, avec quatre autres footballeuses, de la short-list des nominées pour le titre de « 2016 BBC Women’s Footballer of the Year » décerné par la radio internationale émettant depuis Londres. Les votes ont lieu en ligne jusqu’au 9 mai prochain.

Le 27 avril 2016
commentaires

Après avoir remporté le Ballon d’or africain au féminin de la Confédération africaine de football (Caf) en janvier 2016 à Abuja, la Lionne aux cheveux de feu pourrait ajouter de nouveaux lauriers à son palmarès. Gaëlle Enganamouit, actuellement en convalescence suite à une blessure qu’elle a contracté lors de la première journée de Damallsvenskan, le 16 avril dernier, est en compétition pour le titre de « 2016 BBC Women’s Footballer of the Year » avec cinq joueuses non moins bourrées de talent : la milieu de terrain américaine et meilleure joueuse Fifa 2015 Carli Lloyd (33 ans, Houston Dash) et sa compatriote, la défenseure américaine Becky Sauerbrunn (30 ans, Fc Kansas City) ; la milieu de terrain française Amandine Henry (Olympique Lyonnais, 26 ans), vainqueur avec son club de la Champions league européenne à deux reprises ; Kim Little (25 ans, Seattle Reign), deuxième Ecossaise dans l’équipe de Grande-Bretagne à avoir atteint les quarts de finale des Jeux olympiques de Londres en 2012. Un quinté final qui pourrait sourire à la brave avant-centre vainqueur du tournoi de football féminin des Jeux africains de 2011 avec l’équipe nationale.

Unique ambassadrice de l’Afrique

Seule représentante du continent africain, Enganamouit a un palmarès qui plaide en sa faveur. Elle qui a participé à la première qualification du Cameroun pour les Jeux olympiques en 2012. C’est au courant de cette année, jouant alors pour le Spartak Subotica dans la Première Ligue serbe et la Women’s Champions League, qu’elle a marqué le but le plus rapide dans l’histoire du football féminin, après seulement trois secondes, selon la Bbc qui n’est pas restée indifférente face à l’immense talent de l’attaquante. En décembre 2013, la jeune footballeuse (23 ans) a rejoint le Damallsvenskan, championnat suédois de première division, sous les couleurs du club Eskilstuna Unies Dff avant d’intégrer le Fc Rosengard deux ans plus tard. En décembre 2014, le dossard 17 du Onze féminin décroche le titre de meilleure joueuse de la Can féminine organisée en Namibie. Mais c’est surtout en 2015 que les talents de la footballeuse ont été révélés au grand public. A la Coupe du monde féminine organisée en juin au Canada, Enganamouit avait réalisé un hat-trick contre l’Equateur (6-0), devenant ainsi la première Africaine à marquer trois buts dans un match de Coupe du monde féminine.

Qui succédera à Asisat Oshola ?

Le Cameroun, éliminé aux huitièmes de finales dans cette compétition, avait néanmoins réussi à inscrire son nom dans l’histoire du Mondial féminin en devenant le premier pays africain à marquer le plus grand nombre de buts (09) dans cette épreuve. Toujours en 2015, l’Eskilstuna avait terminé la saison en étant finaliste du championnat, obtenant ainsi son ticket de qualification pour la Ligue des champions féminine. La Lionne indomptable, elle, sortait meilleur buteur de la saison avec 18 buts inscrits dans ce championnat reconnu pour être l’un des meilleurs du monde. Les jeux sont donc lancés. Enganamouit n’attend plus que le résultat des votes qui se déroulent sur le site de la BBC avant que celle qui succédera à la nigériane Asisat Oshola ne soit dévoilée le 09 mai prochain.

Christou DOUBENA


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Répondre à cet article

La Chronique de Léon
Les Depêches