C3 : Onana domine Enoh et Faï

Camfoot

Le jeune gardien de l’Ajax a remporté avec son équipe, une deuxième victoire d’affilée en deux journées d’Europa League jeudi, grâce à un succès 1-0 sur le Standard Liège d’Enoh Eyong et Faï Collins. Eric-Maxim Choupo-Moting pour sa part, est resté sur le banc de touche de Schalke 04, tombeur de Salzbourg (3-1).

Le 30 septembre 2016
commentaires

Toujours à la recherche d’une première victoire avec Schalke 04 en Bundesliga, Eric-Maxim Choupo-Moting et les Royal Blues affichent un tout autre visage en Europa League. Confirmation ce jeudi, face au Red Bull Salzbourg qu’ils ont laminés à la maison (3-1), lors de la deuxième journée de cette compétition. Une victoire importante pour le club allemand, qui n’a malheureusement pas eu besoin de son attaquant international camerounais pour décrocher les trois points. Le Lion Indomptable étant resté sur le banc de touche, du début à la fin de la rencontre.

Onana confirme

A l’Amsterdam Arena, il y a eu un duel camerouno-camerounais, dans l’affiche ayant opposé l’Ajax d’André Onana au Standard Liège de Faï Collins et Enoh Eyong. Les trois internationaux camerounais étaient tous titulaires, mais il n’y a eu qu’un vainqueur : André Onana et l’Ajax qui s’offrent un second succès consécutif (1-0), grâce notamment à Kasper Dolberg, buteur avec l’aide du poteau (28e). Pourtant, c’était un match d’un niveau très élevé. Une rencontre riche en spectacle, en intensité et surtout en occasions nettes. Et si Enoh Eyong a été peu visible contrairement à un Faï Collins très remuant dans le couloir droit du Standard Liège, André Onana, lui, n’a pas passé une soirée calme.

Le jeune gardien international camerounais a été sollicité plusieurs fois notamment, par Faï Collins (34e) et Edmilson Junior qui a manqué une belle opportunité. A la réception d’une excellente passe, il contrôle le ballon et envoie une frappe à bonne distance. Mais ça passe loin du poteau droit (63e). Le gardien des Lions Indomptables a eu chaud sur ce coup-là, mais sa plus grosse frayeur est survenue à la 85e, lorsque Mbenza Isaac se démarque et reçoit le ballon d’un équipier, avant de déclencher une frappe qui allait ensuite s’écraser sur son montant droit. Une chance pour André Onana et l’Ajax Amsterdam, qui totalisent 6 points en 2 sorties.

Arthur Wandji


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches